HSBC Brexometer points towards Hard Brexit

We haven’t heard much about Brexit so far… This is going to change. UK’s PM Theresa May is expected to give a speech about her strategy to manage UK’s exit from European union: it’s a two-option strategy: « Soft » or « Hard » Brexit, with consequences that few can yet imagine, since Brexit in itself will be a very lengthy process. Lire la suite

L’or, une classe d’actifs « has been » ?

Entre le 12 et le 15 avril, le cours de l’or s’est effondré de plus de 200 dollars (de 1.564$ l’once le 11 à 1.361$ hier), signant sa plus forte baisse de 2 séances en 30 ans, avant de reprendre aujourd’hui son souffle. Mais la tendance baissière est bien là, selon certains courtiers. Lire la suite

Sentiment des investisseurs: le retour de la raison – HSBC

HSBC estime dans une étude publiée aujourd’hui que les investisseurs font preuve d’un peu plus de raison après un début d’année sur les chapeaux de roue, suivi par une phase de correction et d’incertitude marquée par les élections italiennes puis la crise chypriote. Lire la suite

H7N9 fait trembler le transport aérien

L’annonce de plusieurs décès liés au virus de grippe aviaire H7N9 a fait chuter le secteur du transport aérien en Europe la semaine dernière, avec aujourd’hui quelques réactions en chaîne sur certaines compagnies. Lire la suite

Eurozone: Chypre et l’Italie nous rappellent que la crise est loin d’être terminée – HSBC

HSBC a publié hier son étude trimestrielle sur la zone euro, sous la houlette de Janet Henry. La thèse de l’étude est d’expliquer que les problèmes de fond au plan macro-économique de la zone euro sont toujours bien présentés, comme l’ont rappelé les événements de Chypre et les élections italiennes (qui n’a toujours pas de gouvernement). Lire la suite

Nexity chèrement valorisé, manque de catalyseurs à court terme – HSBC

Après un bond de 28% en Bourse en 4 mois, l’action Nexity affiche des ratios boursiers généreux, estime HSBC. La banque a dégradé son avis de « surpondérer » à « neutre » (objectif 30€), estimant que le titre manque de catalyseurs pour une révision en hausse des résultats. Lire la suite

GDF Suez: la Bourse sous-estime les leviers de croissance, surestime les risques-HSBC

[cleeng_content id= »422538504″ description= »Plus d\’analyses à suivre » price= »0.19″ t= »article » referral= »0.05″]HSBC a relevé son opinion sur GDF Suez de « sous-pondérer » à « surpondérer », assorti d’un objectif de cours de 18€. Le portefeuille de projets à l’international porté par le groupe au Brésil, en Asie et au Moyen-Orient ainsi que les activités LNG présentent un potentiel de création de valeur mal apprécié par la Bourse, qui se focalise plus sur les difficultés actuelles (chute des prix de l’énergie en Europe, risques politiques, cessions d’activités à perte). Lire la suite

Les flux de fonds profitent toujours aux actions

Source: HSBC

Source: HSBC

Depuis fin novembre, les investisseurs continuent d’orienter leur épargne vers les actions. Un mouvement jamais vu depuis 2001 selon HSBC. Le graphique de droite montre que l’appétit pour le risque (notion traduite par « appétit pour les titres à fort béta ») n’est pas à des niveaux exagérés sur une base historique (il faut peut-être moduler ici cette appréciation à l’état de l’économie et aux incertitudes d’ordre politique). Lire la suite

CGG: entre déceptions et défis, le cours de Bourse plonge

Les brokers sont partagés sur CGG depuis la publication de ses résultats annuels hier matin. La plupart mettent l’accent sur un certain nombre de difficultés, qui peuvent expliquer pourquoi le spécialiste de la sismique sous-marine a perdu 14% de sa valeur en l’espace de 2 séances de Bourse:

  • des résultats inférieurs aux attentes;
  • des perspectives prudentes voire décevantes pour Sercel (équipementier);
  • des risques quant à l’intégration de Fugro qui s’avère plus lente que prévu;
  • une « guidance » 2013 très en-deçà du consensus.

