Manitou: le redressement n’est pas encore terminé – Natixis

[cleeng_content id= »707680882″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Natixis entame le suivi de Manitou avec un avis « neutre » et un objectif de cours de 11€. Pour le courtier, le fabricant d’équipement tout-terrain pour les marchés de la construction, l’industrie ou l’agriculture est encore en phase de transition, et attend la nomination d’un nouveau dirigeant ainsi que la présentation d’une stratégie pour les années à venir. Lire la suite

Manitou: résultats et prévisions décevants – Gilbert Dupont

Gilbert Dupont juge « décevants » les résultats et les prévisions pour 2013 de Manitou, après leur publication hier soir après Bourse. Le fabricant d’engins de levage tout-terrain a également annoncé le départ du directeur général et du directeur commercial. Le courtier dégrade son avis de « acheter » à « alléger », avec un objectif de cours de 14€. Lire la suite

Publications de chiffre d’affaires/résultats – 31 janvier 2012

Groupe Partouche: Résultats 2010-2011

Groupe Monceau Fleurs: Résultats 2010-2011

ManitouChiffre d’affaires 2011

Signaux Girod: Résultats 2010-2011

Soitec: commentaire sur les prévisions 2010-2011

Theolia: Chiffre d’affaires 2011

Manitou: long redressement

La Bourse croit au redressement de Manitou, même si celui-ci risque de prendre un peu de temps. L’action du fabricant de chariots tout terrain s’est envolée de près de 9% jeudi, malgré l’annonce d’une perte nette annuelle de 131 millions d’euros. Cette perte a entraîné une chute des fonds propres de l’entreprise à 334 millions d’euros au terme de l’exercice 2009.

Si la récession économique a plombé les comptes du groupe, celui-ci a néanmoins trouvé les moyens de préserver son bilan, en réduisant notamment le niveau de ses dettes, grâce notamment à un gestion serrée du besoin en fonds de roulement.

Manitou peut donc maintenant préparer la reprise. Mais il le fait à son rythme. Le retour à un résultat net positif n’est pas attendu avant 2011. Cette année, le groupe vise l’équilibre au niveau du résultat brut d’exploitation, pour un chiffre d’affaire qui progresserait de 5% à 10%.

Ce scénario de reprise progressive semble satisfaire les investisseurs. A moins que ces derniers ne jouent un possible effet de surprise lors de l’annonce des prochains résultats du groupe.

L’historique des ventes et des résultats de Manitou illustre le caractère hautement cyclique de son métier. Pourtant, si la Bourse a largement joué cette thématique depuis un an maintenant, Manitou est totalement passé à travers. Cet autre élément peut expliquer le vif rebond boursier d’aujourd’hui.

source: IBES, comptes de la société