Après la Grèce, la Californie ?

Les problèmes restent les mêmes, mais l’échelle change. Bloomberg a publié une enquête sur la dérive des finances publiques de plusieurs états américains, avec un accent sur la situation de la Californie – l’une des états les plus riches du pays, mais également dans le monde (son PIB est supérieur à celui de la Russie). Il n’est d’ailleurs pas le seul.

« 46 états doivent faire face à un déficit budgétaire de 112 milliards de dollars pour l’exercice fiscal clos fin juin, selon le Center on Budget and Policy Priorities, un centre de recherche basé à Washington. Leurs dépenses représentent 12% du PIB américain. »

Face à la dérive de leurs finances publiques, la plupart de ces états vont devoir appliquer le même traitement que la Grèce: réduction des dépenses publiques et augmentation des impôts. Le principal risque de telles mesures est un affaiblissement de la croissance économique, au moment où les plans de relance arrivent à leur terme et où des élections de mi-mandat sont prévues.