Puzzling times for investors

Excerpt from the latest GOAL publication from Goldman Sachs… I’m just picking a couple of paragraphs that give a good understanding of how difficult it is to do proper asset allocation and not be weary of losing it all when markets are distorted by central banks and the prospects for growth and inflation are dull…

Lire la suite

Morgan Stanley Cross asset views after Brexit

MS_cross_asset_views_Jun2016

Source: Morgan Stanley

Interestingly, one week after the event, systemic risk doesn’t seem to be an issue…

MS_cross_asset_views_Jun2016_Systemic_Risk

Source: Morgan Stanley

Views per asset classes:

  • Equities: stay defensive (global earnings have been falling, and valuation are relatively fair)
  • Currencies: USD bull market is not over…
  • Rates: lower for longer
  • Credit: best option for carry

« The potentiel for yield mania in 2015 looks big » – BofAML

Yield search isn’t a new theme. It’s actually been around for a couple of years. But with a growing number of bond yielding zero or less, due to the « globalization » of ZIRP, the chase for yield is intensifying.

Here’s the stock of bond yielding below 0, that is that investors have to pay for to own… Japan is a clear leader, but we now see Germany, France, the Netherlands joining the club. While Japan is above 2tn€, the Eurozone is close to 1.4tn€…

Source: Bank of America Merrill Lynch

Source: Bank of America Merrill Lynch

Lire la suite

A more favorable backdrop for risk assets – Barclays

On the back of slightly better global growth in 2015 and most importantly accommodative monetary policies, risk assets should prevail next year, says Barclays in its freshly published outlook. Attached is the summary per asset class, and some key introductory remarks to this 168 page document distributed to investors and clients. Enjoy!

Lire la suite

Tim Geithner on the Daily Show – ext’d interview

 

 

 

 

La BCE bientôt dans les pas de la Fed et de la BoJ ?

Source: Exane BNP Paribas

Source: Exane BNP Paribas

[cleeng_content id= »742030898″ description= »Plus d\’analyses et de commentaires à découvrir…  » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]Les économistes d’Exane BNP Paribas publient une note intéressante ce matin sur les effets de la politique de baisse du yen engagée par la Banque du Japon: l’expansion du bilan de la Banque du Japon a été efficace sur la parité du yen (-20% face à l’euro depuis le début de l’année – nota: cela explique aussi pourquoi certains pays européens, dont la France, peuvent emprunter à des taux si bas). Mais cela ne résoudra sans doute pas les problèmes de compétitivité sur le long terme (ces derniers relèvent plus de la qualité, de l’innovation et des savoir-faire, brefs de facteurs hors-coûts qui sont cruciaux pour permettre à une économie d’exporter davantage). Lire la suite

La Fed minimise une attaque du mouvement Anonymous

Anonymous_emblem.svg

La Fed a confirmé hier avoir subi un attaque du mouvement Anonymous (logo), selon l’agence Reuters. L’attaque, qui a eu lieu dimanche, aurait été brève et n’aurait pas touché les « fonctions critiques » du système de banques centrales des Etats-Unis. L’information personnelle de 4.000 responsables bancaires américains a été récupée et diffusée sur le web. D’autres infos sur le sujet ici.

Tentative de reprise ? Les signaux qui interpellent les économistes

Depuis quelques semaines, certains économistes pointent des signaux d’un retournement possible du cycle économique mondial. La semaine écoulée a été marquée par plusieurs publications de statistiques qui confirment cela. Mais prudence, il ne s’agit sans doute pas d’une embellie massive et rapide, au regard des défis structurels (désendettement des Etats et des ménages) qui demeurent dans plusieurs grandes économies. Lire la suite

A partir de quand l’effet QE s’estompe-t-il ?

Question intéressante des spécialistes taux de Bank of America Merrill Lynch: à partir de quand l’impact du « quantitative easing » sur les taux d’intérêt réel s’estompe-t-il ? Pour y répondre, encore faut-il comprendre ce qui fait baisser effectivement les taux d’intérêt réels… Lire la suite

Les banques centrales derrière le rallye boursier

Combien le rallye boursier actuel doit-il à l’action des banques centrales ? Entre 6% et 7% selon les estimations de Bank of America Merrill Lynch et de l’agence Reuters. En voici l’analyse chronologique détaillée: Lire la suite

Un monde de fragilités

L’optimisme des marchés, suscité par les interventions successives des grandes banques centrales (BCE, Fed, BoJ), ne doit pas faire oublier l’état toujours moribond de l’économie internationale: la croissance ralentit sensiblement en Asie, elle est durablement inférieure au potentiel aux Etats-Unis et l’Europe connaît une nouvelle phase de récession, conséquence de la crise de la dette publique qui frappe plusieurs de ses pays. Lire la suite