Le résultat de cette publication et de la conférence qui a suivi a été une nette révision en baisse des prévisions de résultat par le consensus, tel qu’illustré par le graphique suivant.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko; BPA en euros

Lire la suite

Eurofins Scientific: un bénéfice conjoncturel qui pourrait devenir structurel

La crise agro-alimentaire que connaît actuellement la France constitue une aubaine de plus pour un groupe comme Eurofins Scientific. Mais cet avantage de circonstance pourrait se traduire par une évolution plus structurelle, elle aussi favorable au fournisseur de services de bio-analyse aux industries agro-alimentaire, pharmaceutique et à l’environnement. Lire la suite

HSBC France propose une sélection de titres plutôt « value »

HSBC a dressé sa liste de valeurs préférées pour le marché français pour démarrer l’année 2013. Dans un environnement de croissance faible et de pression pour réduire les déficits et la dette publics, le courtier privilégie les entreprises capables de poursuivre leur croissance bénéficiaire en s’appuyant sur différents moteurs: Lire la suite

STMicroelectronics: une cession et beaucoup de questions

La conférence téléphonique organisée hier par STMicroelectronics pour expliquer les motifs de la cession de ST-Ericsson n’a guère apporté d’éclairage aux investisseurs. Les analystes sont globalement restés sur leur faim et ont pointé de nombreux point d’interrogation et risqués liés à l’exécution du plan stratégique annoncé. Lire la suite

HSBC: thèmes et idées d’investissement pour 2013

HSBC anticipe une modeste progession des actions européennes l’an prochain, avec l’espoir d’une rotation marquée des portefeuilles des obligations vers les actions – mouvement dont on semble sentir les prémices selon certains gérants (avec le retour des investisseurs anglo-saxons notamment). Lire la suite

Correlation heatmap

Source: HSBC

« The heat map illustrates that the risk on – risk off phenomenon remains strong. There are two large red blocks corresponding to a group of highly correlated risk-on assets and another group of highly correlated risk-off assets. The blue regions show the negative correlations between strongly risk-on and strongly risk-off assets, eg the S&P and the JPY. There are some green areas (weak correlations), which indicate that a few assets have recently moved independently of the risk on – risk off phenomenon. »

A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value

Depuis le mois de juillet, HSBC estime que le style « value » (recherche de titres décotés) est plus attrayant que le style « growth » (recherche de valeurs de croissance). La banque vient de publier une nouvelle étude sur le sujet, avec quelques idées d’investissement pour les investisseurs intéressés par ce style de gestion. Lire la suite

Traverser la tempête

« At the end of last year we developed, with our analysts, four themes that we argued would drive relative stock performance in 2012 . These were: Earnings resilience; Structural growth; Balance-sheet strength; Pricing anomalies.
Essentially, we argued that quality companies with decent balance sheets, earnings that were unlikely to buckle in a weak economic environment and long-term growth prospects in their core businesses would be likely to outperform through the up and down swings. Fortunately, with the weakness of markets over the past couple of years, our analysts found plenty of such companies at reasonable valuations.
We still think these are valid themes, since the fundamental macro picture has not changed. Therefore, we have asked our analysts to refresh their ideas for stocks that best fit these themes. »

Lire la suite

Que penser de la hausse des taux longs US

Spectaculaire! Depuis le début de la semaine, le rendement des bons du Trésor à 10 ans a pris près de 30 points de base. Un sursaut provoqué par les commentaires un peu plus positifs de la Fed sur la situation de l’économie américaine. Lire la suite

Après la Grèce, le pétrole (2/3)

A partir de quand le pétrole pénalise-t-il la croissance mondiale ? Quelle stratégie adopter pour un investisseur ? Voilà des questions qui deviennent particulièrement aigües lorsque le baril de pétrole frôle des records historiques. Lire la suite

Après la Grèce, le pétrole (1/3)

Au revoir la Grèce, bonjour le pétrole. Depuis trois semaines, le pétrole est revenu sur les écrans radar des investisseurs à la vitesse V, propulsé en particulier par les tensions entre l’Occident et l’Iran. Lire la suite

43 titres offrant un dividende de plus de 8%

On est loin des records de 2008-2009, mais HSBC a trouvé 43 titres de sociétés cotées au sein de l’indice MSCI Europe qui offrent un rendement du dividende élevé (>8%). HSBC note que ces niveaux ne sont généralement pas soutenables (les 3/4 des sociétés devraient couper leurs dividendes d’ici 2 ans), mais avant que cela ne se produise, l’histoire montrerait que les titres de ces sociétés pourraient afficher de beaux parcours.La banque observe toutefois que des rendements du dividende élevés peuvent avoir 2 significations: une opportunité d’investissement… ou le signe de difficultés financières! Du coup, cette thématique n’est pas adaptée à tous les portefeuilles! Lire la suite

G20: réaction au communiqué

« Des promesses: faciles à faire, difficile à tenir ». La seule décision de ce G20 est l’acceptation d’une « surveillance » par le FMI de la mise en place d’un plan de rigueur en Italie (on leur souhaite bien du courage). Ci-après le commentaire de Karen Ward, économiste chez HSBC.

