Dassault Systèmes améliore son dividende, confirme ses objectifs

Dassault Systèmes annonce une hausse de son dividende à 0,80€/action pour 2012 (0,70€ au titre de 2011). L’éditeur de logiciels a par ailleurs confirmé ses objectifs financiers pour l’exercice en cours (croissance de 6-7% à changes constants, marge opérationnelle de 32% et bénéfice par action entre 3,45 et 3,60€), après avoir publié une hausse de 10% de son bénéfice par action au cours du 1er trimestre.

Lien vers le communiqué de presse.

Gemalto: un changement de statut habilement mené

2012 a été une nouvelle année de records pour Gemalto: chiffre d’affaires record, capitalisation boursière record (sanctionnée par une entrée dans le CAC 40). Outre des résultats en net amélioration, le groupe a été suffisamment habile pour ne plus être perçu comme un « simple » fabricant de cartes à puce, mais avant tout comme un éditeur de logiciels – un changement de statut boursier qui se traduit par une envolée des multiples de valorisation. Lire la suite

Dassault Systèmes: commentaires de brokers

Les résultats en nette progression de Dassault Systèmes et des prévisions de poursuite de la croissance des ventes et d’amélioration des marges en 2013 semblent rassurer les investisseurs. Les quelques commentaires récupérés jusqu’ici sont plus circonspects. L’action gagne près de 2% dans un marché à l’équilibre. Lire la suite

Publications de résultats: Alcatel-Lucent, Dassault-Systèmes, Nexans, Sanofi…

Alcatel-Lucent publie une perte nette annuelle de 1,37 milliard d’euros (-0,61€/action) au titre de 2012. L’équipementier de télécommunications annonce le prochain départ de son DG, Bert Verwaayen (qui reste en poste en attendant que lui soit trouvé un successeur).

Dassault Systèmes annonce un bénéfice par action de 2,66€ au titre de l’exercice 2012, en hausse de 14%, après avoir passé la barre de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. En 2013, le groupe vise une croissance (base non-IFRS) comprise entre 5% et 7% à devises constantes, une marge opérationnelle non-IFRS de 32% (31,6% en 2012) et un BPA non-IFRS compris entre 3,45 et 3,60€/action (contre 3,37€ en 2012).

Nexans annonce un bénéfice net annuel de 27 millions d’euros pour l’année 2012, soit 0,91€/action (contre une perte de 178M€ en 2011), mais un recul de sa marge opérationnelle à 202M€ contre 261M€ en 2011. Le groupe annonce un plan de réduction de ses coûts de 70M€. Il indique viser une marge opérationnelle comprise entre 350 et 400M€ en 2015. Pour 2013, Nexans table sur une « rentabilité opérationnelle sensiblement équivalente à celle de 2012. »

Sanofi accuse le coup après d’importantes pertes de brevets: le « bénéfice par action des activités » recule de 6,8% à 6,20€, tandis que le chiffre d’affaires progresse de 4,7% (+0,5% à changes constants) à 34,95 milliards d’euros. En 2013, Sanofi anticipe une perte de chiffre d’affaires de l’ordre de 800M€ liée à ses médicaments Plavix et Avapro. La prévisions du bénéfice par action des activités est comprise entre 0% et -5% à changes constants.

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

Traverser la tempête

« At the end of last year we developed, with our analysts, four themes that we argued would drive relative stock performance in 2012 . These were: Earnings resilience; Structural growth; Balance-sheet strength; Pricing anomalies.
Essentially, we argued that quality companies with decent balance sheets, earnings that were unlikely to buckle in a weak economic environment and long-term growth prospects in their core businesses would be likely to outperform through the up and down swings. Fortunately, with the weakness of markets over the past couple of years, our analysts found plenty of such companies at reasonable valuations.
We still think these are valid themes, since the fundamental macro picture has not changed. Therefore, we have asked our analysts to refresh their ideas for stocks that best fit these themes. »

Lire la suite

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 10 février 2012

Lire la suite

Publications de chiffre d’affaires/résultats – 9 février 2012

Akka TechnologiesChiffre d’affaires 2011

AST Groupe: Chiffre d’affaires 2011

Casino: communiqué sur la stratégie de Mercialys

Dassault SystèmesRésultats 2011

GDF SuezRésultats 2011 (comptes annuels)

Hermès: Chiffre d’affaires 2011

Legrand: Résultats 2011 (comptes annuels)

Maisons France Confort: Chiffre d’affaires 2011

Mercialys: Résultats 2011

PublicisRésultats 2011

Rubis: Chiffre d’affaires 2011

Sabeton: Chiffre d’affaires 2011

Store Electronics Systems: Chiffre d’affaires 2011

Systran: Résultats 2011

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 3 février 2012

Lire la suite

Les éditeurs de logiciels ont résisté à la crise

Bonne résistance et consolidation constante. Selon une étude du cabinet de conseil OC&C, les 100 premiers éditeurs de logiciels en Europe ont enregistré un repli de 0,6% de leur chiffre d’affaires, mais ont amélioré leur résultat brut d’exploitation (EBITDA) de 1%. Malgré la crise, le secteur dégage une marge opérationnelle moyenne de 25%. Voilà pour les bonnes nouvelles. Lire la suite