Sanofi: le « re-rating » est loin d’être terminé

En quelques années, Sanofi s’est transformé : attaqué de toutes parts dans la seconde moitié des années 2000 à cause des craintes de pertes de brevets, victime d’une R&D en panne, le groupe, sous l’impulsion de Chris Viehbacher, s’est redressé et affiche aujourd’hui une santé insolante. Avec une capitalisation boursière de 110 milliards d’euros, il caracole en tête du CAC 40. Lire la suite

Novo Nordisk: un retard qui coûte cher

Dans l’industrie pharmaceutique, certains retards ou problèmes réglementaires coûtent cher. Le danois Novo Nordisk vient d’en faire l’amère expérience: la FDA américaine (en charge de l’homologation des médicaments) a refusé d’approuver l’insuline Tresiba, dans l’attente de nouveaux tests concernant les risques cardiovasculaires. Lire la suite

Novo Nordisk souffre, Sanofi en profite

L’action Sanofi signe la plus forte hausse du CAC 40 ce lundi matin (pour changer), grâce aux déboires de son rival danois Novo Nordisk. Les autorités américaines (FDA) lui ont en effet demandé de nouvelles informations sur les essais de son traitement pour le diabète de l’adulte Tresiba. Le diabète est l’une des classes thérapeutiques stratégiques pour Sanofi, avec son produit vedette Lantus, qui a représenté 4,96 milliards d’euros de ventes l’an dernier. Lire la suite