Safran relève sa prévision de chiffre d’affaires 2013

Safran annonce une progression de 9,5% des ventes du 1er trimestre à 3,404 milliards d’euros (+9,6% en organique). Cette bonne progression, due aux activités de propulsion (+15,3% en organique), conduit le motoriste à relever sa prévision de croissance pour l’exercice en cours de +5% à +7%.

Lien vers le communiqué de presse.

Ingenico est devenu opéable – Gilbert Dupont

Le courtier Gilbert Dupont a intégré Ingenico dans sa liste de « valeurs favorites », essentiellement en raison de la prime spéculative que porte le titre depuis la sortie partielle de Safran de son capital. Lire la suite

Safran: des résultats solides mais des prévisions sans doute prudentes

L’action Safran n’échappe pas à la chute de la Bourse malgré des résultats annuels supérieurs aux attentes. Les commentaires des analystes sont dans l’ensemble positifs. Certains soulignent toutefois une « guidance » prudente pour 2013. Lire la suite

CAC 40: 3/4 des sociétés ont publié; leurs profits ont chuté de 30% en 2012

Les trois quarts des sociétés du CAC 40 ont publié leurs résultats 2012 et fait leurs commentaires sur 2013. A l’heure actuelle, si l’activité des groupes cotés est en croissance de 4% en cumulé, les marges opérationnelles (RO/CA) sont sous pression, puisqu’elles sont passées de 11,6% à 9,4%. Le résultat net cumulé (part du groupe) des 30 sociétés accuse lui une chute de 30% à 43,8 milliards d’euros.

On notera qu’en moyenne, la réaction du marché à ces publications a été négative de 0,85%, avec des variations journalières allant de +7,7% (Renault) à -4,9% (Alcatel-Lucent).

Précision: cette analyse n’inclut par Pernod-Ricard ni Alstom (exercices décalés).

Safran: le boom de l’aéronautique tire les résultats

Safran publie un résultat net ajusté 2012 de 999 millions d’euros, en hausse de 55%, grâce au dynamisme du marché de l’aéronautique civile. Sur une base ajustée, le motoriste a vu ses ventes progresser de 15,5% l’an dernier à 13,56 milliards d’euros. Son résultat d’exploitation a cru de 24% à 1,47 milliard d’euros. Safran annonce le versement d’un dividende de 0,96€/action. Pour 2013, l’équipementier aéronautique table sur une hausse de 5% du chiffre d’affaires, une augmentation de 15% du résultat opérationnel courant (ROC) et un cash flow libre représentant près de 40% du ROC. Lire la suite

Earnings Surprise Candidates in Europe – Citi

Source: Citi

Source: Citi

Lire la suite

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

Profil financier du CAC 40

Profil Financier CAC40
h/t Agefi.

Lien vers un article du quotidien financier, évoquant le faible niveau de valorisation de l’indice (1x les fonds propres), et où ce document est cité.

 

CAC 40: Prévisions de résultat net (2011-13)

Voici un tableau des anticipations de bénéfice net publié par les entreprises constituant le CAC 40, sur la base du consensus établi par IBES. Lire la suite

Aéronautique: UBS préfère le civil à la défense

Les perspectives pour le secteur de l’aéronautique semblent encore favorable, malgré une décélération des indicateurs avancés sur 2012, observent les analystes d’UBS dans une note datée du 29 novembre. La situation pour le secteur de la défense est plus précaire, compte tenu des fortes pressions sur les budgets des Etats. Malgré ces nouvelles un peu moins enthousiastes, UBS estime que le secteur devrait continuer de faire mieux que l’ensemble du marché. Lire la suite

Revue des marchés

Weekly Performance (21 Oct 2011)