QE3, OMT: le dollar reste sous pression – JPMorgan

L’action des banques centrales (Fed, BCE) pour réduire le stress sur les marchés souverains et reflater le prix des actifs (physiques et financiers) a un impact négatif sur le dollar et crée un environnement compliqué pour les opérations de carry-trade, selon les analystes de JPMorgan. Lire la suite

Les matières premières vont-elles s’envoler après QE3 ? Pas si sûr, affirme Barclays

« As the Fed embarks on a third round of quantitative easing, risky assets are rallying hard. Commodities were amongst the biggest gainers of any asset class following the announcement of QE2, with the DJUBS index gaining 12% in three months. Are commodities poised for similar gains this time round? We doubt it. Lire la suite

QE: quelle stratégie adopter sur les actions ? – Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Comment jouer les annonces de la Fed d’hier, notamment l’ouverture d’une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif (baptisé « QE3)? Eléments de réponse de la part des stratégistes de Credit Suisse. Ces derniers observent que c’est la première fois que la Fed annonce une opération de rachats d’obligations non limitée dans le temps, même si les montants mensuels annoncés sont inférieurs à ceux des précédentes opérations d’assouplissement quantitatif. Lire la suite

Réactions aux annonces de la Fed

QE3, une politique accommodante jusqu’à mi-2015, des estimations de croissance revues en hausse, la Fed a multiplié les annonces pour affirmer son soutien à l’économie américaine, provoquant une vive réaction sur les marchés financiers (matières premières, actions émergentes, or ou devises). Voici quelques réactions et commentaires d’économistes suite à ces annonces (ce papier sera mis à jour au cours de la journée). Lire la suite

Quand Exane invoque les « esprits animaux »

La Fed a donc officialisé son 3è round d’assouplissement quantitatif (lire la déclaration officielle). En tenant compte de l’opération Twist, toujours en cours, les achats d’obligations se montent à 85 milliards de dollars mensuellement, jusqu’à la fin de l’année, selon Exane BNP Paribas. L’engagement de la Fed ne semble avoir qu’un objectif: réduire le chômage. Les économistes du broker soulignent en outre que la Fed, outre les opérations non-conventionnelles, usera aussi de sa communication pour piloter les attentes du marché. Mais la vraie question, Lire la suite

« QE »: Questionable Excitment

Face aux indications de ralentissement de l’économie mondiale, il faut sans doute s’attendre à des baisses de taux d’intérêt dans les pays/régions où cela sera possible et à des mesures non conventionnelles (« QE ») là où cela ne le sera pas. Mais l’important est-il que les pays développés repartent ou que ce soient les émergents? De même, une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif peut-elle produire un rallye des actifs risqués? Voilà une question que se posent les experts de Morgan Stanley, avec ces éléments de réponse: « nous sommes sceptiques (…) QE2 a eu un impact notamment parce que l’environnement macro était favorable ». Lire la suite

L’Europe vue des Etats-Unis 1/2

Credit Suisse a publié le compte-rendu d’une manifestation organisée à New-York avec des investisseurs américains. Résultats des débats: le politique restera le principal moteur d’évolution des marchés dans les mois à venir. 29% des intervenants pensent que la Grèce va sortir de la zone euro et 42% (de ces 29%) pensent que cela entraînera un éclatement de la zone euro… Malgré cela, 88% des personnes ayant accepté d’être sondées durant cette conférence considèrent que les actions constituent le meilleur placement à un horizon de 10 ans. Vu le niveau encore élevé des primes de risque, on peut les comprendre. Lire la suite

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 16 mars 2012

Que penser de la hausse des taux longs US

Spectaculaire! Depuis le début de la semaine, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a pris près de 30 points de base. Un sursaut provoqué par les commentaires un peu plus positifs de la Fed sur la situation de l’économie américaine. Lire la suite

Fed: le marché price une hausse des taux en août 2013

L’amélioration modeste de l’évaluation de la situation économique des Etats-Unis par la Fed a eu un effet spectaculaire sur les marchés obligataires, avec un bond de 30 pb des taux longs américains et une hausse du dollar. L’autre conséquence est que les investisseurs anticipent désormais un relèvement des taux d’intérêt dès août 2013. Lire la suite

RIP QE ?

