Which is the best support for European equities : earnings… or US investors ?

Maybe both actually… Lire la suite

6 reasons why « Value » should continue to outperform in 2017

To those who fear market have already priced in a lot of good news, especially on the « Trump » effect on the macro backdrop, and that maybe the « Value » trade is now overcrowded and associated sector rotation (from defensive names to more cyclical ones) is overdone, Morgan Stanley’s equity strategy team, lead by Graham Secker, has some good news. Actually 6… Lire la suite

Utilities: Exane BNPP Prefers Enel, Enagas, Engie

Exane BNP Paribas has upgraded its rating to Outperform on Enel (TP of €4.8) and Enagas (TP of €28), which add to its O/P rating on Engie (TP €16.1).

Lire la suite

If you want to make money, you have to be a good… Sector picker

Many fund managers pried their ability to pick stocks, or, as the jargon goes « generate alpha » through stock selection (and with that the handsome fees they charge you). But the following 2 graphs show that rather than picking the right stocks, it’s better to pick the right sectors…

Lire la suite

ECB decision and market comments

ECB decision: 60 bn € of asset purchase on a monthly basis, starting in March and for as long as the inflation trajectory of the Eurozone is not sustainable. This was partly priced. The expansion of ECB’s balance sheet is ON, so this will certainly have some impact on markets.

Key items of ECB policy action:

Draghi’s Speech

Asset purchase program

Here are a couple of first market reactions and commentaries.

Lire la suite

3 questions on ECB – Barclays

Barclays’ equity research theme has published a note about the 3 questions investors may ask about ECB QE and its impact on market.

Source: Barclays

Source: Barclays

 

Here’s the summary:

Lire la suite

Recap: asset classes and ECB QE – Morgan Stanley

For those investors who did not have time to read all Morgan Stanley’s reports about ECB QE and its impact on asset classes, here’s the summary of the summary.

Lire la suite

Last Merrill’s Fund Manager Survey is out… and it’s not very optimistic

In a summary: cash levels remain high. Deflation in Eurozone is seen as the major risk (along geopolitical tensions). Investors are somewhat still optimistic about global growth, but less so than previous month and their expectations regarding EPS going forward have come up a tide grim.

The most contrarian call is Energy and Materials, but as long as oil prices do not recover, that probably to risky a call.

Source: Bank of America Merrill Lynch

Source: Bank of America Merrill Lynch

JPMorgan: there is a better risk-reward in Eurozone equities

Here’s the summary of their views:

Lire la suite

Morgan Stanley has mixed views on EBC’s QE

Although the bank predicts the European equity market might gain c. 8% over next 6 months from QE’s announcement, its economist are still scratching their heads regarding the ability to implement and the benefits of this kind of measures. Lire la suite

Overall, falling oil prices are good news for European earnings

Say Morgan Stanley’s European equity strategists:

« We believe the fall in the oil price is set to translate into a significant boost for European corporate earnings. Energy accounts for around 10% of European earnings – and historical precedent suggest a 50% drop in the oil price should lead to a 25% fall in energy EPS. Earnings for chemicals, utilities and mining, which together account for a further 10% of European earnings, should also experience a net negative impact from lower oil prices. However, the remaining 80% of European corporate earnings should see a net boost of around 13% on our estimates, as lower material costs lead to higher gross margins. In aggregate, we estimate that even on conservative assumptions a 50% drop in the oil price should translate into a net boost of around 7% to European market-level EPS. »

Lire la suite

Big Picture: earnings consensus figures in the world

Thanks to Deutsche Bank, this single page sums up the consensus view on equity markets around the world: what are the expectations for 2014 -> 2016, what were the revision rates by region/market/sector.

Lire la suite

Remember how the market was… like a month ago ?

That’s the « world » (European equity market as represented by the Stoxx Europe 600 index actually) on Oct 15, 2014 and on Nov 21, 2014…

Source: Factset

Source: Factset

On Nov 21st (yesterday):

Source: Factset

Source: Factset

As a reminder, volatility on Euro Stoxx 50 (much narrower index) was 28.76 on October 15 (it peaked for the year at 31.52 on the 16th of October). Now it’s 18.91.

