Rising Real Yields Are the Real Threat

https://pixabay.com/en/dollar-american-currency-money-17527/
Source: Pixabay

Deutsche Bank’s strategist team published a report to figure out what’s currently priced in by financial markets after the bout of volatility. Rising real yields are a clear threat to the rebound in equity market. But having recently talked to fund managers in other asset classes, real yields are a threat to many asset classes where lots of money have flown other the last years (EM debt for instance).

Here’s DB’s take on European equities:

Continuer la lecture de « Rising Real Yields Are the Real Threat »

10 Years After The Start of Financial Crisis, Where Are We?

Early 2007. HSBC had to concede it had deep financial troubles related to the US real estate market. The word « subprime » was starting to spread. Key players in the US real estate market, such as New Century, were also getting destroyed by the same rising tide. It was the start of the most important financial crisis in history since 1929.

Continuer la lecture de « 10 Years After The Start of Financial Crisis, Where Are We? »

Scénario macro-économique: l’austérité toujours et encore

Quand passera-t-on le pic d’austérité? En Europe, cette année, selon les économistes de Deutsche Bank. Aux Etats-Unis, en revanche, il faudra sans doute attendre l’an prochain. Chez JPMorgan, on estime que la « falaise fiscale » coûtera 1 point de croissance à l’économie américaine en 2013. La patate chaude de l’austérité devrait donc traverser l’Atlantique, ce qui ne donnera peut-être qu’un demi-bol d’air aux européens. Continuer la lecture de « Scénario macro-économique: l’austérité toujours et encore »

Idées d’investissement: recherche de rendements stables

Les investisseurs sont à la recherche de rendements stables. A travers son approche fondamentale basée sur la rentabilité cash du capital investi (CROCI), Deutsche Bank a établi une liste de valeurs ayant réussi à maintenir leur rentabilité depuis 2009 et capable de préserver leur avantage concurrentiel dans les années à venir (en particulier car elles n’ont pas opéré de réallocation hasardeuse de leurs ressources en capital). Ces actifs à rendement « sûr » proposent un rendement supérieur à 6%. Continuer la lecture de « Idées d’investissement: recherche de rendements stables »

Prix de l’immobilier: la bulle n’a pas encore éclaté en France, aux Pays-Bas et en Belgique

Les économistes de Deutsche Bank ont publié fin juin une étude sur les prix de l’immobilier en Europe, d’où ils tirent cette conclusion: « l’ajustement de la période de surévaluation est loin d’être terminé dans la plupart des marchés ». Ils font au passage l’éloge du marché immobilier allemand, l’un des rares à ne pas être surévalué. Continuer la lecture de « Prix de l’immobilier: la bulle n’a pas encore éclaté en France, aux Pays-Bas et en Belgique »

Une vue mondiale sur les actions

Source: Deutsche Bank
Source: Deutsche Bank

Même si ce n’est pas très utile dans la conjoncture actuelle, ne pas regarder les valorisations des actions quand les marchés reculent, c’est un peu limite… D’autant que le 2è tableau offre une perspective historique sur près de 20 ans…

Deutsche Bank passe à l’achat sur Lagardère, Havas

Deutsche Bank a relevé son avis sur Lagardère et Havas de « conserver » à « achat » (objectifs respectifs: 23 et 4,2 euros). Dans le premier cas, la banque reconnaît qu’après une chute de 50% du titre, une opportunité intéressante se présente (l’objectif de cours valorise implicitement le pôle Média à 5x l’EBITDA 2011e). Pour Havas, DB estime que les résultats récents (croissance organique de 6,1% YTD, amélioration des marges à moyen terme) devraient se traduire par un rebond du titre qui a sous-performé son secteur de 9% en relatif.

L’Europe sera en récession « modérée » – Exane, Merrill

Les derniers chiffres du PMI pour la zone euro poussent de plus en plus d’économistes à prédire une récession en zone euro. Après SG, Deutsche Bank ou JPMorgan, Exane (note publiée hier) et Merrill Lynch ce matin nous annoncent une récession « modérée » (« mild recession »).

Exane prévoit une stagnation du PIB l’an prochain (contre 0,8%) contre un consensus à 0,9%. Merrill anticipe -0,6% après 1,5% cette année. Les raisons de ces révisions en baisse sont partout les mêmes, mais Laurence Boone, chez Merrill Lynch les résume très bien:

« We expect three headwinds to dominate 2012, which explain our lowered projections: (1) tighter fiscal policies across the Euro zone, (2) bank deleveraging and tighter credit conditions, and (3) persistent and heightened uncertainty over the Euro zone sovereign crisis. We judge the latter to be the strongest headwind and believe it will weigh on consumption and investment in Q4 and well into 2012. As a result we foresee the ECB will bring its main rate to 0.5% by February 2012. »

Quels drivers pour l’immobilier coté ? La dette, les dividendes et la croissance de l’ANR

Au cours des prochains mois, les investisseurs qui s’intéressent à l’immobilier devraient prêter moins d’attention à la qualité des actifs en portefeuille et à l’exposition géographique, qu’à l’endettement, la politique de dividende ou l’évolution de l’actif net réévalué. Continuer la lecture de « Quels drivers pour l’immobilier coté ? La dette, les dividendes et la croissance de l’ANR »