Le communiqué du comité de politique monétaire de la Fed publié hier soir apporte peu de changements notables. Et comme certains brokers l’avaient anticipé, certains risques (crise de la dette) ne sont plus considérés comme des facteurs de risque « significatifs », même s’ils n’ont pas totalement disparu des écrans radar. En revanche, pour certains observateurs, comme Colin Cieszynski, Market Analyst chez CMC Markets, le communiqué de la Fed signale la « mort » de l’assouplissement quantatif version 3.0: Lire la suite

Revue des marchés

Performance hebdomadaire au 27 janvier 2012

Lire la suite

La Fed entre prudence et politique accommodante

La Fed va maintenir sa politique accommodante jusqu’en 2014, soit un an de plus qu’initialement annoncé, selon le CP diffusé sur son site. L’exercice de communication hier soir s’est enrichi en outre de la révélation des prévisions de la banque centrale américaine, une première. Lire la suite

Action des banques centrales: un plus, pas la panacée

L’action coordonnée des banques centrales pour améliorer la liquidité en dollars du système bancaire européen va dans le bon sens, mais elle ne résout pas les problèmes de fond du système bancaire, estiment de nombreux observateurs, dont Exane. Dans une note publiée hier, Pierre-Olivier Beffy et Amélie de Montchalin estiment que ce type de mesure n’est pas vraiment nouveau (déjà mis en oeuvre après la faillite de Lehman Brothers). Ce qui change, c’est la durée d’engagement annoncée (jusqu’en février 2013). Cette annonce va « détendre l’atmosphère », mais n’élimine pas le problème de bilan des banques centrales (chute de la valeur des actifs en portefeuille), ni la question de la solvabilité à long terme. Lire la suite

Deux visions irréconciliables de la crise

Depuis le début de la crise de la dette publique en zone euro (et aux Etats-Unis), on a eu le sentiment que les gouvernements étaient à la traîne des marchés financiers. Certains observateurs ont émis l’idée que les dirigeants européens étaient aussi à la traîne de la BCE. Dans une note du 28/11, Laurence Boone pose très bien le problème en écrivant noir sur blanc ce que les marchés attendent des dirigeants européens. Ce commentaire est antérieur à l’annonce d’une action coordonnée des banques centrales – laquelle concerne le problème d’accès du système bancaire aux financements de court terme en dollars que ne leur donnent plus les marchés… Action qui suscite des réactions mitigées, si l’on en croit ces papiers du WSJ ou de Bloomberg. Lire la suite

L’économie mondiale une nouvelle fois au bord du gouffre-SG

Les incertitudes politiques (crise de la dette en Europe) et économiques (croissance molle aux Etats-Unis et en Europe, ralentissement mou en Chine) et le processus de désendettement pèsent sur le scénario de reprise mondiale de la Société Générale. Le risque central de ce scénario est la rechute en récession due à des erreurs de politique (30% de probabilité selon la banque). Lire la suite

Décision de la Fed: réaction de Goldman Sachs

Publiée par zerohedge (ht) et disponible ici. Goldman Sachs détaille les options dont disposait la Fed (« go big or go long »): cette dernière a fait le choix d’allonger la maturité des titres financiers qu’elle porte sur son bilan, plutôt que d’accroître la taille de ce dernier. Lire la suite

Dégradation des Etats-Unis: les conséquences selon SG

Les stratégistes de SG ont publié dans la nuit de dimanche à lundi une note sur les conséquences prévisibles de la dégradation de la note de crédit des Etats-Unis. En voici les principales conclusions. Lire la suite

La Fed, dernier recours des marchés ?

Si 2011 doit être une répétition de 2010 (ce qui est le cas jusqu’ici), les mois d’août-septembre devraient constituer un moment crucial. La Fed pourrait, comme l’an dernier, jouer un rôle crucial pour rassurer (au moins temporairement) les marchés. On notera toutefois l’ironie de la situation. La croissance économique américaine reste atone (en tout cas à court terme), malgré un policy-mix pour le moins accommodant… Et c’est la Fed qui reste l’acteur de dernier ressort. Lire la suite

Glissements sémantiques dans le discours de la Fed

Barry Ritholzt, du blog Big Picture, a posté ce matin un comparatif des comptes-rendus de 2 comités de politique monétaire de la Fed (26 janvier et 15 mars), mettant en évidence des glissements sémantiques significatifs (comparatif réalisé par The Disciplined Investor). A mon avis, les premières phrases devraient couper court à toute spéculation sur l’éventualité d’un QE3. Mais visiblement, le débat est lancé… Lire la suite

Revue des marchés

Jusqu’ici, les marchés tenaient plutôt bon. Ils n’ont toutefois pas résisté au tremblement de terre japonais, suivi de l’incident nucléaire de la centrale de Fukushima. L’onde de choc a ramené en territoire négatif la performance de plusieurs marchés actions depuis le début de l’année. Il faudra un peu de temps avant de savoir si ce traumatisme pour la 3è économie mondiale a des répercussions sur l’économie mondiale (même si pour l’instant, son impact est relativisé par la plupart des analystes). Lire la suite