  • S&P 500 +1.1% 1,238.25
  • Stoxx 600  +0.2% 238.93
  • MSCI Asia Pacific -0.7% 115.97 ($)
  • EUR-USD +0.1% 1.390 $
  • 2Y US 0.267%
  • 10Y US 2.219% -3ppt
  • 30Y US 3.264% +3ppt
  • 10Y Bund 2.106% -9ppt
  • Gold -2.4% 1,642$/once
  • RJ/CRB Commodity -1.9% 311.08

L’indécision des dirigeants politiques européens et le ralentissement de la croissance en Chine ont provoqué des évolutions divergentes des grandes places boursières dans le monde. Le Stoxx 600 n’a progressé que de 0.2%, tandis que l’indice MSCI Asia Pacific a cédé 0.7%. La Bourse de Hong Kong a reculé de 2.6% sur la semaine, la Chine ayant affiché son rythme de croissance économique le plus faible depuis 2009 (+9.1%). En Europe, les titres de nombreuses valeurs cycliques ont été chahutées en pleine démarrage de la saison des publications de résultats. Safran a plongé de 13% après la publication de ses ventes du 3è trimestre. Aixtron, Alcatel-Lucent ont perdu respectivement 16% et 11% après des dégradations de brokers. A l’opposé SGL Carbon a bondi de 19% sur les rumeurs de montée au capital de BMW et Volkswagen. Lundin Petroleum a pris 14% après le relèvement par Statoil de l’estimation des réserves d’un champ découvert en mer du Nord. G4S a chuté de 14% en indiquant son intention de racheter ISS pour 5.2 milliards de livres sterling.

Dans cet environnement plutôt incertain, la  Bourse américaine s’est distinguée, malgré une plus grande prudence de la Fed (Beige Book) et des consommateurs sur l’évolution future de l’économie. L’indice S&P 500 a gagné 1.1%, boosté par la spéculation d’une résolution de la crise européenne, même si de nombreux observateurs et plusieurs dirigeants européens (allemands notamment) ont tenté de tempérer tout excès d’enthousiasme. Les banques américaines Bank of America et Goldman Sachs ont progressé de plus de 4% malgré l’annonce de résultats peu encourageants. Morgan Stanley a battu le consensus et a vu son titre bondir de 12%. Dans le secteur de l’énergie, El Paso Corp a bondi de 28% après l’annonce de son rachat par son compatriote Kinder Morgan. McDonald’s a fait mieux que prévu avec une hausse de 8.6% de ses résultats trimestriels, boostant son cours de Bourse de 2.7%.

Ingenico: transaction refusée

Pendant les fêtes de fin d’année, c’est bien connu, les cartes bancaires « chauffent » en raison de la furie de consommation qui règne durant cette période. Mais il arrive parfois que certaines transactions ne passent pas, en raison de comptes mal provisionnés ou d’encombrements des lignes de communication. Lire la suite

Zodiac: Safran renonce, UBS passe à « neutre »

UBS a dégradé son avis sur Zodiac Aerospace de « achat » à « neutre », avec un objectif de cours inchangé à 52 euros. « Après des mois de négociations sans résultat pour une transaction amicale, et l’annonce d’une possible offre hostile, Safran a officialisé ses intentions… en ne lançant pas d’offre. Compte tenu de la régulation, Safran est maintenant dans l’impossibilité de lancer une offre au cours des 6 prochains mois. Comme United Technologies (Hamilton Sundstrand) a officiellement nié tout intérêt, nous ne voyons pas de raison d’intégrer de prime spéculative dans notre objectif de cours, et abaissons notre recommandation », explique le courtier dans une note publiée vendredi. Zodiac sort par la même occasion de la liste de valeurs favorites en France d’UBS.

Zodiac manque de potentiel

Zodiac Aerospace ne touche plus terre. Mais après un gain de 64% depuis le début de l’année, alimenté par des fondamentaux rassurants, un contexte de devises plus favorable, et la spéculation sur un rapprochement avec Safran (rejeté par Zodiac), le titre n’aurait plus beaucoup de raisons de monter, selon plusieurs courtiers. Lire la suite