Deflation in Europe: Unlikely but what if? – Credit Suisse

From Andrew Garthwaite and team at Credit Suisse (bold statements from the strategist):

« We put a 10-20% chance on Japanese-style deflation in Europe: We believe deflation is not falling CPI, but falling wages and falling property prices.  Lire la suite

Le « pouvoir de la liquidité » ou quand la croissance se paie trop cher

Ian Richards et Graham Stuart Bischop, stratégistes chez Exane BNP Paribas, ont publié ce matin une analyse fort intéressante tentant de comprendre la dichotomie profonde observée actuellement en Bourse entre valeur de croissance (« growth ») et titres décotés (« value »). Leur conclusion est que dans un environnement de liquidités abondantes, les titres « growth » intègrent des perspectives de croissance trop optimistes. Les investisseurs devraient bien comprendre ce que « price » le marché avant de s’intéresser à de telles valeurs. Lire la suite

Stock Guide SBF120

Où trouver des idées d’investissement ? Dans un stock guide, bien évidemment. Lire la suite

Bourse: les liquidités plus fortes que la macro – Exane

L’environnement économique et politique redevenu incertain depuis quelques mois conduit logiquement à s’interroger sur les risques de volatilité accrue sur les marchés actions. C’est sans côté sur l’effet significatif que peut avoir la liquidité sur le rendement de cette classe d’actifs, rappellent les stratégistes d’Exane BNP Paribas. Lire la suite

Une vue globale sur les rachats d’actions – Citi

Les sociétés qui opèrent des rachats d’actions se comportent plutôt bien en Bourse (cf l’exemple d’EADS), observent les stratégistes de Citi. Dans une note datée du 16 avril, Lire la suite

CAC 40: la fin du rebond est proche – JPMorgan

Source: JPMorgan

Source: JPMorgan

JPMorgan s’interroge sur la déconnexion croissante entre la performance de la Bourse de Paris (représentée par le CAC 40) et l’évolution de l’économie française (PMI), représentée ci-après, et recommande en conséquence d’être long sur les actions européennes (Euro Stoxx 50) et short sur la France. Lire la suite

Banques: quels sont les ratios les plus pertinents pour sélectionner des titres ?

Le secteur bancaire est sans doute l’un des plus difficiles à investir en Bourse depuis que la crise de la dette en zone euro a éclaté. Dans une étude publiée aujourd’hui, Barclays évalue les différents ratios boursiers et stratégies associées pour trouver des idées d’investissement et les teste sur des périodes de temps plus ou moins longues. Tout en se rappelant que ce qui a « marché » dans le passé n’est pas nécessairement ce qui donnera des résultats satisfaisants à l’avenir. Lire la suite

Utilities: vers un redressement du free cash flow dès 2013 – Morgan Stanley

La génération de flux de trésorerie disponible (« free cash flow » ou FCF) et la rentabilité du capital des utilities européennes sont en train de se redresser dès cette année, affirme Morgan Stanley dans une étude datée du 9 avril. Lire la suite

Le pricing power sous l’angle du crédit – Morgan Stanley

Après leurs collègues du côté equity, les analystes crédit de Morgan Stanley ont publié deux listes de valeurs ayant un pricing power élevé et faible. Lire la suite

Février: le mois des smallcaps

En février, l’indice Stoxx Europe Mid and Small Caps a enregistré un gain de 3,1% contre +0,5% pour l’indice Large Cap. Les valeurs de croissance ont repris de l’avance sur les titres value. Paradoxalement, les révisions de résultats restent sur une tendance négative (8% de révisions en baisse de plus que les révisions en hausse contre 3% en janvier). Lire la suite

Pour Goldman Sachs, les histoires de croissance ont toujours la cote

Les stratégistes de la banque d’affaires Goldman Sachs à Londres estiment que la croissance raisonnablement valorisée reste un thème d’investissement porteur, dans un environnement de reprise économique modérée à l’horizon 2014. Pour jouer ce thème, Goldman nous suggère de chercher dans les secteurs de la technologie, la santé, les biens de consommation et l’automobile. Lire la suite