In summary, the European stock market has gained 10.8% in a little bit more than a month, while volatility has declined by 34%.

Good reminder of Buffett’s favorite quote from Ben’s Graham: « Be fearful when everyone else is greedy; be greedy when everyone else is fearful ». Works all the time !

What are the equity markets worth right now ?

From Bank of America Merrill Lynch (report date Nov 7)…

Source: Bank of America Merrill Lynch

Source: Bank of America Merrill Lynch

Here’s a focus on European equity market (through the Stoxx Europe 600 universe):

Source: Bank of America Merrill Lynch

Source: Bank of America Merrill Lynch

 

EDF envoie des signaux plutôt rassurants – Exane

Les indications d’EDF évoquant un certain degré de confort quant aux attentes du consensus en matière d’EBITDA et de dividende pour 2013, après la publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre, sont plutôt rassurantes selon Exane BNP Paribas. Le courtier maintient son avis « surperformance », avec un objectif de cours de 20€.

EDF a publié des ventes en hausse de 12% à 23,4 milliards d’euros, dont +7,7% lié à Edison (effet périmètre) et +4,7% de croissance organique. L’électricien a confirmé ses objectifs pour 2013.

Le « pouvoir de la liquidité » ou quand la croissance se paie trop cher

Ian Richards et Graham Stuart Bischop, stratégistes chez Exane BNP Paribas, ont publié ce matin une analyse fort intéressante tentant de comprendre la dichotomie profonde observée actuellement en Bourse entre valeur de croissance (« growth ») et titres décotés (« value »). Leur conclusion est que dans un environnement de liquidités abondantes, les titres « growth » intègrent des perspectives de croissance trop optimistes. Les investisseurs devraient bien comprendre ce que « price » le marché avant de s’intéresser à de telles valeurs. Lire la suite

GDF Suez: Exane s’étonne du non-commentaire sur le dividende annuel

Exane BNP Paribas note que les résultats trimestriels annoncés par GDF Suez ont été supérieurs de 1% au consensus, mais s’étonne de l’absence de commentaire sur le dividende annuel, contrairement à l’an dernier. Lire la suite

GDF Suez: marges sous pression au 1er trimestre

Malgré une croissance de l’activité (+2,3% en organique) à 24,56 milliards d’euros sur le premier trimestre, GDF Suez a enregistré une baisse de son résultat brut d’exploitation (-1,2% en organique) à 4,99 milliards d’euros. Cette baisse s’explique par « l’indisponibilité » des centrales nucléaires belges Doel3 et Tihange2 et à la baisse des prix de l’électricité. La baisse de production d’hydrocarbures a également pénalisé l’activité Global Gaz & GNL.

GDF Suez a néanmoins confirmé ses objectifs pour 2013: résultat net récurrent entre 3,1 et 3,5 milliards d’euros, EBITDA entre 13 et 14 milliards d’euros, ratio dette nette sur EBITDA inférieur ou égale à 2,5 et investissements bruts compris entre 7 et 8 milliards d’euros.

La dette nette s’établit à 41,6 milliards d’euros.

Lien vers le communiqué de presse.

Séché Environnement: en perte suite à de lourdes provisions

Séché Environnement a clôturé l’exercice 2012 sur une perte nette de 82,4M€, suite à une provision de 97,7M€ liée à Hime (holding de contrôle de la Saur) et à une nette détérioration de sa rentabilité. Pour 2013, Séché table sur une marge d’exploitation de 10% des ventes hors IFRIC12. La marge d’exploitation atteindrait plus de 12% à l’horizon 2016. Lire la suite

Le stock guide, amouse-bouche de l’investisseur en quête d’idées

Pour trouver des idées d’investissement, les « stock guides » (ou « guides de valeurs ») peuvent être un outil intéressant. A la différence du screening classique qui suppose de filtrer un univers de valeurs à partir d’une combinaison souvent exclusive de critères données, le stock guide offre une multitude de portes d’entrée dans le même univers. Lire la suite

Suez Environnement: marge d’EBITDA en hausse malgré la baisse d’activité

Suez Environnement annonce un repli de 2,6% (-2,6% en organique) de son chiffre d’affaires du 1er trimestre  à 3,5 milliards d’euros, mais indique que sa marge brute d’exploitation s’est améliorée de 15,8% à 16,3% en un an – en grande partie à cause des réductions de coûts engagées. La dette nette atteint 7,62 milliards d’euros au 31 mars (contre 7,46 milliards d’euros fin 2012).

