L’Allemagne temporairement déclassée après une erreur de S&P

L’agence de notation Standard & Poor’s a reconnu hier avoir commis une « erreur administrative », en retirant la note triple-A à une émission de dette de l’Allemagne. Le retrait de note concernait une tranche de 24 milliards d’euros, offrant un rendement de 3,75% à échéance 2019. « La note a été retirée par erreur car la date de maturité de l’émission que nous avions était erronée », a expliqué vendredi 11 S&P dans dans un communiqué de presse.

Le blog Zerohedge note avec ironie la célérité avec laquelle l’agence de notation a rectifié le tir. « Si seulement S&P avait été aussi prompt à corriger des relèvements de notes sur l’immobilier, les CDO et l’ensemble du schéma de Ponzi », commente le blog.

Durant la journée d’hier, les Bunds allemands ont eu plutôt tendance à remonter, après la publication de statistiques américaines sur les ventes de détail et sur le moral des ménages, rapporte l’agence Bloomberg. Le Bund allemand affichait un rendement de 2,56% vendredi en milieu d’après-midi à Londres, mais reste peu éloigné de son plus bas atteint il y a quelques jours, reflétant les craintes des investisseurs sur les risques de contagion de la crise de la dette publique des pays de la « périphérie » de la zone euro vers des pays plus « centraux ».