Animal Spirits in Advanced Economies… from Citi

Source: Citi

Consumer in many developed countries have played a major role sustaining growth, and the current environment seems to be still supportive. The good news, if we rely on the above chart from Citi, is that business confidence seems to be catching up.

According to Citi, those « are consistent with average AE (« Advanced Economies ») real GDP growth of 2.2. (SAAR) in Q4 and 2.1% in Q1″, they wrote in a Jan 9 note.

Key question they caution is: « whether confidence can be maintained or even rise further — There are plenty of downside risks, including potential disappointment by slower-or-lower-than-expected fiscal easing, tightening monetary conditions, China, geopolitical risks and an increase in protectionism. »

Flux: moins de monétaire, plus d’actions et d’obligations

Depuis le début de l’année, les investisseurs arbitrentau détriment des fonds monétaires et au profit des actions ET des obligations. La thèse de la « grande rotation » est donc quelque peu remise en question, si l’on en croit Citi et les données publiées par EPFR. Lire la suite

Sodexo: la visibilité sur les marges en question

Sodexo a-t-il pris du retard sur son rival Compass pour protéger sa rentabilité ? C’est une question qu’on pu se poser les investisseurs à la lecture de ses résultats semestriels hier. Question à laquelle Sodexo a répondu en annonçant un plan de 180-200M€ d’économies sur 18 mois, sans toutefois empêcher une sanction boursière – justifiée au regard de multiples de valorisation généreux. Lire la suite

Citi privilégie les actions, le high yield US et le cash

Les actions, le crédit à haut rendement (« high yield ») américain et le cash sont les classes d’actifs préférées de Citi pour le moyen terme. A court terme cependant, la banque est plutôt neutre sur les actions (mais surpondère le Japon et sous-pondère l’Europe et les émergents). Elle est également neutre sur le plupart des classes d’actifs et sous-pondère les matières premières. Une prudence justifiée par un environnement plus « risk-on ». Lire la suite

Une vue globale sur les rachats d’actions – Citi

Les sociétés qui opèrent des rachats d’actions se comportent plutôt bien en Bourse (cf l’exemple d’EADS), observent les stratégistes de Citi. Dans une note datée du 16 avril, Lire la suite

La rally du crédit peut-il encore se poursuivre ?

Les marchés du crédit sont boostés par les commentaires de la Banque du Japon, laquelle a officialisé la volonté de doubler sa base monétaire d’ici 2 ans – soit des achats de 60 milliards de dollars par mois au niveau mondial. Cela a provoqué un rebond des marchés du crédit, notamment en Europe. Mais à en croire les experts de Citi, il serait prudent de ne pas extrapoler le rebond actuel …

Lire la suite

Accor: Citi s’attend à un premier trimestre difficile

Sur la base d’enquêtes internes, Citi estime que l’environnement de l’industrie hôtelière s’est dégradée au cours du premier trimestre en Europe, et anticipe une baisse de 1% du RevPAR dans l’hôtellerie économique et milieu-haut de gamme. Lire la suite

Ce qu’il faudrait pour que les actions montent de 20% – Citi

Un discours de prudence de rigueur après la hausse des marchés actions depuis un an ? Citi, qui a fait part d’une vision plutôt optimiste pour les actions européennes hier, a publié aujourd’hui son outlook pour le deuxième trimestre. Le graphique suivant a retenu notre attention… Lire la suite

Ce que l’on peut faire avec 1.400 milliards de dollars

1.400 milliards de dollars, c’est la trésorerie disponible générée par l’ensemble des entreprises cotées dans le monde en 2012, c’est-à-dire l’argent obtenu de leur activité restant sur leur compte en banque une fois qu’elles ont financé leurs investissements (de maintenance et de croissance). Lire la suite

Le commerce en ligne franchit la barre des 1.000 milliards de dollars

Le commerce électronique (« B2C ») a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 1.000 milliards de dollars et devrait atteindre 1.300 milliards cette année (+18,3%), selon une étude publiée par Citi (laquelle reprend des chiffres du cabinet d’études eMarketer). Lire la suite