Idées d’investissement: plus de « short » que de « long »

Après le récent yo-yo du marché, trouver des idées d’investissement semble plus aisé du côté des « short » que des « long ». La preuve par l’exemple. Lire la suite

Le casse-tête des investisseurs obligataires à la recherche de rendement

Les investisseurs qui souhaitent basculer des obligations vers les actions ont un vrai casse-tête: historiquement, la perte maximale subie sur les actions (en tant que classe d’actif) a été de 48% contre 19% pour les obligations. Pour passer d’une classe à l’autre, on comprend donc qu’un investisseur demande une rémunération en conséquence. Il peut également chercher à trouver des idées d’investissement qui offrent un rendement important avec un risque de perte en capital limité. Lire la suite

Idées d’investissement: des dividendes et peu de risque de crédit

Depuis l’an dernier, Citi vend aux investisseurs le thème des valeurs de rendement disposant de « perspectives solides au regard du marché des CDS ». Cette approche vise à combiner à la fois les signaux du marché actions et du marché du crédit. Citi produit une liste d’idées d’investissement ayant une capitalisation boursière supérieure à 10 milliards de dollars. Lire la suite

SBF120: ratios boursiers (P/E, P/B, EV/EBITDA, FCF Yield)

La valorisation des sociétés membres du SBF120, en quelques ratios. Pour aller plus loin, je vous renvoie vers cet outil, que j’ai développé.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko

Lire la suite

David Einhorn suggère à Verizon de racheter Vodafone

Beaucoup d’idées d’investissement évoquées dans la dernière lettre de Greenlight Capital. David Einhorn revient tout d’abord sur des performances décevantes (-4,9% net au 4è trimestre) et un rendement net total de 7,9% en 2012. Le gérant évoque les cas de General Motors et développe une longue thèse sur l’intérêt d’un rachat de Vodafone par Verizon, en espérant qu’un banquier d’affaires « qui a du temps libre » lira cette lettre. Lire la suite

HSBC France propose une sélection de titres plutôt « value »

HSBC a dressé sa liste de valeurs préférées pour le marché français pour démarrer l’année 2013. Dans un environnement de croissance faible et de pression pour réduire les déficits et la dette publics, le courtier privilégie les entreprises capables de poursuivre leur croissance bénéficiaire en s’appuyant sur différents moteurs: Lire la suite

Idées d’investissement: à la recherche de dividendes durables

Les investisseurs en quête d’idées qui soient sources de rendement se sont beaucoup focalisés l’an dernier sur le crédit et les obligations à haut rendement. De l’avis de nombreux gérants, ces classes d’actifs ont épuisé leur potentiel d’appréciation. L’univers des actions recèle lui aussi des idées d’investissement qui offrent des niveaux de rendement du dividende significatifs, avec des perspectives de stabilité voire d’amélioration du dividende, grâce à une bonne visibilité sur la génération de flux de trésorerie des entreprises. Lire la suite

Quels sont les titres à gros béta ?

Source: Factset, calculs weeko

Source: données Factset, calculs weeko

Un investisseur qui souhaiterait théoriquement surperformer le marché devrait en toute logique privilégier les titres à béta élevé… Le graphique ci-dessus produit le béta de chaque titre composant le SBF 120. Le béta est calculé sur un historique de données hebdomadaires au cours des 2 dernières années (on a pris en réalité 101 données par série, certains titres n’ayant pas encore 2 ans complets de cotation (cas d’Aperam par exemple).

