So far, European sales and earnings surprises are on the upside… Credit Suisse

« So far European sales and earnings surprises are on the upside. Utilities and tech have reported the most significant positive surprises so far, while basic materials and industrials have recorded the most significant disappointments. » (source: Credit Suisse).

Source: Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Deflation in Europe: Unlikely but what if? – Credit Suisse

From Andrew Garthwaite and team at Credit Suisse (bold statements from the strategist):

« We put a 10-20% chance on Japanese-style deflation in Europe: We believe deflation is not falling CPI, but falling wages and falling property prices.  Lire la suite

Natixis: Credit Suisse redevient acheteur

Credit Suisse adopte une opinion très bullish sur Natixis, relevant son objectif de cours de 3,20 à 4,20 euros, avec un avis revu à « surperformance » contre « neutre » auparavant. La thèse de la banque suisse est qu’outre la politique de retour de cash aux actionnaires, la restructuration de Natixis devrait rapidement conduire la banque à situation de capital excédentaire (estimée à 0,9€/action). Lire la suite

Sodexo: la visibilité sur les marges en question

Sodexo a-t-il pris du retard sur son rival Compass pour protéger sa rentabilité ? C’est une question qu’on pu se poser les investisseurs à la lecture de ses résultats semestriels hier. Question à laquelle Sodexo a répondu en annonçant un plan de 180-200M€ d’économies sur 18 mois, sans toutefois empêcher une sanction boursière – justifiée au regard de multiples de valorisation généreux. Lire la suite

Sodexo: l’amélioration des marges à l’arrêt – Credit Suisse dégrade le titre

Credit Suisse dégrade son avis sur Sodexo de « surperformance » à « neutre » (objectif revu de 79,2€ à 71,9€), estimant que la publication des résutalts semestriels du groupe de restauration collective illustre une dynamique de croissance bénéficiaire moins attrayante que son rival Compass. Lire la suite

Accor: gare à la déception au 1er trimestre – Credit Suisse

Accor pourrait fortement décevoir les investisseurs lors de la publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2013, affirme Credit Suisse dans une note publiée ce matin. La banque a abaissé sa recommandation de « surperformance » à « sous-performance », avec un objectif de cours revu de 28,6 à 26,9€. Lire la suite

H7N9 fait trembler le transport aérien

L’annonce de plusieurs décès liés au virus de grippe aviaire H7N9 a fait chuter le secteur du transport aérien en Europe la semaine dernière, avec aujourd’hui quelques réactions en chaîne sur certaines compagnies. Lire la suite

Capgemini: Credit Suisse voit un gros retour de cash

Capgemini pourrait se retrouver avec 900 millions de cash en excédent, permettant une politique de retour à l’actionnaire significative en 2014 et 2015, estime Credit Suisse dans une note publiée aujourd’hui. Ce cash excédentaire proviendrait pour partie de la conversion de l’obligation à échéance 2014 d’une valeur nominale de 34€. Credit Suisse a relevé son avis de « sous-performance » à « neutre », avec un objectif de cours revu de 29,60€ à 41,90€. Lire la suite

Arkema: un bénéfice par action très en-deçà des attentes

Arkema a publié des résultats annuels globalement en ligne avec les attentes du consensus, à l’exception notable du bénéfice par action. Celui-ci est inférieur de 54% aux prévisions du consensus, principalement à cause de charges de dépréciations et d’un impôt plus élevés que prévu. Lire la suite

Capgemini: les analystes saluent la génération de cash

Les perspectives encourageantes pour 2013 et la génération de cash de Capgemini étaient à l’honneur dans les notes de courtiers parues ce matin. Lire la suite

Société Générale: les difficultés de la France mises en avant par certains analystes

La stabilisation du modèle économique de Société Générale avance, mais à un rythme peu soutenu, en raison notamment de la conjoncture déprimée en Europe (laquelle conduit à une hausse du coût du risque). Etonnamment, la publication des résultats annuels de la banque a fait apparaître un retrait sensible des résultats du réseau de détail en France l’an dernier (PNB stable à 8,16 milliards d’euros; RBE -0,7% à 2,99 milliards d’euros; Résultat net -10% à 1,29 milliard d’euros). Lire la suite

Cheap European stocks with good HOLT score

Here’s a list of investment ideas in the European equity universe, provided by Credit Suisse.

