Vinci sur la voie du redressement boursier

Depuis quelques semaines, le cours de Bourse de Vinci regagne en vigueur sur le plan boursier. Un rebond qui vient d’être confirmé par la publication de ventes encourageantes au premier trimestre, mais également par la perspective d’un accord avec l’Etat sur un plan de relance autoroutier.

[cleeng_content id= »989911786″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]La publication comprenait plusieurs points positifs, comme l’ont souligné plusieurs brokers

  • un relèvement « subtil » de prévision: le chiffre d’affaires de 2013 était attendu stable en février; désormais, il sera « au moins stable »;
  • des prises de commandes qui augmentent plus vite que le chiffre d’affaires (+5,5%), et qui assure au groupe une bonne visibilité « même si un ralentissement des prises de commandes sur le reste de l’année semble possible »;
  • les données sur le trafic semblent également donner des signes d’amélioration, avec des données en très légère baisse (-0,3%).

Pour Goldman Sachs, cette publication devrait conduire à un mouvement de révision en hausse des prévisions de résultats (graphique).

Source: Factset

Source: Factset

 

Même sentiment positif chez Raymond James, où Arnaud Palliez et Julie Androus notent des perspectives de croissance mal valorisées par le marché:

« we think that Vinci is the best vehicle to play growing infrastructure needs despite its very strong exposure to Europe and its depressed construction markets (~87% of total sales in 2012). Its long-term potential, underpinned by solid cash generation (2012 operating FCF yield of 9.6%) and strong expertise is undervalued in our view. »

Après ce bond début d’année, Vinci semble encore offrir un certain potentiel de revalorisation sur le plan boursier, même si sa marge de sûreté s’est quelque peu réduite.

Le consensus des analystes a un objectif de cours de 44,28€/action. Mon estimation de la valeur intrinsèque de Vinci ressort à 47,43€ par action, ce qui signifie que l’action offre une meilleure marge de sûreté vers 33€. Avec un cours de près de 37€, elle reste encore bon marché.

L’historique des ratios boursiers de Vinci donne un message à peu près identique.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Idem lorsque l’on regarde le PER prospectif à 12 mois:

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

 

Si l’histoire de croissance de Vinci, telle que décrite au cours du premier trimestre, se confirme, les investisseurs commenceront peut-être à s’intéresser un peu plus à l’histoire de ce groupe exposé à la fois à une activité à forte récurrence et génératrice de cash-flows (les concessions) et un métier cyclique qui n’attend qu’une amélioration de la conjoncture pour repartir (la construction).[/cleeng_content]

Les commentaires sont fermés.