Quelques idées d’investissement pour démarrer l’année – Barclays

Pour les stratégistes de Barclays, 3 thèmes d’investissement offriront de belles perspectives de rendement en 2013: les marchés actions italien et espagnol, les actions offrant des rendements en croissance et les titres value. Lire la suite

C’est dans les périodes de stress que se présentent les meilleures opportunités

Fidèle au préceptes de Benjamin Graham, il était de bon ton de s’intéresser de près à la Bourse fin 2011, quand personne ne croyait aux actions. Je m’étais modestement plié à l’exercice et avait proposé une liste de titres qui me semblaient particulièrement mal traités par le marché. Bilan (souriant) après un an… Lire la suite

SocGen, Renault, Capgemini… au menu des valeurs préférées de Kepler pour 2013

Kepler a publié sa liste de valeurs favorites en France pour 2013. Le courtier recommande de privilégier les titres à fort béta comme Société Générale, Capgemini ou Renault, au côté de valeurs de croissance comme L’Oréal, Ingenico, Seb ou JCDecaux et de valeurs en retournement (Bouygues, Carrefour). Dans l’univers des petites et moyennes valeurs, le courtier met en avant Terreis (foncière).

« Our view on the market is reasonably optimistic for 2013, with a backdrop mainly triggered by politics in Europe, more than by macro conditions », explique Pierre Boucheny, responsable de la recherche et auteur de l’étude.

En 2012, la liste de valeurs préférées de Kepler a bondi de 28,7%, avec un taux de rotation de 130% (13 changements dans l’année). Cette liste comportait 23 noms, dont 14 large caps et 9 small et mid.

 

L’appétit pour le risque revient – enquête BofAML

Les craintes des investisseurs sur l’apparition de risques extrêmes (éclatement de la zone euro, défaut d’un Etat ou d’une grande banque…) ont continué de se réduire au cours des mois écoulés, grâce à l’intervention des banques centrales, observent les stratégistes de Bank of America Merrill Lynch dans leur dernière enquête auprès des gérants professionnels. Lire la suite

Big Picture: perspectives 2013 par classes d’actifs selon Barclays

En attendant de regarder dans le détail les prévisions et commentaires des brokers sur les différentes classes d’actifs, voici les vues résumées en une page de Barclays pour 2013. L’allocation modèle sera décrite ultérieurement. Stay tuned.

Source: Barclays

Source: Barclays

2013: stratégie d’investissement, allocation d’actifs et secteurs – Credit Suisse

Quelles seront les sources de surperformance en 2013 ? Credit Suisse publie aujourd’hui une note résumant ses vues sur l’économie en général, l’allocation d’actifs correspondant et détaille par secteurs les grands thèmes et idées d’investissement pour l’année à venir. Lire la suite

HSBC: thèmes et idées d’investissement pour 2013

HSBC anticipe une modeste progession des actions européennes l’an prochain, avec l’espoir d’une rotation marquée des portefeuilles des obligations vers les actions – mouvement dont on semble sentir les prémices selon certains gérants (avec le retour des investisseurs anglo-saxons notamment). Lire la suite

Le thème de la consommation émergente a encore du jus

David Finch, stratégiste chez Exane BNP Paribas, joue les « Dr No »: non, le re-rating des valeurs de consommation exposées aux émergents n’est pas terminé; non, les moteurs de performance de ces sociétés n’est pas affecté par le ralentissement des économies émergentes; non, la bonne tenue du panier de titres proposé par Exane ne tient pas uniquement à l’absence de valeurs financières dans ce portefeuille. Lire la suite

Actionaria: ce que l’on a dit de 2013

Pour ceux qui n’auront pu venir sur le salon Actionaria, un petit compte-rendu de la conférence sur les perspectives des marchés financiers en 2013, avec les mêmes intervenant que l’an dernier. Lire la suite

Champions du monde : biens de consommation – Citi

Source: Citi

Lire la suite

A son tour, HSBC redécouvre l’intérêt du style value

Depuis le mois de juillet, HSBC estime que le style « value » (recherche de titres décotés) est plus attrayant que le style « growth » (recherche de valeurs de croissance). La banque vient de publier une nouvelle étude sur le sujet, avec quelques idées d’investissement pour les investisseurs intéressés par ce style de gestion. Lire la suite

