L’euphorie de retour sur les yachts

Vous connaissez Rodriguez Group ? Un fabricant de yachts de luxe qui a frôlé la faillite après avoir enregistré une chute de 64% de ses ventes au cours de l’exercice clos le 30 septembre 2009.

Le 8 avril dernier, cette société a vu son cours de Bourse prendre 70% en séance après l’annonce de la validation de son plan de restructuration financière par le tribunal de commerce de Cannes. La société cote aujourd’hui 7,15 euros, contre 1,35 en début d’année.

Beau parcours, qui a entraîné dans son sillage d’autres fabricants de bateaux, comme Poncin Yachts ou Fountaine Pajot.

Réaction d’un gérant de portefeuille (en VO): « C’est du grand n’importe quoi! Ca paie sans discernement, ça sent bon l’exubérance irrationnelle comme dirait l’autre » (l’autre s’appelle Alan Greenspan, ancien patron de la Fed, qui faisait référence à Robert Shiller, déjà cité sur le blog).