Gemalto: hausse de 7,2% des ventes, confirmation des objectifs

Gemalto confirme ses objectifs financiers pour 2013 après l’annonce d’une croissance de 7,2% des ventes au 1er trimestre, à 518M€ (+9% hors effet de changes). L’activité du fabricant de cartes à puce a été tirée notamment par la sécurité (+21%) et les transactions sécurisées (+13%).

Lien vers le communiqué de presse.

Commentaires partagés après les résultats de Gemalto

Gemalto a publié hier ses résultats annuels et a tenu sa conférence avec les analystes. Les compte-rendus de cette réunion montrent des appréciations partagées parmis les brokers: cela va du super bullish (le re-rating n’est pas terminé) au plus prudent (craintes sur l’évolution des marges malgré l’annonce d’une croissance à deux chiffres). Une prudence que nous partageons. Lire la suite

Gemalto: un changement de statut habilement mené

2012 a été une nouvelle année de records pour Gemalto: chiffre d’affaires record, capitalisation boursière record (sanctionnée par une entrée dans le CAC 40). Outre des résultats en net amélioration, le groupe a été suffisamment habile pour ne plus être perçu comme un « simple » fabricant de cartes à puce, mais avant tout comme un éditeur de logiciels – un changement de statut boursier qui se traduit par une envolée des multiples de valorisation. Lire la suite

Gemalto: hausse de 23% des jetons de présence pour le board

Les administrateurs de Gemalto ont vu leur rémunération en jetons de présence progresser de 23% à 949.113€ au titre de 2012 avec quelques hausses spectaculaires: Lire la suite

Gemalto: résultats inférieurs aux attentes et risque de correction boursière

Les résultats publiés par Gemalto sont inférieurs aux attentes du marché, lesquelles étaient sans doute trop élevées selon Natixis. L’explication de cette déception tiendrait au surcroît de dépenses opérationnelles du groupe pour sécuriser sa croissance. A court terme, cela pourrait se traduire par une correction boursière sur le titre. Natixis a un avis « acheter » et un objectif de cours de 90 euros. Lire la suite

Gemalto prévoit la poursuite d’une forte croissance en 2013

Gemalto a annoncé une progression de 26% de son résultat net à 201M€ (2,41€/action), grâce à l’amélioration de ses marges dans les télécommunications et la sécurité. Le fabricant de cartes à puce anticipe une croissance à deux chiffres de ses ventes en 2013 à taux de changes constants, ainsi qu’une saisonnalité plus marquée de ses résultats entre les deux semestres. Le groupe proposera un dividende de 0,34€/action. Lire la suite

Quel bilan les analystes tirent-ils du Mobile World Congress de Barcelone

Malgré un environnement économique peu porteur en zone euro et l’absence d’Apple (une tradition), les analystes ont apparemment ressenti une bonne ambiance au Mobile World Congress, qui s’est déroulé la semaine dernière à Barcelone. Lire la suite

Idées d’investissement: plus de « short » que de « long »

Après le récent yo-yo du marché, trouver des idées d’investissement semble plus aisé du côté des « short » que des « long ». La preuve par l’exemple. Lire la suite

Quoi, mon goodwill ? Qu’est-ce qu’il a mon goodwill ?

Crédit Agricole, ArcelorMittal, Peugeot. Suite aux demandes de l’European Securities and Markets Authority (ESMA) et de l’AMF en France, un certain nombre de groupes cotés ont annoncé de lourdes dépréciations d’actifs (dont font partie les goodwills, encore appelés « survaleurs » ou « écarts d’acquisition »). Un effort de transparence salutaire. Mais il y a encore beaucoup de progrès à faire. Lire la suite

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

Actionaria: ce que l’on a dit de 2013

Pour ceux qui n’auront pu venir sur le salon Actionaria, un petit compte-rendu de la conférence sur les perspectives des marchés financiers en 2013, avec les mêmes intervenant que l’an dernier. Lire la suite

Valeurs moyennes: la thématique des retraits, fusions… relancée

Pour le courtier Oddo Securities, la thématique des fusions, acquisitions et retraits de la cote revient doucement sur le devant de la scène, avec plusieurs opérations de rachats sur des valeurs moyennes (CFAO, LVL Médical).Ce thème des fusions renvoie à la thèse de la « de-equitisation » du marché (retrait de la liquidité des actions), lequel pourrait bien s’amplifier en ces temps d’austérité budgétaire. Lire la suite

Midcaps: privilégier les titres « défensifs » – Oddo Securities

Depuis le début de l’année et malgré la conjoncture, les valeurs petites et moyennes tirent leur épingle du jeu (en grande partie parce que ce compartiment de la cote comporte peu ou pas de valeurs financières…). Dans cet univers, Oddo recommande de privilégier des titres plus défensifs (ou dont la croissance est de qualité/visible).

« Une grande part de nos observations du début d’année reste valide : i/ le marché devrait rester dirigé par la macroéconomie et la politique, ii/ en Europe, le climat des affaires repart à la baisse et nous n’entrevoyons toujours pas de reprise avant 2013, en conséquence de quoi le momentum a peu de chance de redevenir moteur pour les indices. La croissance économique devrait rester encore quelques mois très contrastée, avec une Europe sous forte contrainte(s), un continent américain qui apparaît en meilleur santé économique, et des émergents encore dynamiques (auxquels nous continuons toujours de croire) mais pour lesquels les premiers signes de ralentissement (en Chine notamment) font naître des inquiétudes. Le différentiel de croissance et de valorisation par rapport aux large caps est redevenu plus favorable (le consensus devra-t-il s’ajuster ? Mais l’absence de valeurs financières autorise des espoirs de surperformance des midcaps. Nous continuons de privilégier des véhicules i/ plutôt défensifs (BIC, Gemalto, Orpéa, Rubis), ii/ si possible exposés aux USA ou aux Emergents (BIC, CFAO, Gemalto), iii/ dont les multiples apparaissent abordables à nos analystes. »

 

Ingenico: transaction refusée

Pendant les fêtes de fin d’année, c’est bien connu, les cartes bancaires « chauffent » en raison de la furie de consommation qui règne durant cette période. Mais il arrive parfois que certaines transactions ne passent pas, en raison de comptes mal provisionnés ou d’encombrements des lignes de communication. Lire la suite