ECB decision and market comments

ECB decision: 60 bn € of asset purchase on a monthly basis, starting in March and for as long as the inflation trajectory of the Eurozone is not sustainable. This was partly priced. The expansion of ECB’s balance sheet is ON, so this will certainly have some impact on markets.

Key items of ECB policy action:

Draghi’s Speech

Asset purchase program

Here are a couple of first market reactions and commentaries.

Lire la suite

Renault prévoit une baisse de 5% du marché automobile européen, mais confirme ses objectifs

Renault a publié des ventes en baisse de 12% à 8,27 milliards d’euros (dont -13% pour l’automobile à 7,74 milliards), et a indiqué anticiper une contraction de 5% des ventes de voitures neuves en Europe cette année (contre une estimation de -3% à -5%). Le groupe a néanmoins réitéré ses objectifs financiers pour l’année (marge opérationnelle positive dans l’automobile et free cash flow opérationnel positif).

Lien vers le communiqué de presse.

Le stock guide, amouse-bouche de l’investisseur en quête d’idées

Pour trouver des idées d’investissement, les « stock guides » (ou « guides de valeurs ») peuvent être un outil intéressant. A la différence du screening classique qui suppose de filtrer un univers de valeurs à partir d’une combinaison souvent exclusive de critères données, le stock guide offre une multitude de portes d’entrée dans le même univers. Lire la suite

Renault: Natixis anticipe un redressement de l’automobile en 2013

Natixis a relevé son objectif de cours sur Renault de 62 à 64€, avec un avis « acheter » (inchangé). Le courtier estime que le constructeur automobile devrait être en mesure de redresser les marges de sa branche automobile (marge opérationnelle de 0,8% attendue cette année) et de générer à nouveau un flux de trésorerie disponible. Lire la suite

Renault: 28% d’augmentation pour le Comité de Direction

En 2012, la rémunération du Comité de Direction de Renault (CDR) s’est établie à 15,67 millions d’euros contre 12,20 millions au titre de 2011 (soit +28%). Le CDR est composé de 27 membres. La part fixe atteint 9,36 millions d’euros, selon le document de référence disponible sur Internet. Lire la suite

CAC 40: 3/4 des sociétés ont publié; leurs profits ont chuté de 30% en 2012

Les trois quarts des sociétés du CAC 40 ont publié leurs résultats 2012 et fait leurs commentaires sur 2013. A l’heure actuelle, si l’activité des groupes cotés est en croissance de 4% en cumulé, les marges opérationnelles (RO/CA) sont sous pression, puisqu’elles sont passées de 11,6% à 9,4%. Le résultat net cumulé (part du groupe) des 30 sociétés accuse lui une chute de 30% à 43,8 milliards d’euros.

On notera qu’en moyenne, la réaction du marché à ces publications a été négative de 0,85%, avec des variations journalières allant de +7,7% (Renault) à -4,9% (Alcatel-Lucent).

Précision: cette analyse n’inclut par Pernod-Ricard ni Alstom (exercices décalés).

Renault: Volvo sauve l’exercice 2012

La plus-value de cession des titres Volvo (924M€) a permis à Renault de limiter la baisse de son résultat net 2012 à 15% à 1,77 milliard d’euros. Sur l’année, le chiffre d’affaires a reculé de 3% à 41,27 mds€, tandis que la marge opérationnelle a chuté de 33% à 729M€. La branche automobile a terminé l’exercice sur une perte opérationnelle de 25M€ contre un profit de 330M€ un an plus tôt (soit -0,1% et 0,8% des ventes respectivement).

Pour 2013, Renault anticipe une baisse de 3-5% du marché français et vise une marge opérationnelle positive dans l’automobile et une génération de cash flow libre positive pour son activité principale.

La contribution de Nissan s’est montée à 1,23 md€ contre 1,33 md€ en 2011. Celle d’AvtoVAZ atteint 186M€ contre 49M€ un an plus tôt.