La baisse d’activité dans les déchets Europe ressort à -4,6% (-5,3% en organique) et à l’international, l’activité se contracte de 5,7% (-4,1% en organique). L’eau en Europe progresse de 3,3% (+3,4% en organique).

Lien vers le communiqué de presse.

Stock Guide SBF120

Où trouver des idées d’investissement ? Dans un stock guide, bien évidemment. Lire la suite

Bourse: les liquidités plus fortes que la macro – Exane

L’environnement économique et politique redevenu incertain depuis quelques mois conduit logiquement à s’interroger sur les risques de volatilité accrue sur les marchés actions. C’est sans côté sur l’effet significatif que peut avoir la liquidité sur le rendement de cette classe d’actifs, rappellent les stratégistes d’Exane BNP Paribas. Lire la suite

Rotation des styles et secteurs au sein des actions européennes

Source: Exane BNP Paribas

Source: Exane BNP Paribas

[cleeng_content id= »821702672″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Beaucoup de rotation entre les styles de valeur et les secteurs depuis quelques semaines, sur fond d’environnement macro plus incertain, observent les stratégistes d’Exane BNP Paribas… Lire la suite

L’Europe tacle le marché des crédit carbone

Mauvaise nouvelle pour le secteur des utilities. Le parlement européen a refusé hier une proposition de la Commission européenne réduire la situation de suroffre sur le marché des permis à émettre du dioxyde de carbone, provoquant une chute du cours des crédits carbone. Lire la suite

GDF Suez: encore un courtier un peu plus optimiste

JPMorgan a relevé ce matin son avis sur GDF Suez de « sous-pondérer » (« underweight ») à « neutre », avec un objectif de cours revu de 14 à 15€. Ce n’est pas le premier, preuve que les relations investisseurs du groupe énergétique font le tour des popottes, puisque déjà Morgan Stanley et HSBC ont relevé elles aussi leur reco (Barclays a publié une note le 8 réitérant son avis « equalweight », avec un objectif revu de 15 à 16€). Lire la suite

CAC 40: la fin du rebond est proche – JPMorgan

Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

JPMorgan s’interroge sur la déconnexion croissante entre la performance de la Bourse de Paris (représentée par le CAC 40) et l’évolution de l’économie française (PMI), représentée ci-après, et recommande en conséquence d’être long sur les actions européennes (Euro Stoxx 50) et short sur la France. Lire la suite

Utilities: vers un redressement du free cash flow dès 2013 – Morgan Stanley

La génération de flux de trésorerie disponible (« free cash flow » ou FCF) et la rentabilité du capital des utilities européennes sont en train de se redresser dès cette année, affirme Morgan Stanley dans une étude datée du 9 avril. Lire la suite

GDF-Suez: un couple risque-rendement plus équilibré – Morgan Stanley

A la faveur d’une étude publiée sur le secteur des utilities, Morgan Stanley relève son avis sur GDF-Suez à « pondération en ligne » (« equalweight ») et un objectif de cours revu de 15 à 16€. L’argumentaire de la banque est le suivant: le couple risque-rendement du titre est plus équilibre, les ratios de valorisation sont plus en ligne avec leur moyenne historique et les attentes du consensus semblent plus raisonnables. Lire la suite

Citi positif sur les actions européennes, voit le Stoxx à 330 fin 2013

Citi reste très bullish sur les actions européennes, malgré un regain de volatilité sur le premier trimestre et une hausse de 6% des indices boursiers depuis le début de l’année. Lire la suite

