PagesJaunes stabilise son taux de marge au 1er trimestre

PagesJaunes (Solocal) annonce une baisse de 2,9% de ses ventes du 1er trimestre, à 228M€, et indique avoir stabilisé son taux de marge à 42,1%, suite aux mesures de réduction des coûts. L’activité Internet représente 68% du chiffre d’affaires.

Le groupe anticipe une baisse de 0,7% du marché publicitaire en France (source: Institut Warc) contre une précédente prévision de +1,3%.

Les ventes du groupe ont reculé de 13% dans le papier mais ont progressé de 3,3% sur Internet (+5,4% dans le Search et -2,5% pour Display, sites & marketing).

Lien vers le communiqué de presse.

PagesJaunes: la cosmétique seule ne suffit pas

Changer de nom sans offrir de réelles perspectives fondamentales, évoquer une augmentation de capital, le tout après une petite flambée spéculative sur son cours de Bourse: voici les ingrédients idéaux pour se faire taper sur les doigts. Cela n’a pas loupé pour PagesJaunes, devenu Solocal. Un nom porteur de sens au plan stratégique mais pas sur le plan financier. Car la transition vers l’Internet et le tout numérique n’a pour le moment aucun effet positif sur la rentabilité du groupe. Lire la suite

PagesJaunes tourne la page « papier » et se rebaptise Solocal

Pour acter le poids croissant d’Internet dans ses ventes (58%) et ses résultats (58% de la marge brute opérationnelle), PagesJaunes change de nom et devient Solocal. Mais la poursuite de la transition vers le tout numérique semble prendre plus de temps que prévu: l’activité Internet a cru de 8,3% quand l’activité papier enregistre un plongeon de 15,1%. Et cette transition pèse sur les marges, y compris d’Internet, puisque le taux de marge brute opérationnelle recule de 80 points de base à 44%.

PagesJaunes: chute de 17% du résultat net 2012

Affecté par une baisse de 3% des ventes, d’un recul de ses marges (Résultat d’exploitation en baisse de 8%) et d’une hausse de sa fiscalité, PagesJaunes annonce une baisse de 17% de son résultat net 2012 à 158,6M€. Le groupe suspend la distribution de dividende tant que sa dette nette représentera plus de 3x son EBITDA. Fin 2012, la dette nette était de 1,74 milliard d’euros et l’EBITDA ajusté de 471,4M€ (soit un multiple de 3,7x). En 2013, l’éditeur d’annuaires table sur une contraction de 3-5% de l’activité, et vise un EBITDA compris entre 425M€ et 445 M€. La priorité reste à la réduction de l’endettement. Le groupe annonce un changement de nom: « Solocal » avec l’objectif de réaliser 75% de son activité dans le « digital ». Lire la suite

Publications de résultats: grosse semaine en perspective

La Bourse de Paris va être plus qu’animée cette semaine, avec d’importantes publications de résultats, tant dans le CAC 40 qu’en dehors. Petite revue des attentes du consensus pour chaque valeur. Lire la suite

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

SBF120: performances individuelles (janvier 2013)

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Au cours du mois de janvier, la performance moyenne des titres composant le SBF 120 a été de +4,7% (elle diffère de l’indice qui affiche un gain de 2,7% hors dividendes). 53 titres ont progressé de plus de 4,7%, avec quelques performances « exceptionnelles » comme PagesJaunes, Technicolor ou Plastic Omnium.

Pourquoi PagesJaunes cartonne en Bourse

Au-delà des arguments techniques avancés sur certains sites, l’envolée boursière de PagesJaunes (qui part de niveaux particulièrement bas) s’explique pour bonne partie par la refonte de l’actionnariat. Selon Natixis, le rebond pourrait perdurer si PagesJaunes rassure sur l’évolution de ses résultats et démontre une capacité à maîtriser la transformation de son modèle économique. Lire la suite

HSBC France propose une sélection de titres plutôt « value »

HSBC a dressé sa liste de valeurs préférées pour le marché français pour démarrer l’année 2013. Dans un environnement de croissance faible et de pression pour réduire les déficits et la dette publics, le courtier privilégie les entreprises capables de poursuivre leur croissance bénéficiaire en s’appuyant sur différents moteurs: Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 27 janvier 2012

Lire la suite

PagesJaunes toujours plus bas

La chute boursière de PagesJaunes a pris des proportions inédites depuis cet été. Un plongeon qui comprend sans doute beaucoup d’irrationalité, mais aussi un ensemble de questions sur l’avenir même de l’éditeur d’annuaires – jusqu’ici sans réponse convaincante.  Lire la suite

Groupon toujours en phase d’apprentissage

En quelques années, le modèle économique de Groupon a permis à la firme de Chicago d’afficher une hypercroissance (CA multiplié par 11 en un an) et lui assurerait déjà une valorisation astronomique (20 milliards selon le Wall Street Journal pour un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars au cours des 12 derniers mois – GRPN a prévu une cotation l’an prochain). Mais ce modèle, jugé pérenne par le cabinet de conseil OC&C, fait encore preuve d’imperfections.  Lire la suite

Nouveautés weeko: études Bonduelle, Bourbon, PagesJaunes

La page Entreprise (lien en haut à droite de la page d’accueil) du blog s’est enrichie d’un nouveau « produit ». Il s’agit d’études un peu fouillées sur des entreprises cotées. Il ne s’agit pas de conseil d’investissement.

La démarche (modeste) derrière ces études consiste à répondre à une question: comment une entreprise gagne-t-elle de l’argent ? Pour y répondre, j’essaie de comprendre le marché, la stratégie de l’entreprise, le business model qu’elle a retenu et sa traduction dans les comptes. J’y adjoins les commentaires de courtiers que j’ai obtenus au moment de la publication.

Les premières études, réalisées en février et mars dernier, et publiées un peu tardivement (je le concède), concernent PagesJaunes, Bourbon et Bonduelle. Ces études sont réalisées à partir de sources publiques, des comptes des entreprises, des coupures de presse et d’autres sources (listées ou référencées le plus complètement possible), dont je ne peux toutefois garantir la fiabilité. Les commentaires (constructifs) sont les bienvenus. Le but est de répondre à la question posée et de mieux comprendre les entreprises étudiées, leur marché, leur métier et leur stratégie/business model.

PagesJaunes et le mur de la dette

Depuis le paiement fin 2006 d’un dividende exceptionnel de 9 euros par action, financé par endettement, le titre PagesJaunes a un parcours moribond. Les investisseurs ont placé le titre de l’éditeur d’annuaires sur liste rouge, estimant que la transition de ses services du papier vers Internet ne va pas assez vite, mais également que la dette destinée à les amadouer, remboursable in fine (en 2013), représente  une perspective peu réjouissante pour les finances du groupe. Lire la suite