France: comment Cheuvreux prépare 2011

CA Cheuvreux vient de publier son étude France Top Picks 2011, dont nous avions donné les valeurs favorites récemment. Dans l’introduction de cette note de 56 pages, Laurent Poinsot, patron de la recherche en France passe en revue l’année 2010. Voici in extenso ses commentaires avec en introduction une question plutôt étonnante pour un broker adepte de la rotation des portefeuilles : « Est-ce que 2010 n’a servi à rien ? » Continuer la lecture de « France: comment Cheuvreux prépare 2011 »

Bon timing sur Saft

A la faveur d’une journée de Bourse bien orientée, l’action Saft a bondi jeudi de 6,25% à 24,82 euros. Le titre a notamment profité d’un relèvement de recommandation d’HSBC, de « neutre » à « surpondérer », avec un objectif de cours revu de 33 à 32 euros.

L’étude analyse l’impact du développement du marché des véhicules hybrides et des véhicules électriques. La première catégorie est le marché principal sur lequel la JV entre Saft et l’américain Johnson Controls devrait appuyer son développement.

L’objectif de cours de 32 euros est déterminée par une évaluation par somme des parties. Les activités « coeur » de Saft – les batteries pour l’armée et les applications industrielles – ont une valeur estimée à 25 euros par action selon HSBC. A cela s’ajoute la valeur de la JV Saft/Johnson Controls (4-8 euros/action), dont la valeur a été revue à la baisse (pour tenir compte d’hypothèses plus prudentes, explique l’analyste).

Pour révéler la sous-évaluation latente du titre, HSBC compte sur l’annonce de bons résultats au deuxième trimestre (publication le 28 juillet) et le maintien des objectifs financiers.

Lors de l’annonce des ventes du premier trimestre (-6,9%) le groupe avait réitéré ses objectifs pour 2010, tels qu’annoncés le 19 février dernier: variation du chiffre d’affaires comprise entre 0% et 5% (à changes constants, avec un taux de change de 1,39 dollar pour 1 euro) et maintien de la marge brute d’exploitation à au moins 18% du chiffre d’affaires, hors impact de l’usine de Jacksonville.