« Champions du monde »: un thème toujours attrayant – Citi

Le thème des « champions du monde » développé par Citi (et quelques autres brokers, mais sous des noms différents et via des méthodologies plus ou moins complexes) reste d’actualité: le rythme de croissance de l’économie mondiale demeure faible (2,5% en 2012 et 2013 selon les économistes de JPMorgan), la divergence entre pays émergents et pays développés est marquée, tout comme la situation bilantielle des agents économiques. Autant d’éléments qui rendent toujours attrayant la recherche d’entreprises de qualité capables d’afficher une croissance bénéficiaire durablement supérieure à celle de l’économie. Lire la suite

Le risque de crédit plus intéressant que le risque de duration-Pictet

Pour trouver de la valeur dans l’univers obligataire, il faut délaisser les actifs sans risques (bons du Trésor, Bund) et privilégier le crédit, selon Sébastien Eisinger, responsable de l’équipe obligataire de la banque privée Pictet. Lire la suite

Idées d’investissement: recherche de rendements stables

Les investisseurs sont à la recherche de rendements stables. A travers son approche fondamentale basée sur la rentabilité cash du capital investi (CROCI), Deutsche Bank a établi une liste de valeurs ayant réussi à maintenir leur rentabilité depuis 2009 et capable de préserver leur avantage concurrentiel dans les années à venir (en particulier car elles n’ont pas opéré de réallocation hasardeuse de leurs ressources en capital). Ces actifs à rendement « sûr » proposent un rendement supérieur à 6%. Lire la suite

Quand la science décortique le mystère Warren Buffett

Si Warren Buffett était en mal de publicité et souhaitait faire connaître les mérites de son style de gestion, il pourrait aujourd’hui affirmer: « mon style est le meilleur de tous et cela est prouvé scientifiquement ». Trois économistes – Andrea Frazzini, David Kabiller et Lasse H. Pedersen – ont en effet décortiqué les performances de sa holding Berkshire Hathaway, afin de comprendre comment la « méthode Buffett » pouvait produire des résultats aussi remarquables. Lire la suite

Quand Exane cite Benjamin Graham sans l’appliquer

David Finch, chez Exane BNP Paribas, publie ce matin une liste de valeurs répondant aux critères de la gestion dite value, et cite abondamment Benjamin Graham. Mais il y a un gouffre entre le discours et la pratique… Lire la suite

QE: quelle stratégie adopter sur les actions ? – Credit Suisse

Source: Credit Suisse

Comment jouer les annonces de la Fed d’hier, notamment l’ouverture d’une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif (baptisé « QE3)? Eléments de réponse de la part des stratégistes de Credit Suisse. Ces derniers observent que c’est la première fois que la Fed annonce une opération de rachats d’obligations non limitée dans le temps, même si les montants mensuels annoncés sont inférieurs à ceux des précédentes opérations d’assouplissement quantitatif. Lire la suite

Une vue sur les valeurs moyennes: 15 idées d’achat, 15 idées de vente – Citi

Citi a publié hier une étude sur les valeurs moyennes en 2012 (la banque couvre 239 titres en Europe avec une capi boursière inférieure à 5 milliards d’euros). L’idée d’ensemble est que les valeurs moyennes ont de nombreuses raisons de continuer à faire moins bien que les « large caps », en raison d’une prime de valorisation et d’une situation bilantielle relativement plus fragile. Lire la suite

Valeurs préférées de Cheuvreux en France: à peine lancée, déjà modifiée

Décidément, chez Cheuvreux, les (très) bonnes idées ont la vie courte… J’ai récemment publié un post sur cette sélection de valeurs pour 2012, annoncée la semaine dernière. Et bien une première victime est à l’honneur aujourd’hui: BNP Paribas, remplacé par LVMH. Lire la suite

