Une lettre à Warren Buffett (incomplète)

Dans un document publié en fin de semaine dernière, le patron « mondial » de la recherche « européenne » d’un grand broker parisien (cherchez l’erreur) écrit à Warren Buffett pour lui suggérer d’acheter des titres pas chers cotés de ce côté-ci de l’Atlantique – la liste inclut Axa, Zurich Financial Services, H&M, Unilever, Volkswagen, Daimler, ABB. Continuer la lecture de « Une lettre à Warren Buffett (incomplète) »

Une histoire de la dette – Howard Marks

Le dernier memo d’Howard Marks (Oaktree Capital) est un « must read » (daté du 21/7). Une histoire de la dette et du monde de fou dans lequel on vit… Une des idées forces du papier est que « le problème n’est pas la question du plafond de dette, mais notre comportement » (à l’égard de la dette). Quelques passages choisis, mais l’intégralité est sur le site d’Oaktree Capital (lien vers le mémo). Continuer la lecture de « Une histoire de la dette – Howard Marks »

Drapeaux rouges

Dans la dernière lettre envoyée à ses clients, Howard Marks, patron du fonds d’investissement Oaktree Capital Management revient sur l’histoire récente des marchés financiers et sur l’aversion au risque des investisseurs. Bien que datée du 12 mai, cette lettre évoque la situation de la Grèce et apporte quelques commentaires fort intéressants et librement traduits ci-après.

« Le problème de la Grèce et de sa dette est sur le radar des investisseurs depuis des mois, mais peu semblent en avoir saisi les ramifications et les risques qu’il représente pour les marchés. (…) Cela nous enseigne quelques leçons importantes en matière d’investissement:

  • les investisseurs ont tendance à surestimer leur capacité de prévoir l’avenir, et les pires d’entre eux agissent comme s’ils savaient exactement ce qui les attend.
  • Il est important de s’inquiéter de ce qui va arriver. Le fait de ne pas savoir ce que c’est ne devrait pas nous laisser croire qu’il ne faut s’inquiéter de rien.
  • Le bas prix des actifs nous incite à investir de façon agressive, sans trop de considération pour les fondamentaux et la possibilité de déceptions. Mais lorsque les prix remontent, ces sujets devraient être traités avec attention.

En résumé, le fait de ne pas savoir d’où viendront les problèmes ne devrait pas nous laisser tranquilles lorsque les prix sont élevés. Plus les prix sont élevés par rapport à la valeur intrinsèque, plus nous devrions nous préparer à l’inconnu. »

Un lien vers le document est disponible ici, pour ceux qui ne peuvent pas le lire en version flash ci-dessous (merci Apple!). Les autres lettres de Howard Marks sont accessibles librement sur le site de la société (les archives remontent jusqu’en 1990 !!).