Ce que l’on peut faire avec 1.400 milliards de dollars

1.400 milliards de dollars, c’est la trésorerie disponible générée par l’ensemble des entreprises cotées dans le monde en 2012, c’est-à-dire l’argent obtenu de leur activité restant sur leur compte en banque une fois qu’elles ont financé leurs investissements (de maintenance et de croissance). Lire la suite

Eurozone: la fin de la crise en septembre 2018…

Alors qu’aux Etats-Unis, Wall Street a battu la semaine dernière ses records de cotation d’avant la crise, il faudra vraisemblablement attendre septembre 2018 pour que cela arrive dans la zone euro… et encore faudra-t-il que la Bourse monte de 10% par an pour y parvenir… Lire la suite

Le pricing power sous l’angle du crédit – Morgan Stanley

Après leurs collègues du côté equity, les analystes crédit de Morgan Stanley ont publié deux listes de valeurs ayant un pricing power élevé et faible. Lire la suite

EDF: ratios boursiers au plancher, c’est l’heure du rebond – JPMorgan

JPMorgan réitère son avis « surpondérer » sur EDF, avec un objectif de cours de 20€, estimant que le titre se traite sur des ratios de valorisation historiquement bas, et nettement décotés par rapport aux comparables. Lire la suite

EDF: le couple risque-rendement est attrayant – Morgan Stanley

Morgan Stanley relève son avis sur EDF de « equal-weight » à « overweight », avec un objectif de cours revu de 19€ à 23€, estimant que le titre se traite avec une trop fort décote malgré une croissance bénéficiaire très soutenue attendue dans les prochaines années. L’annonce permet à EDF de signer la plus forte hausse à la mi-journée au sein du CAC 40. Lire la suite

Actions européennes: performance, valorisation, fondamentaux par secteurs – 22-03-2013

L’indice Stoxx 600 se porte plutôt bien avec un gain de 5,1% depuis le 1er janvier et des multiples de valorisations raisonnables au regard de la croissance bénéficiaire attendue (mais on sait qu’elle devrait être sensiblement revue en baisse si la conjoncture européenne reste aussi morose cette année que l’an dernier). Lire la suite

GDF Suez: la Bourse sous-estime les leviers de croissance, surestime les risques-HSBC

[cleeng_content id= »422538504″ description= »Plus d\’analyses à suivre » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]HSBC a relevé son opinion sur GDF Suez de « sous-pondérer » à « surpondérer », assorti d’un objectif de cours de 18€. Le portefeuille de projets à l’international porté par le groupe au Brésil, en Asie et au Moyen-Orient ainsi que les activités LNG présentent un potentiel de création de valeur mal apprécié par la Bourse, qui se focalise plus sur les difficultés actuelles (chute des prix de l’énergie en Europe, risques politiques, cessions d’activités à perte). Lire la suite

GDF Suez: un dividende soutenable et attrayant

[cleeng_content id= »476726883″ description= »Plus d\’analyses à suivre » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]GDF Suez devrait être en mesure de générer suffisamment de trésorerie pour verser un dividende significatif, conférant au titre un rendement du dividende particulièrement attrayant, estime Goldman Sachs. L’objectif de maintenir un dividende de 1,5€/action annoncé par le groupe est crédible, selon la banque américaine, et fait ressortir un rendement de 10% très supérieur à la moyenne des comparables boursiers. Lire la suite

Les actions émergentes en retard de valorisation

Depuis le début de l’année, les actions suisses font la course en tête (+8,9% en $), juste devant les US (+8,8%) et le Japon (+6,8%). Les actions émergentes ne gagnent que 1%, avec des situations très contrastées (+4% au Brésil, mais +0,5% en Chine ou +0,3% en Russie et -1,9% en Corée). Un écart de performance qui peut étonner au regard des données fondamentales caractéristiques des actions émergentes (notamment une dynamique de croissance relativement plus forte). Lire la suite

Goldman Sachs croit toujours à une fusion Veolia-Suez Environnement

[cleeng_content id= »115408597″ description= »Plus d\’analyses à suivre » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Une fusion entre Veolia Environnement (dégradé à « neutre » aujourd’hui, objectif 11,3€) et Suez Environnement reste un scénario crédible pour les analystes de Goldman Sachs, et ces derniers estiment à au moins 600 millions d’euros les synergies d’une fusion par échange d’actions. Lire la suite