EADS: Citi relève à nouveau son objectif de cours

Mois d’un mois après avoir fixé un objectif de cours de 45€, Citi relève son objectif sur EADS à 48,5€, malgré le risque de retour de papier lié au changement de la structure actionnariale du groupe d’aéronautique et de défense. Lire la suite

Où sont les risques ? Où sont les opportunités ? L’avis des investisseurs – Citi

Citi a publié les résultats de sa dernière enquête auprès des investisseurs: la crise de la zone euro et les décisions politiques européennes sont les principaux facteurs de risque identifiés. Mais pour la majorité des gérants interrogés, les actions européennes et UK devraient afficher des performances supérieures à 5% d’ici la fin de l’année (30% voient un rebond de 10% et +). Lire la suite

6 mois d’Europe pour plus d’austérité ?

[cleeng_content id= »129487566″ description= »Plus d\’analyses à suivre » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Les nouvelles économies recherchées par le gouvernement français (5 mds€) suffiront-elles à ramener le pays dans les clous de ses engagements vis-à-vis de ses partenaires ? Pas sûr. Citi estime qu’il faut trouver environ 8 milliards d’euros d’économies, avec le risque de déprimer un peu plus l’activité… La gauche est-elle en train d’enfermer le pays dans un cercle vicieux ? Lire la suite

Février: le mois des smallcaps

En février, l’indice Stoxx Europe Mid and Small Caps a enregistré un gain de 3,1% contre +0,5% pour l’indice Large Cap. Les valeurs de croissance ont repris de l’avance sur les titres value. Paradoxalement, les révisions de résultats restent sur une tendance négative (8% de révisions en baisse de plus que les révisions en hausse contre 3% en janvier). Lire la suite

Quel bilan les analystes tirent-ils du Mobile World Congress de Barcelone

Malgré un environnement économique peu porteur en zone euro et l’absence d’Apple (une tradition), les analystes ont apparemment ressenti une bonne ambiance au Mobile World Congress, qui s’est déroulé la semaine dernière à Barcelone. Lire la suite

Bouygues devrait profiter du rebond de la construction

L’amélioration des perspectives du secteur de la construction à l’international, ainsi que les bons résultats d’Alstom devraient profiter à Bouygues. L’occasion pour Citi de relever son avis de « vendre » à « neutre », avec un objectif de cours revu de 17,9€ à 21€. La banque note que des points noirs persistent : elle n’adhère pas à la prévision d’une stabilité de l’EBITDA dans les télécoms et estime que l’environnement de marché reste difficile pour Colas. Lire la suite

Plongeon des Bourses européennes: c’est la faute aux électeurs!

Certains observateurs n’y vont pas par quatre chemins (ou n’ont pas peur du ridicule) en mettant en cause les électeurs dans la correction observée sur les marchés financiers depuis quelques heures. Illustration avec le stratégiste devise de Citi, Steven Englander (passages en gras surlignés par moi – h/t Zerohedge): Lire la suite

Pétrolières: beaucoup de déceptions au 4è trimestre

Les compagnies pétrolières, considérées comme un thème d’investissement intéressant pour 2013, ont déçu: en Europe, les résultats publiés au titre du 4è trimestre sont ressortis 6% en-deçà des attentes, conduisant à une sous-performance du secteur en Bourse (graphique).

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

Banques françaises: restructurations et retour de cash

Quel bilan tirer des publications de résultats des banques françaises cotées ? Deux thèmes ont dominé les publications, selon Citi: les restructurations (BNP Paribas, Crédit Agricole) et le retour de cash aux actionnaires (Natixis). Société Générale n’a fait aucune annonce significative sur l’un ou l’autre de ces thèmes, ce qui a déçu le marché. Lire la suite

