PPR: le luxe contrebalance Puma

PPR annonce une hausse de 6,3% de son résultat net 2012 à 1,05 md€. L’exercice est marqué par les bonnes performances du luxe (résultat d’exploitation +28% à 1,6 md€), lesquelles permettent de contrebalancer la chute des profits de Puma (-13% à 290M€), ainsi que les pertes et dépréciations des activités en cours de cession (Redcats, Fnac). Le groupe de luxe annonce un dividende de 3,75€/action. Il table sur une hausse de ses ventes et de ses résultats cette année. Lire la suite

Bic sanctionné après des résultats décevants

Bic chute de près de 10% ce matin à la Bourse de Paris. Le titre affiche la plus forte baisse de l’indice SBF 120 et du Stoxx 600. La raison? Des résultats 2012 jugés décevants, en particulier en ce qui concerne le 4è trimestre. Lire la suite

Bic: fin d’année difficile

Bic a publié ce matin une progression de 4,3% de son bénéfice par action 2012 à 5,61€, mais les comptes du 4è trimestre marquent une fin d’année difficile. Le chiffre d’affaires a reculé de 0,4% à données comparables, le résultat d’exploitation a chuté de 13% et le résultat net a reculé de 7,2% à 50,1M€. Sur l’ensemble de l’exercice, le bénéfice net s’améliore de 10,6% à 263,1M€ pour un chiffre d’affaires en hausse de 4,1% (dont 2,8% à données comparables), à 1,9 milliard d’euros. Pour 2013, le fabricant de papeterie, de briquets et de rasoirs prévoit une croissance de l’activité grand public « en ligne avec les objectifs de moyen terme » (+2%-4%), et une stabilité de son activité APP. A moyen terme, le groupe vise une marge d’exploitation normalisée comprise entre 15% et 20% (contre 19,7% en 2012). Il versera un dividende de 2,56€/action (+16%) au titre de 2012. Lire la suite

Pour les investisseurs, les entreprises devraient investir davantage – BofAML

On parle souvent de la voracité des investisseurs pour les dividendes et/ou les rachats d’actions. Le graphique suivant, issu de la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch auprès d’investisseurs institutionnels dans le monde, montre que ce n’est pas vraiment le cas, et ce depuis quelques mois. Le souhait le plus fort est que les entreprises se remettent à investir. Lire la suite

L’optimisme des investisseurs se tasse un peu – BofAML

L’optimisme des investisseurs s’est légèrement érodé au cours du mois de février, selon la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch. Lire la suite

Rexel: commentaires de brokers

Rexel a publié ce matin ses résultats financiers pour l’exercice 2012, globalement en ligne avec les attentes du consensus. Le titre signe l’une des plus fortes hausses au sein de l’indice SBF 120. Lire la suite

L’Oréal: commentaires de brokers

Les résultats 2012 de L’Oréal ont été supérieurs aux attentes du consensus, notamment en matière de croissance organique au 4è trimestre (+5,5% vs +5,1% attendus), de marge opérationnelle (16,5% contre 16,4% attendus) et de bénéfice par action ajusté (4,91€ contre 4,78€). Voici les premiers commentaires de courtiers ce matin. Lire la suite

Publications de résultats: Michelin, L’Oréal, Rexel, Faurecia

Michelin annonce une progression de 7,5% de son résultat net 2012 à 1,57 milliard d’euros et un rebond de sa rentabilité, malgré la baisse des volumes vendus (-6,4%). L’explication vient entre autres de l’amélioration des marges des activités poids lourds (+310bp) et activités de spécialités (+450pb) et la bonne résistance dans les véhicules de tourisme (-10pb). Pour 2013, l’effet matières premières sera favorable à hauteur de 350-400 millions d’euros. Le groupe vise un « résultat opérationnel avant éléments non récurrents stable » à taux de changes constants (il était de 2,42 milliards d’euros en 2012, en hausse de 25%).

Faurecia enregistre une chute de 62% de son résultat net annuel, malgré une hausse de 7% du chiffre d’affaires. La marge opérationnelle recule à 514M€ (repli de 10pb à 3% du CA), après s’être fortement détériorée au 2nd semestre. L’endettement net a augmenté à 1,81 milliard d’euros. La société ne paiera pas de dividende au titre de 2012. Pour 2013, Faurecia voit son chiffre d’affaires entre 17,5 et 17,9 milliards d’euros, ambitionne d’améliorer sa marge opérationnelle et vise un cash-flow libre à l’équilibre.

