2013: perspectives et thèmes pour les marchés actions d’après UBS

 

Les stratégistes actions d’UBS, Nick Nelson, Christopher Ferrarone et Jerry McGuire, ont publié ces derniers jours leurs prévisions et les thèmes d’investissement qui devraient occuper les investisseurs en 2013: leur prévision est celle d’un rendement à deux chiffres pour les actions mondiales (MSCI AC World Index), qui s’appuierait sur une croissance « mid-single digit » des profits (autour de 5%) et sur une légère expansion des multiples de valorisation (P/E 2013e de 11,2x), toujours très en-dessous de leur moyenne historique.

Etonnamment, observent les stratégistes d’UBS observent que 2012 a été une année plutôt honorable pour les actions, au regard des tensions macro-économiques, des incertitudes sur la croissance américaine ou chinoise. Malgré ces risques extrêmes (« tail risks »), la volatilité des grands indices boursiers a reculé.

En 2013, les thèmes d’investissement qu’UBS priviélgie sont les suivants:

  • Politique: négociation sur le fiscal cliff avec soit une sortie de crise maîtrisée, soit la récession; poursuite de la crise de la dette en zone euro, avec des élections importantes en Allemagne en septembre; transition politique en Chine et alternance au Japon (élections du 16 décembre). La politique restera un moteur des marchés l’an prochain, prédit UBS.
  • Economie: UBS prévoit une modeste accélération de la croissance, avec la possibilité d’une accélération aux Etats-Unis grâce à une reprise des investissements. La remontée récente de nombreux indicateurs avancés (PMI en Chine, Etats-Unis, Corée) et des signes de stabilisation en Europe pointent vers un certain optimisme.
  • Résultats: le consensus est toujours très optimiste (+12% en 2013), ce qui constitue une mauvaise nouvelle en soi. Mais la bonne est nouvelle est que le rythme des révisions en baisse des prévisions de résultat ralentit. Cet indicateur aurait tendance à évoluer de pair avec les indicateurs avancés, note UBS, ce qui serait une bonne nouvelle.
  • Valorisation: le P/E global est actuellement de 11,2X (estimations 2013) contre une moyenne historique de 12,4x (5 ans) ou de 14,5x (25 ans hors bulle TMT). Le rendement du dividende atteint 3,2%, ce qui rend les actions attrayantes relativement aux obligations. A noter que le taux de distribution est à un plus bas historique, ce qui constitue plutôt un élément rassurant quant à l’évolution des dividendes.
  • Allocation sectorielle: UBS recommande de privilégier les matériaux de construction, l’énergie, la santé (défensif). A l’inverse, la banque suisse n’aime pas les biens de consommation et les financières. Elle est neutre sur la technologie, les valeurs industrielles, les télécommunications et les utilities.

Source: UBS

En prime, la listes des 40 valeurs favorites de la banque.

Source: UBS

 

3 réflexions au sujet de « 2013: perspectives et thèmes pour les marchés actions d’après UBS »

  1. Leur référence est le pay-out ratio au niveau du MSCI World. Il se situe actuellement à un peu plus de 40%, ce qui n’est pas le plus bas historique, mais reste très proche des points bas au regard de l’historique (qui remonte à 1975).

  2. « A noter que le taux de distribution est à un plus bas historique » : alors voilà bien qqch qui m’étonne. Ils sont sûrs d’eux, chez UBS ? Pour quel secteur géographique ?