Michelin: année de transition et génération de cash

Après la réunion investisseurs suite à sa publication de résultats annuels, et les premiers commentaires de brokers, Michelin reste un titre intéressant pour un certain nombre de courtiers (un avis partagé sur ce blog avec un bémol). La plupart des analystes publiés ce matin sont rassurés par la génération de cash et pensent qu’au pire, 2013 sera une année de transition. Lire la suite

Le casse-tête des investisseurs obligataires à la recherche de rendement

Les investisseurs qui souhaitent basculer des obligations vers les actions ont un vrai casse-tête: historiquement, la perte maximale subie sur les actions (en tant que classe d’actif) a été de 48% contre 19% pour les obligations. Pour passer d’une classe à l’autre, on comprend donc qu’un investisseur demande une rémunération en conséquence. Il peut également chercher à trouver des idées d’investissement qui offrent un rendement important avec un risque de perte en capital limité. Lire la suite

Earnings Surprise Candidates in Europe – Citi

Source: Citi

Source: Citi

Lire la suite

Idées d’investissement: des dividendes et peu de risque de crédit

Depuis l’an dernier, Citi vend aux investisseurs le thème des valeurs de rendement disposant de « perspectives solides au regard du marché des CDS ». Cette approche vise à combiner à la fois les signaux du marché actions et du marché du crédit. Citi produit une liste d’idées d’investissement ayant une capitalisation boursière supérieure à 10 milliards de dollars. Lire la suite

Citi plus prudent sur le secteur automobile européen

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

La banque publie une étude intitulée « Reflation contre fondamentaux », où elle s’interroge sur les risques posés au secteur automobile coté, après une surperformance très soutenue en 2012 (+38% pour l’indice Stoxx Europe 600 Automobile – mnémo:SXAP) alors que les fondamentaux de l’industrie se sont fortement détériorés et que l’année 2013 ne se présente pas favorablement (cf les stats de ventes en janvier).

Lire la suite

Rechute, rebond et après ? Quels scénarios pour les actions – Citi

Source: Citi

Source: Citi

Les actions devraient poursuivre leur appréciation selon Citi. Mais après un rebond de 20% depuis le dernier creu de marché, les investisseurs devraient plutôt s’attendre à un rendement à un chiffre… Lire la suite

Citi prévoit 25% à 30% de rendement sur les actions européennes d’ici 2014

Source: Citi

Source: Citi

Pour les stratégistes de Citi, la sortie de crise ou « normalisation » est en bonne voie. La priorité des investisseurs n’est plus de protéger le capital mais de chercher une appréciation des fonds investis. La diminution des risques « macro », même s’ils existent toujours, est un facteur de soutien et de réallocation des portefeuilles. Un mouvement qui sera naturellement favorable aux actions, avec un rendement total de 25%-30% d’ici 2014. Lire la suite

KBC: une augmentation de capital prélude à une revalorisation boursière

Les analystes ont été nombreux à saluer l’augmentation de capital de 1,25 milliard d’euros annoncée hier par le groupe bancaire belge KBC, ainsi que la décision de rembourser 3,45 milliards d’euros à l’Etat belge. La dilution potentielle est importante (10%), mais avec cette opération, le marché devrait désormais se focaliser davantage sur le redressement de la rentabilité et, éventuellement, le retour de cash aux actionnaires. Lire la suite

Citi anticipe une poursuite de la revalorisation des actions en 2013

Citi pense que l’indice Stoxx 600 pourrait atteindre 290 points fin 2013 et 315 points fin 2014 (contre 276,13 points en clôture hier). La hausse des Bourses européennes (qui affichent déjà parmi les meilleures performances en 2012) devrait donc se poursuivre, grâce notamment à la stabilisation de l’environnement économique et politique, à une croissance modeste des résultats (+10-15% en bottom-up, mais +5-10% en top-down), et à une réappréciation des multiples de valorisation (reflet d’un regain de confiance des investisseurs). Lire la suite