Lire la suite

Publications de résultats: grosse semaine en perspective

La Bourse de Paris va être plus qu’animée cette semaine, avec d’importantes publications de résultats, tant dans le CAC 40 qu’en dehors. Petite revue des attentes du consensus pour chaque valeur. Lire la suite

Citi plus prudent sur le secteur automobile européen

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

La banque publie une étude intitulée « Reflation contre fondamentaux », où elle s’interroge sur les risques posés au secteur automobile coté, après une surperformance très soutenue en 2012 (+38% pour l’indice Stoxx Europe 600 Automobile – mnémo:SXAP) alors que les fondamentaux de l’industrie se sont fortement détériorés et que l’année 2013 ne se présente pas favorablement (cf les stats de ventes en janvier).

Lire la suite

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Plongeon du marché automobile français: c’est la faute aux Coréens!

Effarante découverte du JT: le plongeon de 13,9% du marché automobile français l’an dernier – sous la barre de 2 millions de véhicules neufs vendus – est l’occasion d’illustrer une fois de plus la percée des constructeurs automobiles coréens, Hyundai et Kia. Lire la suite

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

SocGen, Renault, Capgemini… au menu des valeurs préférées de Kepler pour 2013

Kepler a publié sa liste de valeurs favorites en France pour 2013. Le courtier recommande de privilégier les titres à fort béta comme Société Générale, Capgemini ou Renault, au côté de valeurs de croissance comme L’Oréal, Ingenico, Seb ou JCDecaux et de valeurs en retournement (Bouygues, Carrefour). Dans l’univers des petites et moyennes valeurs, le courtier met en avant Terreis (foncière).

« Our view on the market is reasonably optimistic for 2013, with a backdrop mainly triggered by politics in Europe, more than by macro conditions », explique Pierre Boucheny, responsable de la recherche et auteur de l’étude.

En 2012, la liste de valeurs préférées de Kepler a bondi de 28,7%, avec un taux de rotation de 130% (13 changements dans l’année). Cette liste comportait 23 noms, dont 14 large caps et 9 small et mid.

 

Danone: l’argumentaire de Nelson Peltz dans le détail

Danone fait l’objet d’un regain d’intérêt depuis que le Financial Times a rapporté l’acquisition d’une participation de 1% par l’investisseur activiste américain Nelson Peltz. Le quotidien nous « révélait » les objectifs que Peltz fixait à Danone: améliorer de 1% la marge opérationnelle du groupe d’ici 2015… Une information qui était en fait disponible sur l’excellent blog marketfolly.com, et qui reprenait en fait une présentation faite par Peltz à la conférence « Invest for Kids Chicago » le 7 novembre dernier, et que nous reproduisons ici même…

Lire la suite

Corporate français: CDS 5 ans et notation – BofAML

Source: Bank of America Merrill Lynch

A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value

Depuis le mois de juillet, HSBC estime que le style « value » (recherche de titres décotés) est plus attrayant que le style « growth » (recherche de valeurs de croissance). La banque vient de publier une nouvelle étude sur le sujet, avec quelques idées d’investissement pour les investisseurs intéressés par ce style de gestion. Lire la suite

L’automobile européenne empêtrée dans la crise: le cas PSA (2/3)

En l’espace de quelques trimestres, Peugeot est devenu le maillon faible de l’industrie automobile européenne. Malgré son statut de deuxième constructeur automobile. Malgré les efforts engagés pour redresser ses comptes. Comment en est-on arrivé là ? Lire la suite

L’automobile européenne empêtrée dans la crise: quelles voies de sortie? (1/3)

L’industrie automobile européenne a le plus grand mal à sortir la tête de l’eau. Trouver des solutions à une sortie de crise reste une équation difficile à résoudre. Lire la suite

Les constructeurs automobiles doivent repartir de zéro

Plutôt que de chercher à créer de nouvelles gammes, les constructeurs automobiles devraient se focaliser sur la rationalisation de l’outil industriel et l’amélioration de leur profitabilité. Car 50% des modèles vendus en Europe le sont à perte. Ce sont quelques-unes des conclusions importantes tirées d’une étude publiée par Credit Suisse. Un point de vue aligné sur celui de certains constructeurs favorables à une réduction des coûts de production. Mais un point de vue qui la mérite d’éclairer certains des problèmes structurels des « généralistes » que sont PSA, Renault ou Fiat. A lire donc. Lire la suite

Profil financier du CAC 40

Profil Financier CAC40
h/t Agefi.

