CAC 40: la fin du rebond est proche – JPMorgan

Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

JPMorgan s’interroge sur la déconnexion croissante entre la performance de la Bourse de Paris (représentée par le CAC 40) et l’évolution de l’économie française (PMI), représentée ci-après, et recommande en conséquence d’être long sur les actions européennes (Euro Stoxx 50) et short sur la France.

[cleeng_content id= »476546383″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Les stratégistes de la banque, Mislav Matejka, Emmanuel Cau et Prabhav Bhadani, font plusieurs observations intéressantes, dans une étude datée du 8 avril:

  • le décrochage de l’activité en France par rapport au reste de l’Europe se fait croissant – un fait observable au niveau des indicateurs avancés, tout comme de la balance courante ou de la consommation (jusqu’ici principal moteur de la « croissance »);
  • bien que les entreprises constituant le CAC 40 réalisent 2/3 de leurs ventes à l’international, on observe une certaine corrélation entre la performance de l’indice et les indicateurs avancés (PMI);
Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

  • l’écart de performance entre le CAC 40 et le PMI ne s’observe pas au niveau de la zone euro (graphique)
Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

  • le consensus anticipe une progression très soutenue des résultats (+15% en cumulé d’ici 2015, ce qui semble irréaliste au regard de l’absence de rebond de l’économie).
  • Or, on observe également une déconnexion entre les indicateurs avancés français (PMI) et les anticipations de croissance bénéficiaire:
Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

  • les anticipations de croissance ont été revues à la baisse pour cette année (de +8,4% pour l’indice MSCI France à +3,6%);
  • l’austérité reste très marquée et pèsera sur la croissance de l’économie [contrairement à ce que prétend le gouvernement, NDLR];
  • la valorisation des actions françaises est aujourd’hui en ligne avec celle de l’Europe (Euro Stoxx 50);
  • au sein des actions françaises, les valeurs ayant une forte exposition domestique sont peu attrayantes aux yeux des stratégistes de JPMorgan (tableau)
Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

  • A l’inverse les valeurs exposées à la demande internationale sont attrayantes (tableau):

Source: JPMorgan

Source: JPMorgan[/cleeng_content]

AVERTISSEMENT

L’auteur du post détient des actions Bouygues et Neopost en portefeuille.

Les commentaires sont fermés.