Le « précipice fiscal » et son impact sur l’économie mondiale

Depuis plusieurs mois, l’attention des médias et investisseurs se tourne de plus en plus fréquemment vers le sujet du « précipice fiscal » au bord duquel vont bientôt se retrouver les Etats-Unis: dès l’an prochain, on devrait observer une baisse drastique des dépenses publiques et une hausse des impôts. Deux éléments qui, conjugués, auront un impact significatif sur la croissance américaine, estimé à 4,6% du PIB. Mais pas seulement. Lire la suite

Combien doit le monde ?

Source: The Economist, EIU

Outil à vocation pédagogique (?), The Economist a compilé un ensemble de sources sur l’endettement public de la plupart des pays de cette planète et sorti ce planisphère. Comme l’explique l’hebdomadaire sur son site:

« Est-ce que cela est d’une quelconque importance? Après tout, les gouvernements du monde doivent de l’argent à leurs citoyens, pas aux martiens. L’intérêt de cumuler ces dettes au plan mondial est de deux ordres. Primo, lorsque la dette croît plus vite que la richesse nationale, une hausse de l’endettement public signifie une plus grande interférence de l’Etat dans l’économie et une hausse des taxes dans un futur proche. Deuxio, la dette doit être roulée (refinancée) à intervalles réguliers. Cela crée une pression récurrente sur chaque gouvernement, un peu comme les concurrents d’un show de télé-réalité dont la participation dépend du vote du public. Manquer ce vote, comme l’expérimentent plusieurs Etats de la zone euro, et le pays peut s’engouffrer dans la crise. »

 

Quelques idées d’investissement

Deutsche Bank a publié une nouvelle livraison de son analyse basée sur le CROCI, laquelle contient un screening du marché mondial des actions. Avec quelques idées d’investissement intéressantes, sélectionnées par les analystes de la banque. Lire la suite

La confiance, clef de la sortie de crise – SocGen

Les économistes de la Société Générale ont publié leur dernière analyse de l’économie internationale. Le processus de désendettement dans de nombreux pays est long et n’est pas près d’être terminé. La situation de croissance molle que connaissent de nombreux pays développés et le ralentissement des émergents ne sont pas tenables. La clef d’une reprise plus durable, c’est le retour de la confiance, estiment-ils. Lire la suite

Quand les analystes se regardent (un peu) le nombril

Les analystes des départements sell-side des grandes banques n’ont généralement pas beaucoup le temps de réfléchir à l’intérêt ou à l’utilité de leur métier. Pour les banques, l’utilité de départements de recherche (analystes+vendeurs) est avant tout de générer des commissions de courtage, donc indirectement d’amplifier les mouvements de hausses ou de baisses de marché participant ainsi aux comportements moutonniers largement observés par le passé (et rarement en avertissant correctement des retournements de tendances). Lire la suite

Prévisions macro mondiales de Morgan Stanley

Comme de nombreuses banques internationales, les économistes de Morgan Stanley, Joachim Fels, Manoj Pradhan et Spyros Andreopoulos ont légèrement revu à la hausse leur scénario de croissance de l’économie mondiale (+3,7% cette année, +4% en 2013). Les politiques monétaires sont très accommodantes et jouent à plein leur rôle de soutien aux marchés financiers et à l’activité. Lire la suite

Citi relève ses prévisions de croissance à nouveau

Les économistes de Citi ont relevé une nouvelle fois leurs prévisions de croissance de l’économie. Ils anticipent une progression de 2,5% du PIB en 2012 (contre 2,4% un mois plus tôt), puis de 3% en 2013 et 3,5% en 2014. Lire la suite

Une vue prudente de l’économie mondiale (2012-2013)

Les économistes d’Exane BNP Paribas ont revu à la baisse leurs prévisions de croissance pour l’économie mondiale +3,2% en 2012 (contre +3,5% précédemment) et +3,3% en 2013. Au passage, ils livrent une excellente analyse de la situation économique internationale, pointant très clairement les grands enjeux du moment. Chapeau bas. Lire la suite