 

« An all too familiar G20 meeting has just concluded with many promises made, many of which have been made, and broken, in the past. The one concrete action point to arise is that Italy will accept IMF surveillance of its fiscal and structural reforms although this has done little to calm the Italian sovereign market where the 2-year yield is up around 50bps on the day. Lire la suite

L’appétit pour le risque retrouve les niveaux de 2008-2009

Selon les estimations d’HSBC, l’appétit pour le risque des investisseurs a retrouvé le niveau constat lors de la crise de 2008-2009. Conséquence: les portefeuilles sont surpondérés en secteurs à « faible beta ».

Risk appetite has fallen to very low levels. International funds are overweight low-beta sectors and are more overweight defensive sectors than they were at any point in the 2008 recession. This level of pessimism highlights the potential for positive surprises for cyclicals. One idea at the regional level is Asia Pacific, where holdings have fallen to a six-year low. Among sectors, the ultimate contrarian sector call is materials, although we have not yet seen any signs of buying. We highlight luxury goods in Europe where holdings have fallen sharply and international funds are now underweight. We are Overweight Richemont (CFR XV, CHF46.3, TP: CHF58.0) in the luxury goods sector. In Europe, weightings in consumer staples have risen sharply. Telecoms and utilities were initially left behind but now there are signs of buying. Vodafone (VOD LN, OW, 167p, TP: 230p) is a Europe Super Ten stock and we have Overweight ratings on United Utilities (UU/ LN, 613.5p, TP: 650p) and EDP (EDP PL, EUR2.39, TP: EUR2.85) in the utilities sector.

Emergents: où en est-on en termes de valorisation ?

Deux petits tableaux synthétiques – peut-être sommaires – sur la valorisation des marchés émergents, réalisés par HSBC et Bank of America-Merrill Lynch, où l’on s’aperçoit que les marchés actions émergents sont aujourd’hui décotés par rapport aux marchés développés. Lire la suite

Davantage de bonnes nouvelles pour EDF en 2011

HSBC relève son avis sur EDF de « sous-pondérer » à « surpondérer », avec un objectif de cours revu de 30 à 39 euros. Après une année 2010 déprimante, les perspectives de l’entreprise devraient être plus favorable l’an prochain, que ce soit au Royaume-Uni ou en France (hausse du tarif de l’électricité).

Bon timing sur Saft

A la faveur d’une journée de Bourse bien orientée, l’action Saft a bondi jeudi de 6,25% à 24,82 euros. Le titre a notamment profité d’un relèvement de recommandation d’HSBC, de « neutre » à « surpondérer », avec un objectif de cours revu de 33 à 32 euros.

L’étude analyse l’impact du développement du marché des véhicules hybrides et des véhicules électriques. La première catégorie est le marché principal sur lequel la JV entre Saft et l’américain Johnson Controls devrait appuyer son développement.

L’objectif de cours de 32 euros est déterminée par une évaluation par somme des parties. Les activités « coeur » de Saft – les batteries pour l’armée et les applications industrielles – ont une valeur estimée à 25 euros par action selon HSBC. A cela s’ajoute la valeur de la JV Saft/Johnson Controls (4-8 euros/action), dont la valeur a été revue à la baisse (pour tenir compte d’hypothèses plus prudentes, explique l’analyste).

Pour révéler la sous-évaluation latente du titre, HSBC compte sur l’annonce de bons résultats au deuxième trimestre (publication le 28 juillet) et le maintien des objectifs financiers.

Lors de l’annonce des ventes du premier trimestre (-6,9%) le groupe avait réitéré ses objectifs pour 2010, tels qu’annoncés le 19 février dernier: variation du chiffre d’affaires comprise entre 0% et 5% (à changes constants, avec un taux de change de 1,39 dollar pour 1 euro) et maintien de la marge brute d’exploitation à au moins 18% du chiffre d’affaires, hors impact de l’usine de Jacksonville.

Medica: HSBC est à surperformance

Medica continue de s’attirer les vues favorables des analystes, même s’il s’agit, cette fois encore d’une des banques ayant été co-chef de file de l’introduction en Bourse de l’opérateur de maisons de retraite.

HSBC lance le suivi de la société à « surperformance », avec un objectif de cours de 17,5 euros. Pour la banque, Medica est « un véhicule d’investissement attrayant dans un marché prometteur ».

Parmi les arguments en faveur de la société, le fait qu’elle a rapidement conquis une place dans le top3 du marché de la dépendance. Medica serait en outre le mieux placé pour tirer parti des évolutions réglementaires du secteur.

Compte tenu du plan d’investissement sur 3 ans, Medica devrait afficher une croissance de son bénéfice net par action de 20% par an en moyenne, selon la banque. De quoi justifier un objectif de cours ambitieux, après un parcours plutôt satisfaisant et une surcote de valorisation par rapport à la concurrence.