6 reasons why « Value » should continue to outperform in 2017

To those who fear market have already priced in a lot of good news, especially on the « Trump » effect on the macro backdrop, and that maybe the « Value » trade is now overcrowded and associated sector rotation (from defensive names to more cyclical ones) is overdone, Morgan Stanley’s equity strategy team, lead by Graham Secker, has some good news. Actually 6… Lire la suite

Has peak trade been reached ?

Since the global financial crisis (GFC), a number of trends have been worrying investors : aging demographics in both developed and emerging countries, increase of income inequality, decline in productivity growth, lack of investment from the corporate sector, and the slowdown of global trade.

Lire la suite

From ‘Expansion’ to ‘Downturn’ – Morgan Stanley

One of the latest publication on X-asset strategy comes from Morgan Stanley and the message is pretty grim:

« Our cycle indicators across DM have stalled, pointing to rising risks of a shift from ‘expansion’ to ‘downturn’. The dilemma is that this peak has characteristics of both ‘true’ and ‘false’ turns. We explore our cycle checklist. »

Lire la suite

Is the Quest for Yield Distorting US Equity Markets?

« Low global bond yields are pressuring US Treasury yields, while inflation outlooks are muted and the Fed appears on hold with rate hikes. All of these points favor high dividend yields »… Makes sense although this is massively pushing investors into the most expensive territories of equity markets !

Lire la suite

Morgan Stanley Cross asset views after Brexit

MS_cross_asset_views_Jun2016

Source: Morgan Stanley

Interestingly, one week after the event, systemic risk doesn’t seem to be an issue…

MS_cross_asset_views_Jun2016_Systemic_Risk

Source: Morgan Stanley

Views per asset classes:

  • Equities: stay defensive (global earnings have been falling, and valuation are relatively fair)
  • Currencies: USD bull market is not over…
  • Rates: lower for longer
  • Credit: best option for carry

Recap: asset classes and ECB QE – Morgan Stanley

For those investors who did not have time to read all Morgan Stanley’s reports about ECB QE and its impact on asset classes, here’s the summary of the summary.

Lire la suite

Morgan Stanley on « QE and beyond »

From Srikanth Sankaran & Shrina B. Poojara at Morgan Stanley fixed income research team:

« We maintain a constructive bias on credit heading into Thursday’s ECB meeting. Despite the outperformance of European credit in recent months, we do not think that QE upside is fully priced in. A 20-25bp compression in IG spreads is likely, should the ECB deliver.    

Sovereign QE is now our economists’ base case: Our economists’ base case now is €500 billion of government bond purchases and €100 billion of private sector asset purchases. In terms of timing, the complexity of designing a sovereign QE programme makes January 22 an ambitious start day. Announcement in January and execution in March is more realistic, they think. »

Lire la suite

Morgan Stanley has mixed views on EBC’s QE

Although the bank predicts the European equity market might gain c. 8% over next 6 months from QE’s announcement, its economist are still scratching their heads regarding the ability to implement and the benefits of this kind of measures. Lire la suite

Overall, falling oil prices are good news for European earnings

Say Morgan Stanley’s European equity strategists:

« We believe the fall in the oil price is set to translate into a significant boost for European corporate earnings. Energy accounts for around 10% of European earnings – and historical precedent suggest a 50% drop in the oil price should lead to a 25% fall in energy EPS. Earnings for chemicals, utilities and mining, which together account for a further 10% of European earnings, should also experience a net negative impact from lower oil prices. However, the remaining 80% of European corporate earnings should see a net boost of around 13% on our estimates, as lower material costs lead to higher gross margins. In aggregate, we estimate that even on conservative assumptions a 50% drop in the oil price should translate into a net boost of around 7% to European market-level EPS. »

Lire la suite

Morgan Stanley: attendre la fin du 2ème trimestre pour prendre du risque

Morgan Stanley recommande d’attendre la fin du 2ème trimestre pour accroître le niveau de risque des portefeuilles, en s’exposant plus sensiblement aux actions (secteurs à béta élevé, actions US exposées à la croissance mondiale et actions émergentes notamment). Lire la suite

L’Europe tacle le marché des crédit carbone

Mauvaise nouvelle pour le secteur des utilities. Le parlement européen a refusé hier une proposition de la Commission européenne réduire la situation de suroffre sur le marché des permis à émettre du dioxyde de carbone, provoquant une chute du cours des crédits carbone. Lire la suite

Les actions japonaises sont surachetées – Morgan Stanley

Morgan Stanley estime que malgré les injections de liquidités de la Banque du Japon et l’affaiblissement programmé du yen, le potentiel de hausse des actions japonaises est plus limité – en gros, parier sur une poursuite de la hausse de la Bourse japonaise devient de plus en plus risqué, car les actions nipponnes sont déjà en territoire de surachat. Lire la suite

Utilities: vers un redressement du free cash flow dès 2013 – Morgan Stanley

La génération de flux de trésorerie disponible (« free cash flow » ou FCF) et la rentabilité du capital des utilities européennes sont en train de se redresser dès cette année, affirme Morgan Stanley dans une étude datée du 9 avril. Lire la suite

GDF-Suez: un couple risque-rendement plus équilibré – Morgan Stanley

A la faveur d’une étude publiée sur le secteur des utilities, Morgan Stanley relève son avis sur GDF-Suez à « pondération en ligne » (« equalweight ») et un objectif de cours revu de 15 à 16€. L’argumentaire de la banque est le suivant: le couple risque-rendement du titre est plus équilibre, les ratios de valorisation sont plus en ligne avec leur moyenne historique et les attentes du consensus semblent plus raisonnables. Lire la suite