Lien vers un article du quotidien financier, évoquant le faible niveau de valorisation de l’indice (1x les fonds propres), et où ce document est cité.

 

L’automobile en plein paradoxe

C’est le grand écart. D’un côté, le cours de Bourse des constructeurs et équipementiers automobiles se porte plutôt bien, alors que le marché automobile européen et qu’un certain nombre de constructeurs accumulent les difficultés. Lire la suite

Publications de chiffre d’affaires/résultats – 16 février 2012

AXA: Résultats 2011

Bull: Résultats 2011

Capgemini: Résultats 2011

EDF: Résultats 2011

Eramet: Résultats 2011

Pernod Ricard: Résultats semestriels 2011-2012

PPR: Résultats 2011

Renault: Résultats 2011

Société Générale: Résultats 2011

Technip: Résultats 2011

TF1: Résultats 2011

Automobile: comparaisons entre constructeurs européens

Dans le secteur de la construction automobile, il y a les constructeurs allemands (BMW, Daimler, Volkswagen) qui profitent pleinement du dynamisme des marchés émergents… et les autres (PSA, Fiat, Renault) qui cherchent désespérément une stratégie pour combler leur retard… Lire la suite

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 6 janvier 2012

Lire la suite

CAC 40: Prévisions de résultat net (2011-13)

Voici un tableau des anticipations de bénéfice net publié par les entreprises constituant le CAC 40, sur la base du consensus établi par IBES. Lire la suite

PSA, Faurecia : telle mère, telle fille ? (1/2)

À regarder le parcours boursier de Peugeot et de Faurecia, le même sentiment de déprime transpire. Il est même très largement acté par le marché avec des ratios de valorisation au raz des pâquerettes. Mais c’est justement parce que leurs cours de Bourse sont déprimés qu’il faut s’intéresser à ces dossiers. Lire la suite

L’automobile française n’est pas attrayante pour des investisseurs « value »-Credit Suisse

Le verdict est sans appel. Pour Credit Suisse, l’automobile n’est pas un secteur attrayant pour des investisseurs value. Et ce malgré la chute des cours. Pour s’en convaincre, les analystes de la banque suisse ont appliqué les critères de screening établis par Benjamin Graham (et James Rea).

« The auto sector is unlikely to be a fertile ground for value investors: We continue to believe that successful investing in the auto space is more about earnings momentum than about valuations. In this respect we believe that the last 2 criteria of the framework offer an interesting insight. Companies that seem to have the best business models also enjoy the most resilient earnings streams and should continue to offer the best investment opportunities: BMW, VW, Michelin and Conti. (all rated O/P). »

Quand la crise a bon dos

PSA, BNP Paribas, Société Générale… Depuis quelques jours, les plans sociaux pleuvent. La « justification économique » de ces plans est la crise de la dette ou les craintes de récession économique. La réalité est parfois différente et de nombreux plans sociaux dans des groupes de cette taille sont liés à des processus de modification des périmètres, de réallocation des ressources. Le problème n’est pas que ces ajustements aient lieu. C’est leur timing qui donne le sentiment de l’impréparation et provoque la colère justifiée des premières victimes, les salariés. Lire la suite

CM-CIC réévalue l’attrait du secteur automobile

Face à un marché automobile qui sera difficile l’an prochain (baisse prévue de 5% des volumes), l’analyste Florent Couvreur de CM-CIC Securities a revu ses estimations de croissance bénéficiaire des principaux constructeurs automobiles et équipementiers cotés en France et en Europe. Dans une étude datée d’hier et dont j’ai eu le résumé, le courtier a coupé de 28% à 54% ses estimations de BPA pour les constructeurs et de 20%à 45% pour les équipementiers. L’analyste a toutefois relevé à « neutre » son avis sur le secteur, et recommande de privilégier les entreprises dont le modèle économique est le moins cyclique: Michelin, Pirelli et Daimler. Lire la suite