L’Oréal affiche des résultats plutôt solides (cf notre note d’hier).

Rexel publie une hausse de 0,8% de son bénéfice net annuel, mais affiche une croissance soutenue des ventes (+5,8% grâce aux effets de change) et une stabilité de sa marge d’EBITA à 5,7%. Au cours du 4è trimestre, l’activité s’est détériorée à périmètre constant (-4,7%) et a coûté 10 points de base en termes de marge opérationnelle (à 6%). La société propose un dividende de 0,75€/action. Pour 2013, Rexel table sur une marge EBITA ajustée de 5,7% et sur un flux de trésorerie avant intérêts et impôts supérieur à 600M€.

L’Oréal: résultat net 2012 en progression de 17,6%

Bonne tenue de la croissance organique (+5,3% au 4è trimestre), maîtrise des coûts (publi-promotionnels, administratifs et commerciaux) malgré un léger dérapage de la marge brute, baisse du taux d’imposition: L’Oréal enregistre une hausse de 17,6% du résultat net part du groupe 2012 et annonce une progression de 15% du dividende par action (2,30€). Lire la suite

Publications de résultats: grosse semaine en perspective

La Bourse de Paris va être plus qu’animée cette semaine, avec d’importantes publications de résultats, tant dans le CAC 40 qu’en dehors. Petite revue des attentes du consensus pour chaque valeur. Lire la suite

La Fnac va mal, c’est grave docteur ?

Le Figaro révèle ce matin que le résultat opérationnel de la Fnac aurait chuté « de plus de 20% » l’an dernier pour tomber sous la barre des 80 millions d’euros (pour un chiffre d’affaires attendu à 4,06 milliards d’euros selon Factset). Est-ce grave ? Lire la suite

Quoi, mon goodwill ? Qu’est-ce qu’il a mon goodwill ?

Crédit Agricole, ArcelorMittal, Peugeot. Suite aux demandes de l’European Securities and Markets Authority (ESMA) et de l’AMF en France, un certain nombre de groupes cotés ont annoncé de lourdes dépréciations d’actifs (dont font partie les goodwills, encore appelés « survaleurs » ou « écarts d’acquisition »). Un effort de transparence salutaire. Mais il y a encore beaucoup de progrès à faire. Lire la suite

Earnings Surprise Candidates in Europe – Citi

Source: Citi

Source: Citi

Lire la suite

Actions européennes: performance, valorisation, fondamentaux par secteurs

Données au 1er février 2013.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko, market value en millions d’euros, Yield, ROE en %, ratios en multiple

 

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

SBF120: performances individuelles (janvier 2013)

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Au cours du mois de janvier, la performance moyenne des titres composant le SBF 120 a été de +4,7% (elle diffère de l’indice qui affiche un gain de 2,7% hors dividendes). 53 titres ont progressé de plus de 4,7%, avec quelques performances « exceptionnelles » comme PagesJaunes, Technicolor ou Plastic Omnium.

David Einhorn suggère à Verizon de racheter Vodafone

Beaucoup d’idées d’investissement évoquées dans la dernière lettre de Greenlight Capital. David Einhorn revient tout d’abord sur des performances décevantes (-4,9% net au 4è trimestre) et un rendement net total de 7,9% en 2012. Le gérant évoque les cas de General Motors et développe une longue thèse sur l’intérêt d’un rachat de Vodafone par Verizon, en espérant qu’un banquier d’affaires « qui a du temps libre » lira cette lettre. Lire la suite

Publications de résultat: un 4è trimestre mieux orienté

Les publications de résultats du 3è trimestre n’ont pas été si catastrophiques qu’annoncé, avec un ratio de sociétés battant le consensus élevé à 55%. Un résultat plus qu’honorable quand on se rappelle qu’à l’époque, le sentiment des investisseurs et les stats macro n’étaient sans doute pas aussi favorables ou bien orientés qu’actuellement. Pour le 4è trimestre, Deutsche Bank s’attend également à une saison un peu mieux orientée, grâce notamment à une amélioration de l’environnement économique. Est-ce à dire que l’on pourrait enfin assister à une stabilisation des anticipations de croissance des résultats pour 2013 ? A voir. Lire la suite

Rebond des actions périphériques: ce n’est que le début

Au-delà de la poursuite du rebond tant attendu des actions en 2013, nombreux ont été les gérants à pointer l’intérêt d’une réallocation, au sein de la poche actions, des titres de la « périphérie » de la zone euro. Si l’histoire est un guide, il y a de bonnes chances que l’expérience asiatique de la fin des années 1990 puisse confirmer ce sentiment… Lire la suite

