Peugeot: un malheur n’arrivant jamais seul…

Peugeot annonce 3,9 milliards de dépréciations portant sur la valeur des actifs au sein de sa division automobile et de la valeur nette des impôts différés, actant les effets de la chute de la demande automobile en Europe. A cette charge s’ajoutent 855 millions d’euros d’ajustements de valeurs (dont 612 millions avaient déjà été constatés au cours du premier semestre). Lire la suite

Crédit Agricole tire un GROS trait sur son passé

Crédit Agricole SA a habitué le marché à ne pas trop faire dans la dentelle. Cette fois-ci, la Bourse semble saluer un effort de transparence, même s’il est un peu tardif. Le véhicule coté de la banque verte a annoncé ce matin près de 4 milliards d’euros de pertes, dont 2,7 milliards liés aux pertes de valeur de plusieurs de ses activités. Un montant qui illustre l’échec de la politique d’expansion conduite par la banque depuis plusieurs années. Lire la suite

EADS retrouve ses plus hauts niveaux de cotation

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Rappelez-vous. En mars 2006, l’action EADS touchait un plus historique de 35,42 euros en séance. 3 mois plus tard, le groupe lançait un avertissement sur résultat, évoquant des retards dans le lancement de son super-jumbo A380. Au même moment, on apprenait que certains dirigeants et actionnaires avaient cédé au bon moment des actions du groupe d’aéronautique et de défense. Cette période troublée de l’entreprise est maintenant passée. Et l’action EADS a franchi ces derniers jours la barre des 35 euros, effaçant en quelques semaines les troubles qu’avait causé le projet de rapprochement avec BAE Systems. Lire la suite