Pour Goldman Sachs, les histoires de croissance ont toujours la cote

Les stratégistes de la banque d’affaires Goldman Sachs à Londres estiment que la croissance raisonnablement valorisée reste un thème d’investissement porteur, dans un environnement de reprise économique modérée à l’horizon 2014. Pour jouer ce thème, Goldman nous suggère de chercher dans les secteurs de la technologie, la santé, les biens de consommation et l’automobile. Lire la suite

Publications de résultats: la correction (à la baisse) continue

Source: Barclays

Source: Barclays

Les prévisions de croissance des résultats des sociétés cotées en Europe ont été divisées par 2, selon Barclays (qui cite des données Bloomberg): entre novembre et aujourd’hui, on est passé d’une progression estimée des résultats en 2013 de +14% sur un an à +7%. Seuls deux secteurs n’entrent pas dans ce trend: l’immobilier et l’assurance, avec le retour d’un « momentum » favorable.

Barclays s’attarde (un peu) sur la France et souligne que les actions ont globalement battu leur secteur respectif de 2% en moyenne lors des publications de résultats, alors que paradoxalement, 60% des publications étaient inférieures aux attentes.

Actions européennes: performance, valorisation, fondamentaux par secteurs – 01-03-2013

Source: Factset, weeko – capitalisation boursière en millions d’euros. Données au 01/03/2013.

Source: Factset, weeko – capitalisation boursière en millions d’euros. Données au 01/03/2013.

Veolia Environnement: l’objectif de désendettement soutient le cours

Le principal motif de « satisfaction » des investisseurs suite à l’annonce des résultats annuels de Veolia Environnement concerne l’évolution de l’endettement, en nette baisse, ainsi que les objectifs de dette ambitieux fixés pour 2013. L’avance prise par le groupe sur son plan de réduction des coûts est également soulignée, même si dans l’ensemble, les marges de toutes les activités ont sensiblement reculé l’an dernier. Lire la suite

GDF-Suez: CM-CIC pense que le dividende est « pérenne »

La transformation du modèle de GDF-Suez – exposition croissante aux marchés émergents, restructurations en Europe, déconsolidation partielle de Suez Environnement – prendra un temps et ne se traduire de manière visible dans le périmètre du groupe qu’en 2015. Cela ne devrait toutefois pas remettre en cause le versement du dividende, annoncé ce matin par le groupe, estime CM-CIC Securities. Lire la suite

GDF Suez: chute du bénéfice 2012, confirme son dividende

GDF Suez a enregistré une chute de 69% de son résultat net 2012 à 1,55 milliard d’euros, en raison de 2 milliards d’euros de dépréciations d’actifs. Le chiffre d’affaires a progressé de 7% à 97,04 milliards d’euros (+5,8% en organique). L’excédent brut d’exploitation atteint 17,03 milliards d’euros, en hausse de 3% (+3,6% en organique). Le résultat opérationnel s’établit à 7,13 milliards d’euros contre 9,68 milliards en 2011. Le groupe prévoit de verser un dividende de 1,50€/action.

Pour 2013, GDF Suez table sur un résultat net recurrent entre 3,1 et 3,5 milliards d’euros (contre 3,8 milliards d’euros en 2012), sur la base d’un EBITDA entre 13 et 14 milliards d’euros (après prise en compte de la mise en équivalence de Suez Environnement).

En 2014, le résultat net récurrent devrait se situer dans la même fourchette qu’en 2013. Lire la suite

Veolia Environnement: baisse des marges dans tous les métiers

Veolia Environnement annonce une baisse de 69% de son résultat net réccurent à 60 millions d’euros, contre 195 M€ un an plus tôt, à cause de la baisse de rentabilité de son activité déchets. Le chiffre d’affaires atteint 29,49 milliards d’euros (+1,5% en organique). L’EBITDA s’établit à 2,72 milliards d’euros, en baisse de 4,6%. Le résultat opérationnel ressort en hausse de 32% à 1,1 milliard d’euros. Le groupe prévoit de verser un dividende de 0,70€/action. Pour 2013, Veolia vise une dette nette entre 6 et 7 milliards d’euros. Lire la suite

Actions européennes: performance, valorisation, fondamentaux par secteurs – 22-02-2013

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko – capitalisation boursière en millions d’euros. Données au 22/02/2013.