Les idées d’investissement de Cheuvreux pour 2012 sur le marché français

Comme à son habitude, Cheuvreux a publié durant la semaine écoulée sa liste de valeurs préférées pour 2012 sur le marché français (on regardera les recommandations sur l’Europe et quelques autres pays dans de prochains posts). La sélection de 2011 a terminé l’année dans le vert. Au menu de cette année, le courtier propose Air Liquide, BNP Paribas, EADS, Sodexo, Unibail-Rodamco pour les « larges caps »; ADP, Capgemini (!?), CGGVeritas pour les valeurs moyennes. Lire la suite

2012: quelques idées d’investissement

Après un plongeon de 17% en 2011, la Bourse de Paris a été prise en sandwich entre la crise de la dette qui a fait souffrir le secteur financier (poids lourds du CAC) et les craintes de récession économique, lesquelles ont pénalisé les valeurs cycliques. Quelques titres défensifs ou exposés à la croissance plus pérenne des marchés émergents ont tiré leur épingle du jeu. Et si l’on regarde en dehors du CAC, de belles valeurs de qualité ont affiché des performances plus qu’honorables (cf tableau suivant). 2012 pourrait être du même acabit: les titres de qualité devraient résister (ils offrent une visibilité que les investisseurs recherchent par-dessus tout), mais les marchés resteront volatiles (tant qu’ils seront aux mains des politiques et que ceux-ci mettront du temps à s’accorder sur une résolution de la crise actuelle). Lire la suite

Disciple de Graham (2)

Peut-on gagner de l’argent sur les marchés et s’inscrire dans le long terme ? A priori, le fonctionnement des marchés financiers donne plus l’image d’un « casino » où la plupart des participants recherchent un gain immédiat. C’est vrai, mais il existe une minorité d’investisseurs dont le mandat consiste à accompagner sur le long terme des entreprises cotées. Lire la suite

La menace « émergents »

Les pays émergents sont souvent présentés par les entreprises comme une opportunité, un eldorado à conquérir. Mais ces pays vont aussi devenir des menaces pour ces mêmes entreprises. Les salariés des champions nationaux le savent déjà, puisqu’ils sont mis en concurrence avec les « petites mains » de nombreux pays émergents, en commençant pas la Chine. La Chine, l’Inde, le Brésil… sont aussi la patrie de groupes multinationaux qui représentent de plus en plus une concurrence sérieuse pour les occidentaux. Jusqu’ici, nombreux étaient ceux qui comptaient sur leur « avance technologique » pour se démarquer. C’est de moins en moins vrai.

Partant du constat de cette « menace émergente », la Société Générale publie jeudi une étude sur ce thème. Quels sont les groupes qui sont vraiment en mesure de tirer parti de l’opportunité liée aux marchés émergents. Quels sont ceux qui, au contraire, risquent d’en pâtir ?

La banque publie deux listes de valeurs: celles qui sont affectées, à plus ou moins brève échéance, à la menace des nouveaux acteurs émergents, et celles qui seront en mesure de tirer parti de la croissance des pays émergents. Cette dernière liste de valeurs ne permet pas d’éviter la correction des marchés (SG évoque une surperformance de sa liste, ce qui est vrai en relatif aux indices européens et émergents, mais faux sur le plan de la préservation du capital).

Baptisée « SG European Exposure to Emerging Markets », le panier de valeurs qui profiteront des émergents comprend les sociétés suivantes: Anheuser-Busch Inbev, Beiersdorf, BHP Billiton, BBVA, Carrefour, Diageo, Ericsson, HSBC, Inditex, LVMH, Nestlé, Prudential, Renault, Saipem, Santander, Schneider Electric, Siemens, Standard Chartered, Technip, Unilever, Veolia Environnement, Volkswagen, Xstrata.

