Assurance: le stock picking fait la différence – Barclays

Plus que la macro, depuis 2012, ce sont les résultats financiers et le dividende qui contribuent à la performance des compagnies d’assurance en Bourse, selon Barclays. Lire la suite

« Champions du monde »: un thème toujours attrayant – Citi

Le thème des « champions du monde » développé par Citi (et quelques autres brokers, mais sous des noms différents et via des méthodologies plus ou moins complexes) reste d’actualité: le rythme de croissance de l’économie mondiale demeure faible (2,5% en 2012 et 2013 selon les économistes de JPMorgan), la divergence entre pays émergents et pays développés est marquée, tout comme la situation bilantielle des agents économiques. Autant d’éléments qui rendent toujours attrayant la recherche d’entreprises de qualité capables d’afficher une croissance bénéficiaire durablement supérieure à celle de l’économie. Lire la suite

Scor, valeur favorite de Raymond James Euro Equities

Le courtier Raymond James Euro Equities relève son opinion sur le réassureur Scor de « achat » à « achat fort », avec un objectif de cours de 22,2 euros. Il inscrit en outre la valeur dans sa « Focus List ».

Selon le courtier, Scor devrait confirmer la réalisation de bons résultats commerciaux à la fin du mois, lors de la présentation des résultats du premier trimestre. De bonnes surprises pourraient être présentées sur le front des prix notamment, ainsi que des gains de parts de marché.

Avec des primes estimées à 1,79 milliard en 2010, Scor devrait conforter sa quatrième place parmi les grands acteurs européens de la réassurance (Swiss Re, Munich Re et Hannover Re).

Les récentes catastrophes naturelles ont pesé sur le titre, offrant une opportunité de rentrer à bon compte, ajoute Raymond James.

Enfin, le groupe présentera de nouveaux objectifs stratégiques en juillet. Dans cette perspective, le titre devrait en profiter, au regard d’un rendement du dividende de 5,4% et d’un P/E inférieur à 9X, selon le courtier. Celui-ci prévoit un bénéfice par action de 2,07 euros en 2010 et de 2,56 euros en 2011. Le titre cote actuellement 19 euros.