Trouver le P/E d’équilibre du marché

Pour les stratégistes d’Exane BNP Paribas, la normalisation des marchés actions européens est en marche: les P/E prospectives se situent à 11,6x le résultat attendu en Europe (hors UK) et 12x au Royaume-Uni. Alors que la performance des actions en 2012 a largement été pilotée par la hausse des multiples, ce rythme d’appréciation devrait ralentir en 2013. En outre, les multiples de valorisation se rapprochent de leur valeur d’équilibre. Lire la suite

Hausse des marchés: les publications de résultats seront déterminantes

En dehors du calendrier politique qui pourrait jouer un rôle dans les mois à venir (« fiscal cliff », élections italiennes), les publications de résultats du 4è trimestre pourraient jouer un rôle sur le sentiment des investisseurs – déjà très optimiste. Lire la suite

Les investisseurs sont bullish, parient sur les banques – BofAML

Les banques ne feraient-elles plus peur aux investisseurs ? Pour la première fois depuis 2007, une proportion significative d’entre eux, dans le monde, surpondèrent les valeurs financières dans leurs portefeuilles. Les gestionnaires sont même particulièrement optimistes (« bullish »), selon la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch… Ce qui n’exclut pas le risque, voire le besoin, d’une correction dans le courant du premier trimestre. Lire la suite

A défaut de constance, Saint-Gobain fait preuve d’opportunisme

Le projet de cession des activités nord-américaines de Verallia montre que Saint-Gobain est avant tout un gestionnaire très opportuniste de son portefeuille d’activités (un comportement dicté par Wendel?). Quant à la défense d’une vision de long terme, on peut s’interroger. Lire la suite

Marchés financiers: 2013 sur la lancée de 2012 selon Lazard Frères Gestion

Après une très belle année boursière en 2012, les actifs risqués devraient continuer sur leur lancée en 2013, sur fond de politiques monétaires accommodantes et de recul de l’aversion au risque, ont estimé mercredi les responsables de Lazard Frères Gestion. Lire la suite

Exane anticipe toujours un rendement à deux chiffres pour les actions européennes

L’année 2013 sera positive pour les actions européennes, selon les stratégistes d’Exane BNP Paribas, mais le gros des performances se produira plus au premier semestre qu’au second. Lire la suite

Idées d’investissement: à la recherche de dividendes durables

Les investisseurs en quête d’idées qui soient sources de rendement se sont beaucoup focalisés l’an dernier sur le crédit et les obligations à haut rendement. De l’avis de nombreux gérants, ces classes d’actifs ont épuisé leur potentiel d’appréciation. L’univers des actions recèle lui aussi des idées d’investissement qui offrent des niveaux de rendement du dividende significatifs, avec des perspectives de stabilité voire d’amélioration du dividende, grâce à une bonne visibilité sur la génération de flux de trésorerie des entreprises. Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Rendement total du SBF 120: performance par titre

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Les performances affichées intègrent les dividendes réinvestis. Lire la suite

SocGen, Renault, Capgemini… au menu des valeurs préférées de Kepler pour 2013

Kepler a publié sa liste de valeurs favorites en France pour 2013. Le courtier recommande de privilégier les titres à fort béta comme Société Générale, Capgemini ou Renault, au côté de valeurs de croissance comme L’Oréal, Ingenico, Seb ou JCDecaux et de valeurs en retournement (Bouygues, Carrefour). Dans l’univers des petites et moyennes valeurs, le courtier met en avant Terreis (foncière).

« Our view on the market is reasonably optimistic for 2013, with a backdrop mainly triggered by politics in Europe, more than by macro conditions », explique Pierre Boucheny, responsable de la recherche et auteur de l’étude.

En 2012, la liste de valeurs préférées de Kepler a bondi de 28,7%, avec un taux de rotation de 130% (13 changements dans l’année). Cette liste comportait 23 noms, dont 14 large caps et 9 small et mid.