Champions du monde : biens de consommation – Citi

Source: Citi

Lire la suite

France: préférer les actions aux obligations – Citi

2013 sera-t-elle la fin de l’exception française ? Selon une étude de la banque américaine Citi, la détérioration de la situation économique devrait se poursuivre (contraction de 0,2% du PIB réel l’an prochain). Elle pourrait bien peser sur la performances des obligations du Trésor (l’une des meilleures performances en Europe depuis 2009). Pour Citi, le pays s’expose en effet au risque de dégradation de ses perspectives, voire de sa note de crédit. Dans le même temps, le déséquilibre entre offre et de demande (moins de flux acheteurs, des émissions nettes estimées à 170 milliards d’euros) pourrait bien peser sur la performance des OAT l’an prochain. A contrario, les actions françaises devraient enregistrer une progression de 10% (après +5,8% YTD). Toutefois, la banque conseille une sélection de titres qui privilégie les histoires de croissance exposées à la demande internationale. Les actions françaises, oui. Les OAT, non… Lire la suite

« Champions du monde »: un thème toujours attrayant – Citi

Le thème des « champions du monde » développé par Citi (et quelques autres brokers, mais sous des noms différents et via des méthodologies plus ou moins complexes) reste d’actualité: le rythme de croissance de l’économie mondiale demeure faible (2,5% en 2012 et 2013 selon les économistes de JPMorgan), la divergence entre pays émergents et pays développés est marquée, tout comme la situation bilantielle des agents économiques. Autant d’éléments qui rendent toujours attrayant la recherche d’entreprises de qualité capables d’afficher une croissance bénéficiaire durablement supérieure à celle de l’économie. Lire la suite

Tech: 30 champions du monde, 3 Européens, 0 Français

On peut parler longtemps de politique industrielle et des efforts à réaliser pour redresser la compétitivité (hors coût) de la France. Le fait est là: sur les 30 valeurs les plus intéressantes dans le secteur de la technologie au niveau mondial, réalisé par Citi, la France n’arrive pas à pointer le bout de son nez. SAP (Allemagne), ARM Holdings (Royaume-Uni) et ASML (Pays-Bas) sont les seules sociétés dignes d’intéresser les gérants de portefeuilles, selon la banque américaine. Sans surprise, la part belle revient aux valeurs américaines (tableau), et à quelques sociétés asiatiques (Canon, Lenovo, Murata, Samsung Electronics, Tata Consultancy Services, TSMC). Lire la suite

Thèmes et idées d’investissement dans les biens d’équipement – Citi

Le secteur des biens d’équipement peut être joué malgré une conjoncture économique plutôt morose, estiment les analystes de Citi. Reste encore à privilégier les bons candidats, c’est-à-dire les sociétés qui seront capables d’améliorer encore leurs résultats malgré la décélération de leur « top-line ». Pour Citi, mieux vaut regarder du côté des sociétés liées aux secteurs de l’aéronautique ou de l’énergie, plutôt qu’à celles exposées à la construction ou à l’industrie en général. Lire la suite

Vue globale sur les marchés actions par régions & secteurs

Source: Citi

Lire la suite

Un monde de fragilités

L’optimisme des marchés, suscité par les interventions successives des grandes banques centrales (BCE, Fed, BoJ), ne doit pas faire oublier l’état toujours moribond de l’économie internationale: la croissance ralentit sensiblement en Asie, elle est durablement inférieure au potentiel aux Etats-Unis et l’Europe connaît une nouvelle phase de récession, conséquence de la crise de la dette publique qui frappe plusieurs de ses pays. Lire la suite

Market Outlook – Citi

« Despite some small positive steps at the 28th post-2008 EU Summit, the EA crisis is
enduring and likely to get worse before better, with banking sector strains and deficit
overshoots. Our economists’ base case is 90% probability of Grexit over the next
12-18 months and they believe the most likely timeframe is in the next 2-3 quarters.
Over the next few years, the EA end-game is likely to be a mix of EMU exit
(Greece), a significant amount of sovereign debt and bank debt restructuring, and
only limited fiscal burden sharing. There’s plenty of news for investors to digest. » Lire la suite

