GDF Suez : sale temps pour faire des prévisions

L’hiver rigoureux est à n’en pas douter un temps idéal pour vendre de l’énergie, mais pas pour faire preuve d’excès de prudence dans ses prévisions financières. GDF Suez l’a appris à ses dépens lors de l’annonce de ses résultats annuels : son cours de Bourse a perdu jusqu’à 6,3% en séance jeudi, avant de clôturer sur un repli de 4,8% à 20,295 euros. Continuer la lecture de « GDF Suez : sale temps pour faire des prévisions »