Eurozone: la fin de la crise en septembre 2018…

Alors qu’aux Etats-Unis, Wall Street a battu la semaine dernière ses records de cotation d’avant la crise, il faudra vraisemblablement attendre septembre 2018 pour que cela arrive dans la zone euro… et encore faudra-t-il que la Bourse monte de 10% par an pour y parvenir…

[cleeng_content id= »197428592″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]C’est l’une des remarques étonnantes d’une étude publiée par les analystes quantitatifs de la Société Générale. Ces derniers ont profité des records de Wall Street pour comparer la phase de hausse des marchés de 2003-2007 et celle de 2009-2013 (5 ans chacune), analysant les différentes performances de styles de gestion et des secteurs d’activité.

En Europe, le rebond de 2003-2007 était surtout celui des titres value en particulier les stratégies arbitrant les titres à P/E faible et élevé.

Depuis 2009, les titres value ont connu un parcours beaucoup plus compliqué, laissant la place aux stratégies de momentum et à l’opposition small/large caps.

Source: Société Générale

Source: Société Générale

On observe également une démarcation nette entre secteurs sur la période 2009-2013, les titres les plus exposés aux problématiques de déficits publics et de dette ayant sous-performé le reste du marché.

La préférence des investisseurs est allée notoirement aux secteurs « défensifs »mais pas ceux auxquels on a l’habitude de faire référence, plutôt les secteurs ayant démontré une certaine capacité à croître dans un environnement de croissance économique atone (consommation de biens de base ou « staples » – alimentation, boissons).

Source: Société Générale

Source: Société Générale

Pour compléter, voici les mêmes tableaux sur le marché US (S&P 500):

Source: Société Générale

Source: Société Générale

Source: Société Générale

Source: Société Générale

« With the S&P500 finally breaching its historical high, we compare the 2009-2013 recovery to its predecessor (2003-2007). In the US, investment style performance has been similar, with a preference for value and small cap stocks. However, this time around, momentum strategies have struggled, as have styles based on forward earnings growth. »

Je rajoute ce commentaire intéressant sur le Japon, qui affiche la plus forte progression depuis le début de l’année:

« As has been widely reported, lower beta stocks and those that are more defensive – rather than pro-cyclical – are seeing the better performance. Even in Japan, the most cyclical of markets, the best performing sectors year-to-date are not Industrials or Autos, but include Beverages, Pharmaceuticals and Healthcare Equipment. Hardly the stuff that typically leads Japan out of an economic slump. So the general  message from investors appears to be that they are willing to take a bet on equities, but they are not confident on the economic cycle. »

[/cleeng_content]

Les commentaires sont fermés.