Source: Credit Suisse

Source: Credit Suisse

LVMH: commentaires de brokers

LVMH pâtit de l’annonce d’une baisse des marges en 2012. Le titre signe la « plus forte » baisse de la Bourse de Paris (-1,6% – y a pas le feu au lac). Voici quelques commentaires de brokers. Lire la suite

Alcatel-Lucent: la ligne de crédit ne résout pas les problèmes de long terme – Exane

L’annonce de l’obtention par Alcatel-Lucent d’une ligne de crédit de 1,6 milliard d’euros a été saluée par le marché, mais elle n’émeut guère Exane BNP Paribas. Les analystes du broker pensent tout simplement que cette ligne de crédit ne résout pas les problèmes de long terme de l’équipementier de télécommunications. Leur argument se résume en deux points: l’année 2013 sera opérationnellement parlant aussi mauvaise qu’en 2012; le plan 2015 et les objectifs financiers que s’est fixé le groupe sont trop ambitieux. Lire la suite

Alcatel Lucent: Natixis y croit de nouveau

Call pour le moins contrariant de la part de Natixis Securities sur Alcatel-Lucent: le courtier a relevé hier son avis de neutre à acheter sur le titre, avec un objectif de cours de 1,50€ (contre un cours coté de 0,99€ au moment de la rédaction du post). Lire la suite

2013: stratégie d’investissement, allocation d’actifs et secteurs – Credit Suisse

Quelles seront les sources de surperformance en 2013 ? Credit Suisse publie aujourd’hui une note résumant ses vues sur l’économie en général, l’allocation d’actifs correspondant et détaille par secteurs les grands thèmes et idées d’investissement pour l’année à venir. Lire la suite

Alcatel-Lucent: réactions aux résultats du T3

L’action Alcatel-Lucent trébuche de près de 8% dans les premières minutes de cotation ce vendredi, après l’annonce de résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Quelques commentaires de brokers suite à cette publication. Lire la suite

Une fin d’année perturbée pour les matières premières – Credit Suisse

Comme la plupart des actifs risqués, le comportement des matières premières dépend avant tout des anticipations des investisseurs sur le rythme de croissance de l’économie mondiale. Ponctuellement, il est également affecté par l’action des banques centrales et le sentiment de confiance ou de panique des investisseurs à l’égard des facteurs de risque du moment (crise de la dette en zone euro, falaise fiscale aux Etats-Unis, ralentissement économique en Chine). Après une phase de hausse au cours du troisième trimestre, Credit Suisse anticipe une phase de forte volatilité, voire des mouvements de correction au 4è trimestre 2012. Lire la suite

Alcatel-Lucent absorbé par le trou noir du désintérêt boursier

De plus en plus insignifiant. L’équipementier Alcatel-Lucent, qui a depuis plusieurs jours franchi à la baisse la barre symbolique des 2 milliards d’euros de capitalisation boursière, a touché aujourd’hui un plus bas de 0,761 euro l’action, soit 1,77 milliard d’euros de valorisation en Bourse. C’est la lanterne rouge du CAC 40. A ce rythme, on peut se demander si lors de la prochaine révision des indices, Alcatel-Lucent ne risque pas une nouvelle fois de se faire sortir du « prestigieux » indice parisien. Lire la suite

QE: quelle stratégie adopter sur les actions ? – Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Comment jouer les annonces de la Fed d’hier, notamment l’ouverture d’une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif (baptisé « QE3)? Eléments de réponse de la part des stratégistes de Credit Suisse. Ces derniers observent que c’est la première fois que la Fed annonce une opération de rachats d’obligations non limitée dans le temps, même si les montants mensuels annoncés sont inférieurs à ceux des précédentes opérations d’assouplissement quantitatif. Lire la suite

L’automobile européenne empêtrée dans la crise: quelles voies de sortie? (1/3)