Prévisions macro 2012 de Nomura

Pas besoin de faire de longs discours quant on peut tout dire (ou presque) en… 2 lignes. Les économistes de Nomura ont en tout cas le sens de la concision:

« Recovery Hits Euro Trap

A flawed monetary union – and failure to fix it – tips eurozone into recession. Rest of world keeps growing, but downside risks are high. »

Lire la suite

L’économie mondiale une nouvelle fois au bord du gouffre-SG

Les incertitudes politiques (crise de la dette en Europe) et économiques (croissance molle aux Etats-Unis et en Europe, ralentissement mou en Chine) et le processus de désendettement pèsent sur le scénario de reprise mondiale de la Société Générale. Le risque central de ce scénario est la rechute en récession due à des erreurs de politique (30% de probabilité selon la banque). Lire la suite

Big picture: une vue sur les bénéfices mondiaux

Avec l’anticipation d’un ralentissement de l’économie mondiale, et la crise de la dette en zone euro, les investisseurs ont engagé un mouvement de révision en baisse des prévisions de croissance bénéficiaire dans le monde. Les graphiques suivants sont issus d’une étude publiée par les analystes quantitatifs de Bank of America Merrill Lynch.

Malgré cela, les actions affichent des niveaux de valorisation extrêmement bas, que ce soit en termes de P/E prospectif…

… ou au regard du ratio P/B.

 

A combien se chiffre le patrimoine de l’humanité ?

La plupart des études sur le patrimoine se focalisent sur les millionnaires. Credit Suisse publie depuis l’an dernier une analyse de la richesse estimée de la population mondiale. Mi-2011, celle-ci se chiffrait à quelques 231.000 milliards de dollars.

« The past year saw a contination of the recovery from the financial crisis, with total household wealth reaching an all-time high in the world as a whole, and in all regions of the world except North America and Europe. From the start of 2010 until mid-2011, all regions except Europe achieved higher wealth growth than average rate for the period from end-2000 until end-2009. Wealth growth has been particularly strong recently in Africa, Latin America and India. »

Lire la suite

Big Picture

L’investisseur à la recherche d’idées d’investissement ou d’anomalies de valorisation pourra exploiter et trouver quelques pistes d’investigation intéressantes dans ce document publié par Bank of America-Merrill Lynch, baptisé « The Equity Hitchhiker’s Guide to the Global Galaxy ». Un document que peu de brokers publient mais qui peut servir de point de départ dans la recherche d’idées d’investissement. Lire la suite

Le FMI plus prudent sur la croissance mondiale

Le Fonds monétaire international a publié dans la nuit ses perspectives pour l’économie mondiale: la prévision de croissance économique dans le monde est de 4,6% en 2010 et 4,3% en 2011. L’institution souligne une montée des risques sur la croissance économique, et suggère de « rétablir la confiance sans nuire à la reprise »: en gros, maîtriser les déficits publics sans casser la croissance, alimentée par ces mêmes déficits.

« Les nouvelles prévisions dépendent de l’exécution de mesures visant à rétablir la confiance et la stabilité, en particulier dans la zone euro. De manière plus générale, les pays avancés doivent concentrer leurs efforts sur un rééquilibrage crédible de leurs finances publiques, notamment en prenant des mesures qui renforcent les perspectives de croissance à moyen terme, par exemple des réformes des programmes de droits à prestation et des systèmes fiscaux. La politique budgétaire, appuyée par une politique monétaire accommodante, doit être complétée par des réformes du secteur financier et des réformes structurelles qui permettront d’accélérer la croissance et de rehausser la compétitivité. Les pays émergents doivent aussi contribuer à rééquilibrer la demande mondiale, notamment en opérant des réformes structurelles et, dans certains cas, en assouplissant leur taux de change. »