 

2013: stratégie d’investissement, allocation d’actifs et secteurs – Credit Suisse

Quelles seront les sources de surperformance en 2013 ? Credit Suisse publie aujourd’hui une note résumant ses vues sur l’économie en général, l’allocation d’actifs correspondant et détaille par secteurs les grands thèmes et idées d’investissement pour l’année à venir. Lire la suite

HSBC: thèmes et idées d’investissement pour 2013

HSBC anticipe une modeste progession des actions européennes l’an prochain, avec l’espoir d’une rotation marquée des portefeuilles des obligations vers les actions – mouvement dont on semble sentir les prémices selon certains gérants (avec le retour des investisseurs anglo-saxons notamment). Lire la suite

Deutsche Bank voit l’indice Stoxx 600 à 315 points fin 2013

Message très optimiste de la part de Deutsche Bank. La banque voit l’indice Stoxx 600 à 315 points fin 2013 et à 340 points fin 2014 (contre 276,13 points en clôture hier). Cette prévision s’appuie sur un scénario de croissance économique mondiale de 3,5% l’an prochain, une progression des bénéfices des entreprises de 6% et un mouvement de revalorisation (« re-rating ») des actions avec un P/E de 12,5x (contre 11x actuellement). Lire la suite

Citi anticipe une poursuite de la revalorisation des actions en 2013

Citi pense que l’indice Stoxx 600 pourrait atteindre 290 points fin 2013 et 315 points fin 2014 (contre 276,13 points en clôture hier). La hausse des Bourses européennes (qui affichent déjà parmi les meilleures performances en 2012) devrait donc se poursuivre, grâce notamment à la stabilisation de l’environnement économique et politique, à une croissance modeste des résultats (+10-15% en bottom-up, mais +5-10% en top-down), et à une réappréciation des multiples de valorisation (reflet d’un regain de confiance des investisseurs). Lire la suite

Le thème de la consommation émergente a encore du jus

David Finch, stratégiste chez Exane BNP Paribas, joue les « Dr No »: non, le re-rating des valeurs de consommation exposées aux émergents n’est pas terminé; non, les moteurs de performance de ces sociétés n’est pas affecté par le ralentissement des économies émergentes; non, la bonne tenue du panier de titres proposé par Exane ne tient pas uniquement à l’absence de valeurs financières dans ce portefeuille. Lire la suite

Actionaria: ce que l’on a dit de 2013

Pour ceux qui n’auront pu venir sur le salon Actionaria, un petit compte-rendu de la conférence sur les perspectives des marchés financiers en 2013, avec les mêmes intervenant que l’an dernier. Lire la suite

2013: perspectives et thèmes pour les marchés actions d’après UBS

 

Les stratégistes actions d’UBS, Nick Nelson, Christopher Ferrarone et Jerry McGuire, ont publié ces derniers jours leurs prévisions et les thèmes d’investissement qui devraient occuper les investisseurs en 2013: leur prévision est celle d’un rendement à deux chiffres pour les actions mondiales (MSCI AC World Index), qui s’appuierait sur une croissance « mid-single digit » des profits (autour de 5%) et sur une légère expansion des multiples de valorisation (P/E 2013e de 11,2x), toujours très en-dessous de leur moyenne historique. Lire la suite

Champions du monde : biens de consommation – Citi

Source: Citi

Lire la suite

Danone: Deutsche Bank est d’accord avec Nelson Peltz

Nelson Peltz a du soutien dans sa thèse d’investissement concernant Danone. Deutsche Bank, qui développe tout une méthodologie attachée à la création de valeur (« CROCI », déjà mentionné à de nombreuses reprises sur ce blog), estime elle aussi que le titre du groupe agroalimentaire est attrayant, malgré des ratios de valorisation élevés. Lire la suite

Corporate français: CDS 5 ans et notation – BofAML

Source: Bank of America Merrill Lynch

Bilan des publications de résultats en Europe – Barclays

Un peu plus de 360 sociétés membres du Stoxx 600 ont publié leurs résultats trimestriels. La proportion de sociétés faisant mieux que prévu continue de reculer (25% contre 40% auparvant), expliquant le repli des indices boursiers.