Croissance, stagnation, récession: scénarios pour les actions européennes

SG a publié il y a 2 jours une étude assez fouillée de test de résistance sur les actions européennes. Si le scénario central prévoit une croissance des bénéfices en 2012 comprise entre 5% (top-down) et 11% (bottom-up), 2 scénarios alternatifs ont été étudiés: une récession « modérée » (croissance du PIB mondial de 2% l’an prochain) et une dépression (PIB mondial +0% en 2012). Résultats: les bénéfices des entreprises chuteraient de 25% à 40% en 2012 (par rapport à 2011). Si le scénario central de SG table sur un rebond de 27% de l’indice DJ Stoxx 600 l’an prochain, les scénarios alternatifs se traduiraient par une baisse comprise entre 15% et 30% (scénario également envisagé par l’économiste en chef d’UBS WM). Lire la suite

Panique quand tu nous tiens…

Est-ce la séance de capitulation que certains attendaient ? Grâce à une communication lamentable de Jean-Claude Trichet, les marchés sont venus tester leurs plus bas niveaux depuis… 2010 (sans parler des nouveaux plus bas touchés pour cette année). En gros, on remet les compteurs à zéro. Lire la suite

Exposition des sociétés européennes au Japon

Citi a publié une note (datée du 14 mars) passant en revue l’exposition des entreprises européennes à l’économie japonaise. Ci-joint un tableau comprenant les sociétés les plus exposées (luxe, réassurance, équipements télécoms, semi-conducteurs, automobile, compagnies aériennes, pharmacie, tabac). Lire la suite

Renault: la panne en 2011 ?

HSBC a abaissé son opinion sur Renault de « neutre » à « sous-pondérer » (objectif revu de 35 à 33 euros), estimant que le constructeur automobile souffrira en 2011 d’un nombre insuffisant de lancements de nouveaux modèles (8 dont 2 pour Dacia) et qu’il sera contraint de baisser ses prix pour maintenir ses parts de marché, ce qui entraînera une nouvelle année de perte pour sa division automobile. Lire la suite

La menace « émergents »

Les pays émergents sont souvent présentés par les entreprises comme une opportunité, un eldorado à conquérir. Mais ces pays vont aussi devenir des menaces pour ces mêmes entreprises. Les salariés des champions nationaux le savent déjà, puisqu’ils sont mis en concurrence avec les « petites mains » de nombreux pays émergents, en commençant pas la Chine. La Chine, l’Inde, le Brésil… sont aussi la patrie de groupes multinationaux qui représentent de plus en plus une concurrence sérieuse pour les occidentaux. Jusqu’ici, nombreux étaient ceux qui comptaient sur leur « avance technologique » pour se démarquer. C’est de moins en moins vrai.

Partant du constat de cette « menace émergente », la Société Générale publie jeudi une étude sur ce thème. Quels sont les groupes qui sont vraiment en mesure de tirer parti de l’opportunité liée aux marchés émergents. Quels sont ceux qui, au contraire, risquent d’en pâtir ?

La banque publie deux listes de valeurs: celles qui sont affectées, à plus ou moins brève échéance, à la menace des nouveaux acteurs émergents, et celles qui seront en mesure de tirer parti de la croissance des pays émergents. Cette dernière liste de valeurs ne permet pas d’éviter la correction des marchés (SG évoque une surperformance de sa liste, ce qui est vrai en relatif aux indices européens et émergents, mais faux sur le plan de la préservation du capital).

Baptisée « SG European Exposure to Emerging Markets », le panier de valeurs qui profiteront des émergents comprend les sociétés suivantes: Anheuser-Busch Inbev, Beiersdorf, BHP Billiton, BBVA, Carrefour, Diageo, Ericsson, HSBC, Inditex, LVMH, Nestlé, Prudential, Renault, Saipem, Santander, Schneider Electric, Siemens, Standard Chartered, Technip, Unilever, Veolia Environnement, Volkswagen, Xstrata.

CAC40: le cash avant tout

Comme on pouvait s’y attendre, les entreprises du CAC 40 ont été lourdement affectées par la crise internationale déclenchée outre Atlantique. Mais si elles affichent des bénéfices nets en baisse (-27% selon Les Echos, -20% selon mes calculs qui excluent les 2 entreprises à exercice décalé que sont Alstom et Pernod Ricard), leur priorité de 2009 a été la préservation du cash et du bilan. Lire la suite