L’OPA sur LVL Médical victime de fuites?

Heureux actionnaires de LVL Médical. Ils ont reçu la semaine dernière une belle offre de rachat de la part d’Air Liquide, qui compte renforcer son offre de services dans le domaine de la santé – l’un de ses points forts.

Officialisée le 8 juin dernier, l’offre se fait au prix de 30,89 euros par action, soit une prime de 90% sur le dernier cours de Bourse coté. L’opération valorise l’entreprise familiale, contrôlée par la famille Lavorel, quelque 316 millions d’euros.

Cette OPA a-t-elle fait l’objet de fuites? On peut se poser la question au regard de l’évolution des volumes échangés sur le titre et, plus simplement, du cours de Bourse, qui est passé en quelques semaines de 12 euros environ à plus de 16 euros (16,26 euros le 7 juin).

Source: NYSE Euronext

Ce comportement du titre LVL Médical quelques temps avant l’officialisation du rachat soulève en tout cas quelques interrogations chez certains gérants. Difficile d’en savoir plus pour l’instant. D’expérience, l’AMF n’a pas l’habitude de commenter ou d’officialiser de son propre chef l’ouverture d’enquêtes. Affaire à suivre.

Air Liquide déclassé à « neutre » par Merrill Lynch

Bank of America Merrill Lynch a abaissé son avis sur Air Liquide de « achat » à « neutre », avec un objectif de cours de 107 euros (obtenu par DCF avec un WACC/CMPC de 7,8%). Motif: surperformance de 12% par rapport au Stoxx 600 depuis 12 mois, et un titre qui se rapproche de l’objectif de valorisation (P/E de 18.5x).