Désendettement des Etats et stratégie d’investissement

Le désendettement des Etats va être l’un des thèmes majeurs au cours des prochaines années. Exane BNP Paribas expose sa stratégie d’investissement (en actions) pour s’adapter à cet environnement dans une étude publiée jeudi. Les principales points de l’étude sont les suivants:

  • Acheter des titres offrant un rendement du dividende conséquent et relativement sûr (quelques idées avancées par le broker dans une liste de 11 noms: Vivendi, Vodafone, Deutsche Post).
  • Acheter des titres offrant un potentiel de hausse du dividende (quelques noms cités: AstraZeneca, Heineken, Carrefour, Sanofi-Aventis, SAP, Reed Elsevier).
  • Rechercher les champions de la croissance des résultats, quel que soit l’environnement (Adidas, LVMH, Standard Chartered, Autonomy, SES sont évoqués).
  • Vendre les valeurs très sensibles au cycle économique (Next, Panalpina, Rolls Royce, SKF et UPM font partie de cette catégorie selon Exane).
  • Vendre les sociétés exposées aux dépenses gouvernementales (BAE Systems, Crégit Agricole, Finmeccanica, RBS, Smith & Nephew, Synthes sont cités parmi d’autres).

Les Américains débarquent en Europe

Le rachat de l’anglais Chloride par Emerson Electric pour 723 millions de livres sterling a donné l’idée à UBS de chercher quelles sociétés en Europe pourraient être des cibles stratégiques pour des entreprises américaines.

Dans une étude publiée mercredi, la banque estime que l’intérêt des acquéreurs américains devrait se porter principalement sur les sociétés britanniques, sur des cibles de taille petite et moyenne et dans divers secteurs d’activité (industrie, mais aussi services informatiques, pharmacie ou biotechnologie).

Parmi les cibles les plus probables, UBS liste des sociétés comme Carphone Warehouse, Croda, Invensys, Meggitt, Smiths Group, Temenos, Tullow Oil, Virgin Media, TNT Express.

UBS relève d’autres entreprises françaises dans sa liste, comme Atos Origin (cible de HP… qui vient d’annoncer le rachat de Palm ou de Dell), Rémy Cointreau (intérêt de Brown Forman) et Legrand (Eaton, Danaher, Emerson Electric, Cooper Industries).

La cote vue autrement

Regarder la cote comme si vous étiez un fond de private equity, cela risque de redevenir à la mode depuis le projet d’offre de rachat (au rabais) du fonds d’investissement Cinven sur Sperian Protection. En feuilletant un « stock guide » d’un gros courtier parisien (CA Cheuvreux pour ne pas le nommer-de mon point de vue l’un des meilleurs stock guides que je connaisse), je me suis livré à l’exercice.

Les critères retenus ? D’anciennes conversations avec des spécialiste du LBO, dans les années 2004-2005, j’avais retenu un critère essentiel de valorisation: dans une période où la reprise n’est complètement engagée, une société a une valorisation intéressante lorsqu’elle se traite sur la base de 7-8 fois son résultat d’exploitation. Pour affiner la recherche, j’ai inclus d’autres critères comme la rentabilité des fonds propres (ROE), l’évolution attendue des résultats et le niveau de dividende distribué.

La liste n’est pas exhaustive, mais elle a l’intérêt de remettre sur le devant de la scène quelques « dossiers » à analyser plus en profondeur. Il s’agit d’une liste indicative, pas de recommandations d’investissement. Ces sociétés pourront faire l’objet de papiers dans les prochaines semaines, au fil du déroulé des analyses que j’aurai pu réaliser.

– Esso

– Fuchs Petrolub

– Sequana

– Nexans (sous réserve d’une surprise sur les résultats 2010-2011 ?)

– Rosenbauer

– Grontmij

– Inter Parfums

– Sarantis

– Robertet

– Tipp24 SE

– Etam

– Viscofan

– Bastide le confort medical

– Cegedim

– Foncière des Murs

– Assystem

DISCLAIMER: l’auteur du post détient des actions Etam Développement.