L’industrie automobile européenne a le plus grand mal à sortir la tête de l’eau. Trouver des solutions à une sortie de crise reste une équation difficile à résoudre. Lire la suite

Credit Suisse préfère Atos à Capgemini

Dans une étude publiée ce matin sur le secteur des services informatiques en Europe, Credit Suisse affiche sa nette préférence pour Atos (« surperformance », objectif 51,6 euros) au détriment de Capgemini (« sous-performance », objectif 26,3 euros). Lire la suite

Les constructeurs automobiles doivent repartir de zéro

Plutôt que de chercher à créer de nouvelles gammes, les constructeurs automobiles devraient se focaliser sur la rationalisation de l’outil industriel et l’amélioration de leur profitabilité. Car 50% des modèles vendus en Europe le sont à perte. Ce sont quelques-unes des conclusions importantes tirées d’une étude publiée par Credit Suisse. Un point de vue aligné sur celui de certains constructeurs favorables à une réduction des coûts de production. Mais un point de vue qui la mérite d’éclairer certains des problèmes structurels des « généralistes » que sont PSA, Renault ou Fiat. A lire donc. Lire la suite

France: des objectifs de déficit public difficiles à tenir

Les objectifs de déficit public de la France seront difficiles à tenir, selon Credit Suisse. A moins que l’Union européenne ne vienne au secours du gouvernement français en « relâchant » l’atteinte de l’objectif de déficit de 3%, compte tenu d’un environnement économique incertain (on peut toujours rêver). Lire la suite

Credit Suisse abaisse ses prévisions de PIB/BPA pour la zone euro

Source: Credit Suisse

Credit Suisse

« Our economists have revised down Euro-area GDP to -0.5% in 2012E and just 0.5% in 2013E (a 1% downgrade).

We cut our Euro-area EPS growth forecast to -1% (from +1%, with consensus at +2%). We see 2013E EPS growth at 2% (consensus at 14%, 12% ex financials). Our view is that euro weakens c5%-10%; if that were not the case, our EPS forecast would be c5% lower (given that 54% of earnings come from outside Continental Europe). »

Espagne: ce qui va, ce qui ne va pas dans le plan annoncé

Source: Credit Suisse

La déception aura été plus rapide que prévu. Après un vif rebond dans un premier temps hier, les Bourses ont finalement rechuté. Les stratégistes de Credit Suisse apportent quelques éléments de compréhension des raisons de cette baisse aussi soudaine que brutale. Lire la suite

Crise de la zone euro: ce qu’en pense Credit Suisse

Le principal problème de la zone euro, c’est le manque de croissance, affirment les experts de Credit Suisse. Des solutions existent, notamment un assouplissement quantitatif d’ampleur massive. Le but étant de rétablir la confiance et d’éviter une nouvelle crise de liquidité et un « bank run » (fuite des dépôts). Lire la suite

L’Europe vue des Etats-Unis 1/2

Credit Suisse a publié le compte-rendu d’une manifestation organisée à New-York avec des investisseurs américains. Résultats des débats: le politique restera le principal moteur d’évolution des marchés dans les mois à venir. 29% des intervenants pensent que la Grèce va sortir de la zone euro et 42% (de ces 29%) pensent que cela entraînera un éclatement de la zone euro… Malgré cela, 88% des personnes ayant accepté d’être sondées durant cette conférence considèrent que les actions constituent le meilleur placement à un horizon de 10 ans. Vu le niveau encore élevé des primes de risque, on peut les comprendre. Lire la suite

Warren Buffett version quant

Les stratégistes de Credit Suisse ont publié une série de paniers de titres répondant à différents critères d’investissement. Et l’un de ces paniers s’inspire de leur analyse des techniques d’investissement de Warren Buffett… Appliqué en Europe, leur méthode rapporterait un surcroît de rendement de 6,6%, mais leur approche ne fonctionne pas tout le temps… Lire la suite

Alcatel-Lucent: Credit Suisse toujours négatif

Credit Suisse a toujours une opinion défavorable sur Alcatel-Lucent et a décidé d’ajuster à la baisse son objectif de cours (1,25€ contre 1,50€), pour tenir compte de prévisions plus prudentes dans un environnement économique moins porteur. Lire la suite

L’automobile française n’est pas attrayante pour des investisseurs « value »-Credit Suisse

Le verdict est sans appel. Pour Credit Suisse, l’automobile n’est pas un secteur attrayant pour des investisseurs value. Et ce malgré la chute des cours. Pour s’en convaincre, les analystes de la banque suisse ont appliqué les critères de screening établis par Benjamin Graham (et James Rea).