Réactions aux annonces de la BCE

Comme à son habitude, le marché réagit de manière épidermique à l’annonce par la BCE d’un nouveau programme d’achat d’obligations souveraines (OMT). Il faudra quelques jours pour voir si l’annonce a réellement une effet durablement positif, d’autant que les premiers commentaires après la décision de la BCE sont plutôt mesurés, voire prudents… Lire la suite

Previews BCE

Grosse journée demain, pour la BCE et pour les marchés. Ces derniers attendent de Mario Draghi des annonces fortes en matière d’intervention de la BCE sur les marchés obligataires (« SMP 2.0 » selon Goldman Sachs). Mais comme à son habitude, la Bourse voit toujours trop grand trop tôt. Depuis le début de la crise, le temps des politiques et des responsables des autorités monétaires n’a jamais été plus rapide que celui des marchés. La déception pourrait provoquer un sursaut de volatilité, une rechute d’indices boursiers qui ont plutôt bien tenu ces derniers jours, et un repli de l’euro face au dollar. Lire la suite

Quality Street

Au regard d’un environnement économique plus qu’incertain, la qualité est un point de repère toujours utile pour les investisseurs en actions, selon les stratégistes de Citi. « Europe SA n’est pas le PIB européen », affirment-ils dans une étude datée du 9 août. Lire la suite

… et des choix de politique économique difficiles à faire

Suite du précédent papier. Comme l’explique Guillaume Menuet, économiste chez Citi, l’objectif d’un déficit public à 3% du PIB en 2013 sera ardu. Le gouvernement devrait privilégier l’augmentation de la charge fiscale. Or avec avec un niveau de prélèvements obligatoires déjà élevé, l’impact pourrait s’avérer néfaste sur la confiance des agents économiques. A l’inverse, réduire les dépenses dans la précipitation pourrait fragiliser le modèle social du pays. Citi met en avant l’importance de réformes structurelles, indispensables si l’on veut modifier la trajectoire de la dette publique. Lire la suite

BCE: ce qu’attend le marché – Citi

Depuis quelques jours, les investisseurs ont repris le chemin des actifs risqués (dans des proportions parfois suprenants – ex les matières premières). On a beaucoup parlé du sommet de l’UE. Mais il semble surtout que ce qui motive le plus les investisseurs, c’est l’engagement plus formel des autorités monétaires. Aujourd’hui, c’est au tour de la BCE de faire des annonces. Le minimum attendu est une baisse de 25 points de base des taux directeurs… mais pas seulement. Lire la suite

Citi conserve un avis positif sur les actions pour le second semestre 2012

La macro-économie et la politique restent des sujets dominants pour les investisseurs. La réaction des marchés financiers au dernier sommet européen, avec un mouvement assez massif de retour sur les actifs risqués – « risk on », en est la preuve. Pour le patron de la recherche en Europe de Citi, Terence Sinclair, la séquence habituelle des événements guidant les choix de portefeuilles des investisseurs (à savoir politique-macro-allocation-stock picking) est peut-être en train de changer. Lire la suite

Facebook: premières notes de brokers

La « période de silence » des brokers ayant participé à l’IPO de Facebook est close. Ces derniers ont diffusé hier leurs études initiant la couverture du réseau social. Festival. Lire la suite

Commentaire de Citi suite au downgrade de plusieurs banques

Source: Citi

L’avalanche de dégradations de plusieurs banques internationales par Moody’s (lien vers l’annonce officielle), hier, provoque ce matin quelques commentaires de brokers. Voici celui de Citi. Lire la suite

Croissance et value sont relativement bon marché

C’est vrai d’un point de vue historique. Mais compte tenu de l’environnement actuel sur les Bourses mondiales, de la grande nervosité des investisseurs, et de perspectives macro-économiques peu réjouissantes, privilégier les valeurs de croissance de qualité pourrait s’avérer un pari plus intéressant à court terme, surtout lorsque l’on regarde ces deux graphiques publiés par Citi. Lire la suite

François Hollande élu… Premiers commentaires de brokers

On commence par cette note d’Exane BNP Paribas: Lire la suite