Publications de résultats: le yo-yo continue

Source: Barclays

Source: Barclays

Le ratio de bonnes/mauvaises surprises dans les publications de résultats en Europe continue de jouer au yo-yo. Après avoir fortement chuté, puis avoir rebondi, la saison de publication de résultats a fait ressortir 46% de surprises positives vs négatives. Ce ratio atteint 78% pour les publications de chiffre d’affaires. Pour les stratégistes de Barclays, il est encore trop tôt pour déterminer si la bonne tenue de l’activité fin 2012 reflète un redressement effectif de la demande finale.

CAC 40: 3/4 des sociétés ont publié; leurs profits ont chuté de 30% en 2012

Les trois quarts des sociétés du CAC 40 ont publié leurs résultats 2012 et fait leurs commentaires sur 2013. A l’heure actuelle, si l’activité des groupes cotés est en croissance de 4% en cumulé, les marges opérationnelles (RO/CA) sont sous pression, puisqu’elles sont passées de 11,6% à 9,4%. Le résultat net cumulé (part du groupe) des 30 sociétés accuse lui une chute de 30% à 43,8 milliards d’euros.

On notera qu’en moyenne, la réaction du marché à ces publications a été négative de 0,85%, avec des variations journalières allant de +7,7% (Renault) à -4,9% (Alcatel-Lucent).

Précision: cette analyse n’inclut par Pernod-Ricard ni Alstom (exercices décalés).

Publications de résultats: la macro explique le peu de bonnes surprises au 4è trimestre

Source: Morgan Stanley

Source: Morgan Stanley

A ce jour, 240 sociétés cotées ont publié leurs résultats annuels/du 4è trimestre, soit un bon tiers de la capitalisation boursière européenne (MSCI Europe). Dans l’ensemble, l’écart entre les bonnes et les mauvaises surprises n’est que de 8%, la proportion de bonnes surprises ayant eu tendance à reculer sensiblement. Pour les stratégistes de Morgan Stanley, cela s’explique avant tout par la conjoncture morose en Europe fin 2012. Lire la suite

Suez Environnement: résultats 2012 sous pression en Europe

Suez Environnement enregistre une baisse de 22% de son résultat net annuel à 251M€, pénalisé par une baisse de profitabilité de ses activités européennes et des charges non récurrentes. Le groupe de services collectifs vise en 2013 un excédent brut d’exploitation supérieur à 2,55 mds€ (contre 2,45 mds€ en 2012). Il annonce un dividende de 0,65€/action et prévoit de verser un dividende supérieur à ce montant au titre de 2013. Le niveau d’endettement est stable à 3x l’EBE. Lire la suite

Pour les investisseurs, les entreprises devraient investir davantage – BofAML

On parle souvent de la voracité des investisseurs pour les dividendes et/ou les rachats d’actions. Le graphique suivant, issu de la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch auprès d’investisseurs institutionnels dans le monde, montre que ce n’est pas vraiment le cas, et ce depuis quelques mois. Le souhait le plus fort est que les entreprises se remettent à investir. Lire la suite

L’optimisme des investisseurs se tasse un peu – BofAML

L’optimisme des investisseurs s’est légèrement érodé au cours du mois de février, selon la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch. Lire la suite

Quoi, mon goodwill ? Qu’est-ce qu’il a mon goodwill ?

Crédit Agricole, ArcelorMittal, Peugeot. Suite aux demandes de l’European Securities and Markets Authority (ESMA) et de l’AMF en France, un certain nombre de groupes cotés ont annoncé de lourdes dépréciations d’actifs (dont font partie les goodwills, encore appelés « survaleurs » ou « écarts d’acquisition »). Un effort de transparence salutaire. Mais il y a encore beaucoup de progrès à faire. Lire la suite