« The auto sector is unlikely to be a fertile ground for value investors: We continue to believe that successful investing in the auto space is more about earnings momentum than about valuations. In this respect we believe that the last 2 criteria of the framework offer an interesting insight. Companies that seem to have the best business models also enjoy the most resilient earnings streams and should continue to offer the best investment opportunities: BMW, VW, Michelin and Conti. (all rated O/P). »

Préférer les actions au crédit

Au moment où de nombreux investisseurs pointent leur préférence pour le crédit d’entreprise par rapport aux actions, les stratégistes de Credit Suisse ont une thèse quelque peu originale. Ils observent que depuis la mi-août, les actions affichent une performance positive de 8% alors que les spreads de crédit se sont écartés.

La raison serait une valorisation relative très attrayante pour les actions (rendement bénéficiaire ou « earnings yield » par rapport au rendement du high yield ou du crédit corporate). La prime de risque des actions se situerait à 7,2% alors que d’après la lecteur de données macro-économiques de type ISM ou spreads de crédit, elle devrait plutôt se situer à 6,2%.

Ce qui joue en faveur des actions:

  • une valorisation relativement attrayante en termes de rendement bénéficiaire;
  • une surperformances des actions en phase de retournement de cycle;
  • les actions évoluent favorablement lorsque le taux d’inflation remonte vers 3-4%…

Ce qui joue en défaveur des actions:

  • la bonne santé des entreprises (peu de dette, niveau de cash élevé) suggère que la seniorité des dettes par rapport aux actions devrait rendre le crédit des entreprises relativement moins risqué que les actions;
  • les marges des entreprises sont de nouveau à un plus haut;
  • la volatilité du crédit est sensiblement inférieure à celle des actions.

A combien se chiffre le patrimoine de l’humanité ?

La plupart des études sur le patrimoine se focalisent sur les millionnaires. Credit Suisse publie depuis l’an dernier une analyse de la richesse estimée de la population mondiale. Mi-2011, celle-ci se chiffrait à quelques 231.000 milliards de dollars.

« The past year saw a contination of the recovery from the financial crisis, with total household wealth reaching an all-time high in the world as a whole, and in all regions of the world except North America and Europe. From the start of 2010 until mid-2011, all regions except Europe achieved higher wealth growth than average rate for the period from end-2000 until end-2009. Wealth growth has been particularly strong recently in Africa, Latin America and India. »

Lire la suite

Lafarge: Credit Suisse reprend le suivi à « sous-performance »

Credit Suisse reprend le suivi de Lafarge avec une recommandation « sous-performance », et un objectif de cours de 27 euros. Les analystes Arnaud Lehmann et Harry Goad estiment dans une étude publiée ce matin que l’endettement toujours élevé et des perspectives de croissance plus faibles constituent des facteurs de risque pour le titre du cimentier. Dans le secteur, leur préférence va à HeidelbergCement (« surperformance », objectif de 42 euros). Lire la suite

Et si la France perdait son AAA ?

Le marché semble avoir du mal à se faire une idée précise du cas français. La preuve, hier. Alors que la Bourse plongeait et que les spreads s’écartaient, les taux longs restaient bas… Une chose semble acquise: si les marchés se mettent à spéculer contre la France, il faudra plus que des bonnes paroles pour les rassurer. Et une perte du triple-A aurait des conséquences très fâcheuses pour la zone euro. Lire la suite

WPP, Publicis, Vivendi, Pearson, Reed Elsevier, Informa, valeurs préférées de CS dans les médias

Credit Suisse a publié sa liste de valeurs préférées dans le secteur des médias pour 2011. La banque privilégie les valeurs de l’édition et les agences de publicité et sous-pondère les chaînes de télévision. Lire la suite