Réservé à un public averti

« Cher Père Noël, je souhaiterais vous commander des cadeaux très spéciaux pour Noël. Je sais qu’il est difficile d’en demander trop, dans la mesure où nous venons à peine de sortir de la crise du crédit et où vous aviez été déjà très généreux l’année passée en m’offrant la mallette magique de l’AQ. J’ai été sage cette année, même si j’ai  peut-être  énervé  certains  de  mes  amis  du  FOMC  qui  ne  voulaient  pas  que j’utilise la mallette au moment où nous l’avons fait. Lire la suite

L’effet QE

Bloomberg a publié hier une histoire intéressante sur l’effet du quantitative easing sur le marché actions (sujet déjà évoqué ici). Selon ses données, l’agence « la plus grande part de la hausse des actions ces deux dernières années s’est produite lorsque la Fed a annoncé des injections massives de liquidités dans le système financier pour acheter des bons du Trésor ». Lire la suite

Le drame de Bernanke

Pourquoi tant de haine ? Ben Bernanke fait l’objet de critiques virulantes, dont nous avons fait l’écho ici même et que nous partageons pour partie. Tout le monde pourtant ne trouve pas l’action du patron de la Fed si critiquable. C’est le cas du directeur des investissements de Pictet & Cie, qui s’exprimait ce matin lors d’une conférence. Lire la suite

Cacophonie et tactique

Yves Bonzon, directeur des investissements (CIO) de la banque privée suisse Pictet & Cie, est l’un des professionnels de la Bourse qui mérite la plus grande attention, pour comprendre ce qui se passe sur les marchés financiers aujourd’hui. Malheureusement, il veut réserver ses commentaires à la presse, et m’a fait savoir qu’il ne souhaitait pas divulguer ses commentaires à l’ensemble du marché. En conséquence, j’ai retiré l’ensemble des éléments qui donnaient une vision complète de ses analyses (son+slides). Je reprendrai néanmoins l’enregistrement de la conférence, et en extrairai les passages les plus pertinents (certains passages sont été évoqués ici et ). Visiblement, M. Bonzon est en phase avec le marché, beaucoup moins avec les nouveaux médias. Dommage.

Bernanke annonce QE3

Ben Bernanke n’aura pas tardé à ouvrir la porte à une nouvelle phase d’assouplissement quantitatif, peu après avoir annoncé une deuxième vague de 600 milliards de dollars, qui n’est pourtant pas achevée. Dans un entretien accordé à CBS, Bernanke reconnaît qu’au rythme actuel d’expansion de l’économie (2,5% en annualisé au troisième trimestre), il faudra entre 4 et 5 ans pour retrouver un niveau de chômage « normal », compris entre 5% et 6%. Lire la suite

Le « dissident » de la Fed

Thomas M. Hoenig est le mouton noir de la Fed. Depuis plusieurs trimestres, ce président de la Réserve fédérale de Kansas City se démarque systématiquement de la position « consensuelle » de ses collègues, en pointant les risques liés à la politique non conventionnelle de la banque centrale américaine (« quantitative easing« ), visant à relancer l’inflation pour accroître la valeur nominale du PIB américain et pour réduire rapidement la dette publique des Etats-Unis. Les dernières minutes de la Fed ont été une nouvelle l’occasion pour cet économiste de marquer sa dissidence. Lire la suite

Les banques européennes sauvées par la Fed

Comment coûte l’aléa moral (se demande un éditorialiste du Wall Street Journal) ? Au plus fort de la crise financière fin 2008, les plus grandes banques européennes ont reçu des dizaines de milliards de dollars de liquidités de la Réserve fédérale, raconte le Financial Times. Lire la suite

La Fed, Bernanke et ses critiques

Les marchés financiers donnent parfois l’impression d’être un peu longs à la détente. Après s’être enflammés depuis fin août sur l’avènement d’une nouvelle phase d’assouplissement quantitatif, voilà que des voix s’élèvent parmi les investisseurs, les économistes et certains commentateurs, pour demander à la Fed d’arrêter sa politique, par crainte d’une vague incontrôlable d’inflation. Lire la suite

Goldilocks

Cette dépêche Bloomberg sur la performance des obligations fait d’étonnants parallèles… L’année 2010 s’annonce comme l’une des meilleures années pour les obligations d’entreprises après 2002, avec un gain estimé à 7,94% cette année contre 8,92% il y a 8 ans, sur la base de l’indice Global Broad Market Index de Bank of America-Merrill Lynch. A titre de comparaison, l’indice S&P 500 n’affiche qu’un gain de 7,73%, dividende inclus. Les obligations vivraient une sorte d’état de grâce, « goldilocks » en anglais (par référence à la fable de boucle d’or). Lire la suite