10 règles pour l’investisseur

Marc Renaud, patron de Mandarine Gestion, évoquait récemment la notion de retour à la moyenne comme un des principes lui permettant d’agir en Bourse. Elle fait également partie des 10 principes pour investir en Bourse (10 « Market Rules to Remember ») établis par Bob Farrell, un ancien stratège de Merrill Lynch, actif sur les marchés dans les années 1960 à 1990, qui a vécu plusieurs krachs et phases de baisse des marchés financiers. En juin 2008, le site Marketwatch.com, rappelait ces 10 règles de survie pour l’investisseur. Elles permettent surtout de prendre de recul par rapport aux mouvements, de plus en plus erratiques, observés sur les marchés financiers. En voici une traduction libre:

  1. Les marchés tendent à revenir à la moyenne dans le temps.
  2. Les excès dans une direction conduiront à des excès dans la direction opposée (l’amplification de la crise financière fin 2008 et l’ambiance de fin du monde sur les marchés a été suivie par un rebond généralisé et vif entre mars 2009 et avril 2010).
  3. Rien ne dure éternellement, surtout les phases d’excès : la bulle Internet est un très bon exemple de ces croyances de l’émergence d’un nouveau monde, où plus rien ne sera comme avant et où toutes les règles doivent être abrogées ; la bulle immobilière de la seconde moitié des années 2000 se fondait sur la croyance d’un argent éternellement bon marché et de la possibilité de s’endetter à l’infini pour améliorer la rentabilité des placements.
  4. Les mouvements de hausse ou de baisse exponentielle peuvent durer plus longtemps qu’on ne l’imagine.
  5. Les investisseurs particuliers (les « zinzins » sont également concernés) achètent généralement au plus haut et revendent au plus bas.
  6. La peur et l’appât du gain (avidité) sont plus forts que l’engagement sur le long terme.
  7. Les mouvements de marché sont plus puissants lorsqu’ils sont étendus que lorsqu’ils se font sur quelques noms de sociétés.
  8. Les marchés baissiers (« bear markets ») connaissent 3 étapes : une forte chute, un vif rebond, puis un mouvement de baisse long et fastidieux.
  9. Lorsque tous les experts et prévisionnistes sont d’accord, quelque-chose d’autre va se produire.
  10. Les marchés haussiers sont plus amusants que les marchés baissiers.