Source: Barclays

Hausse des actions: plus de place pour les mauvaises surprises

Morgan Stanley s’accroche à son message de prudence sur les actions, qui lui a fait louper le rebond des indices boursiers depuis cet été. L’argument ? Les niveaux de valorisation des actifs dans les pays développés sont tels qu’ils ne supporteraient pas une mauvaise nouvelle. Or, le risque fiscal aux Etats-Unis et en Europe prend de l’ampleur et pourrait provoquer une correction dans les six mois à venir. Lire la suite

A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value

Depuis le mois de juillet, HSBC estime que le style « value » (recherche de titres décotés) est plus attrayant que le style « growth » (recherche de valeurs de croissance). La banque vient de publier une nouvelle étude sur le sujet, avec quelques idées d’investissement pour les investisseurs intéressés par ce style de gestion. Lire la suite

« Champions du monde »: un thème toujours attrayant – Citi

Le thème des « champions du monde » développé par Citi (et quelques autres brokers, mais sous des noms différents et via des méthodologies plus ou moins complexes) reste d’actualité: le rythme de croissance de l’économie mondiale demeure faible (2,5% en 2012 et 2013 selon les économistes de JPMorgan), la divergence entre pays émergents et pays développés est marquée, tout comme la situation bilantielle des agents économiques. Autant d’éléments qui rendent toujours attrayant la recherche d’entreprises de qualité capables d’afficher une croissance bénéficiaire durablement supérieure à celle de l’économie. Lire la suite

Carrefour: une cession qui redonne un peu d’air

La vente des activités colombiennes de Carrefour dope un peu plus son cours de Bourse. L’opération est doublement appréciée par le marché. Elle se fait sur des niveaux de valorisation très supérieurs aux attentes des analystes. Elle permettra de réduire significativement l’endettement du distributeur. Enfin, elle annonce d’autres opérations de cessionsqui pourraient rapporter, selon certaines estimations, entre 2 et 2,5 milliards d’euros. Cela change-t-il l’histoire boursière du groupe (déflation dans l’alimentation, manque d’innovation…) ? A voir. Lire la suite

Idées d’investissement: recherche de rendements stables

Les investisseurs sont à la recherche de rendements stables. A travers son approche fondamentale basée sur la rentabilité cash du capital investi (CROCI), Deutsche Bank a établi une liste de valeurs ayant réussi à maintenir leur rentabilité depuis 2009 et capable de préserver leur avantage concurrentiel dans les années à venir (en particulier car elles n’ont pas opéré de réallocation hasardeuse de leurs ressources en capital). Ces actifs à rendement « sûr » proposent un rendement supérieur à 6%. Lire la suite

Allocation sectorielle recommandée par Cheuvreux

Extrait de la dernière note de stratégie du courtier. Lire la suite

PPR: La Fnac, un boulet en moins

C’est officiel. La Fnac sortira du périmètre d’activité de PPR l’an prochain. La mise en Bourse du distributeur de biens culturels dépendra en grande partie des conditions de marché. L’opération permettra à la holding d’avancer un peu plus vers un statut de « pure player » de la mode et du luxe. Lire la suite

Un point sur la valorisation des actions européennes

Source: Exane BNP Paribas

Lire la suite

Les (quelques) raisons d’être optimiste

Nombreux sont les investisseurs qui font part de leur inquiétude ou de leurs doutes quant à la perspective d’une prochaine sortie de crise. De l’avis de gros asset manager, celle-ci ne sera que longue et sans doute semée d’embuches. Pourtant, certains stratégistes continuent d’adopter la méthode Coué et se focalisent sur les rares bonnes nouvelles du moment. Ainsi ce commentaire de Nomura daté du 3 octobre: Lire la suite

Quand Exane cite Benjamin Graham sans l’appliquer

David Finch, chez Exane BNP Paribas, publie ce matin une liste de valeurs répondant aux critères de la gestion dite value, et cite abondamment Benjamin Graham. Mais il y a un gouffre entre le discours et la pratique… Lire la suite

Vue globale sur les marchés actions par régions & secteurs

Source: Citi

Lire la suite

Les actions de la zone euro retrouvent grâce aux yeux des investisseurs-BofAML

La dernière enquête auprès des investisseurs réalisée par Bank of America Merrill Lynch a été publiée aujourd’hui. Elle révèle que, pour la première fois depuis avril 2011, les investisseurs ont accru leur exposition aux actions de la zone euro. « Les investisseurs considèrent désormais que la crise de la dette souveraine en Europe est un risque de moindre ampleur (‘lower tail risk’) que le ‘mur budgétaire’ (‘fiscal cliff’). » Un risque amoindri, mais qui pourrait ressurgir en cas de difficulté et provoquer de violents arbitrages de la part des investisseurs, nuançons un peu le propos. Lire la suite

Quelques idées d’investissement

Deutsche Bank a publié une nouvelle livraison de son analyse basée sur le CROCI, laquelle contient un screening du marché mondial des actions. Avec quelques idées d’investissement intéressantes, sélectionnées par les analystes de la banque. Lire la suite