A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value

Depuis le mois de juillet, HSBC estime que le style « value » (recherche de titres décotés) est plus attrayant que le style « growth » (recherche de valeurs de croissance). La banque vient de publier une nouvelle étude sur le sujet, avec quelques idées d’investissement pour les investisseurs intéressés par ce style de gestion. Continuer la lecture de « A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value »

Le retour des Zinzins, bonne nouvelle pour la Bourse

Enfin une bonne nouvelles pour les investisseurs en actions ? Plusieurs zinzins français cherchent à trouver un moyen d’investir en Bourse tout en limitant les contraintes réglementaires de Solvency II. Un signal pour le moins intéressant alors que les rendements obligataires sont au plus bas (pour les souverains les plus sûrs) et qu’en dehors du crédit, les actions restent un vecteur d’investissement toujours intéressant sur le très long terme. Continuer la lecture de « Le retour des Zinzins, bonne nouvelle pour la Bourse »

P&L du secteur bancaire et valorisation

Avec pas moins de 8 analystes et 2 vendeurs spécialisés sur le secteur bancaire, Exane peut proposer aux investisseurs une vue d’ensemble du secteur. Dans certaines de ses notes sectorielles, le courtier publie régulièrement le compte de résultat du secteur bancaire européen. Un document intéressant puisqu’il permet de remettre en perspective l’évolution des différents ratios financiers de l’industrie depuis le début de la crise financière. J’y joins un tableau récent sur la valorisation des différentes banques suivies par Exane (datée d’aujourd’hui). Continuer la lecture de « P&L du secteur bancaire et valorisation »

« Originate to Distribute »: un changement de modèle qui coûterait cher aux banques françaises

Depuis plusieurs mois, les dirigeants de plusieurs groupes bancaires français défendent mordicus le modèle de la banque universelle. La mise en place de la nouvelle réglementation bancaire, dont l’objectif est de réduire les prises de risque, pousserait les banques et le financement de l’économie vers davantage de désintermédiation, avertissent-ils… Plus de financement de marché, donc plus de risque pour l’économie. Continuer la lecture de « « Originate to Distribute »: un changement de modèle qui coûterait cher aux banques françaises »

Kepler sur le point de racheter Cheuvreux

Info Les Echos. Kepler devrait être le courtier qui va racheter Cheuvreux. La cession du broker était évoquée depuis plusieurs semaines. Le papier ne mentionne pas la valorisation de Cheuvreux dans cette transaction mais précise que Crédit Agricole verserait une soulte en cash au repreneur… Cheuvreux a en effet perdu près de 54 millions d’euros en 2011 (pour un PNB de près de 120 millions d’euros, en baisse de 7,7% par rapport à 2010-base comptes sociaux). On sait une chose: les restructurations seront lourdes, à n’en pas douter (le journal parle de nombreux doublons compte tenu de l’organisation géographique et des métiers des deux entités). Ce n’est pas une bonne nouvelle. Mais cela peut se comprendre au regard du désintérêt accru des investisseurs institutionnels pour les actions, de la chute des volumes de transactions sur les marchés actions ces dernières années et du très grand nombre d’intervenants dans l’intermédiation actions. Cette opération de consolidation en appellera sans doute d’autres.