Barclays recommande la prudence dans les allocations de portefeuille

Tentante, la hausse des marchés actions depuis le début du mois de juin. Pas suffisamment pour Michael Gavin chez Barclays. Dans une note consacrée à l’allocation d’actifs, Gavin conseille aux investisseurs de rester prudents et de limiter leur exposition aux « risque financier global » (comprenons la crise de la dette en zone euro et les incertitudes concernant la croissance économique aux Etats-Unis et en Chine). Continuer la lecture de « Barclays recommande la prudence dans les allocations de portefeuille »

Quality Street

Au regard d’un environnement économique plus qu’incertain, la qualité est un point de repère toujours utile pour les investisseurs en actions, selon les stratégistes de Citi. « Europe SA n’est pas le PIB européen », affirment-ils dans une étude datée du 9 août. Continuer la lecture de « Quality Street »

Cassera, cassera pas

Depuis 2010, la crise de la dette de la zone euro a eu plusieurs conséquences pour les marchés actions: sorties massives de capitaux (recherche de valeurs refuge), et sous-performance par rapport au S&P 500 (sans parler du repli de l’euro face au dollar…). Récemment, cette lente descente aux enfers de la zone euro semble s’être au moins temporairement arrêtée (boursièrement parlant s’entend). Pour les stratégistes d’Exane BNP Paribas, cette situation reflèterait une normalisation des primes de risque. Continuer la lecture de « Cassera, cassera pas »

L’allocation pays reste un outil utile de gestion du risque

La crise de la dette en zone euro et l’écartement violent des spreads entre l’Europe du Sud et l’Europe du Nord met en évidence depuis 3 ans maintenant l’importance d’une gestion du risque-pays. Et cela peut s’avérer payant en matière d’allocation d’actifs, en particulier au sein de la poche actions, si l’on en croit les analystes quantitatifs de Morgan Stanley. Continuer la lecture de « L’allocation pays reste un outil utile de gestion du risque »