H7N9 fait trembler le transport aérien

L’annonce de plusieurs décès liés au virus de grippe aviaire H7N9 a fait chuter le secteur du transport aérien en Europe la semaine dernière, avec aujourd’hui quelques réactions en chaîne sur certaines compagnies. Lire la suite

Le pricing power sous l’angle du crédit – Morgan Stanley

Après leurs collègues du côté equity, les analystes crédit de Morgan Stanley ont publié deux listes de valeurs ayant un pricing power élevé et faible. Lire la suite

Le « pricing power », une thématique qui fonctionne plutôt bien en Bourse

Warren Buffett parle d’ « economic moat », ce coussin qui protège les marges et la rentabilité des entreprises (une  explication intéressante du concept est proposée par Morningstar). D’autres investisseurs parlent de la même chose lorsqu’ils recherchent les entreprises disposant d’un pouvoir de négocation ou « pricing power » élevé à l’égard de leurs partenaires (clients, fournisseurs notamment). Lire la suite

EDF: le couple risque-rendement est attrayant – Morgan Stanley

Morgan Stanley relève son avis sur EDF de « equal-weight » à « overweight », avec un objectif de cours revu de 19€ à 23€, estimant que le titre se traite avec une trop fort décote malgré une croissance bénéficiaire très soutenue attendue dans les prochaines années. L’annonce permet à EDF de signer la plus forte hausse à la mi-journée au sein du CAC 40. Lire la suite

Banques: réduction des coûts, restructuration et désendettement toujours au menu

La conférence organisée la semaine dernière par Morgan Stanley avec la plupart des grandes banques européennes a montré que les priorités des directions sont partout les mêmes. Lire la suite

Economie mondiale: de l’ombre à la lumière

L’année économique 2013 sera caractérisée par deux choses selon les économistes de Morgan Stanley: une reprise de l’activité globale vers un rythme de 4% au cours du second semestre, et la poursuite, voire l’intensification des politiques de soutien à l’activité de la part des banques centrales (aux Etats-Unis, le taux de chômage évoluera de manière irrégulière et ne tombera pas rapidement sous la barre des 7%). Lire la suite

STMicroelectronics: enfin le « re-rating »?

En précisant hier les conditions de sortie de sa JV ST-Ericsson, STMicroelectronics a récolté une réaction plutôt enthousiaste de la Bourse et des analystes financiers. Les quelques détails fournis par le fabricant de semi-conducteurs devraient aider à la revalorisation boursière de son titre en Bourse et permettre une remontée des marges. Lire la suite

Alcatel-Lucent: les 100 premiers jours de Michel Combes

Les 100 premiers jours de Michel Combes, nouveau patron d’Alcatel-Lucent, l’équipementier télécoms mal en point, seront chargés, si l’on en croit les analystes de la banque Morgan Stanley. Bonne nouvelle: le dirigeant aura deux ans pour restructurer l’entreprise (encore deux ans se diront sans doute les salariés). Parmi les chantiers importants: la gestion du besoin en fonds de roulement (meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement et ERP). Mais les décisions les plus importantes concerneront le périmètre d’activité. Lire la suite

Les actions émergentes en retard de valorisation

Depuis le début de l’année, les actions suisses font la course en tête (+8,9% en $), juste devant les US (+8,8%) et le Japon (+6,8%). Les actions émergentes ne gagnent que 1%, avec des situations très contrastées (+4% au Brésil, mais +0,5% en Chine ou +0,3% en Russie et -1,9% en Corée). Un écart de performance qui peut étonner au regard des données fondamentales caractéristiques des actions émergentes (notamment une dynamique de croissance relativement plus forte). Lire la suite

La Bourse clémente malgré une saison des résultats plutôt médiocre

La saison des publications de résultats des entreprises européennes avance, et ne provoque ni un enthousiasme débordant, ni une déprime parmi les investisseurs. La Bourse fait même preuve d’une certaine clémence à l’égard de certaines entreprises ayant publié des résultats inférieurs aux attentes du marché, observent les stratégistes de Morgan Stanley. Lire la suite

Le cycle infernal de la crise de la dette en zone euro

Source: Morgan Stanley

Source: Morgan Stanley

Les économistes et stratégistes de Morgan Stanley ont publié un document intéressant résumant leurs vues sur les perspectives pour les différentes classes d’actifs et l’économie européenne après les élections italiennes de la semaine dernière. La situation d’incertitude politique en Italie n’est pas un phénomène nouveau et s’inscrit dans le cycle décrit graphiquement ci-dessus (baptisé « CRIC »). La meilleure stratégie à adopter dans ce contexte porte sur la recherche d’asymmétries dans le marché.

Lire la suite

France Télécom pourrait devenir une « recovery story »-Morgan Stanley

De super-bearish, Morgan Stanley est devenu super-bullish sur France Télécom: la banque estime que l’opérateur de télécommunications disposent de nombreux leviers de création de valeur. Lire la suite

CGG: entre déceptions et défis, le cours de Bourse plonge

Les brokers sont partagés sur CGG depuis la publication de ses résultats annuels hier matin. La plupart mettent l’accent sur un certain nombre de difficultés, qui peuvent expliquer pourquoi le spécialiste de la sismique sous-marine a perdu 14% de sa valeur en l’espace de 2 séances de Bourse:

  • des résultats inférieurs aux attentes;
  • des perspectives prudentes voire décevantes pour Sercel (équipementier);
  • des risques quant à l’intégration de Fugro qui s’avère plus lente que prévu;
  • une « guidance » 2013 très en-deçà du consensus.

Le résultat de cette publication et de la conférence qui a suivi a été une nette révision en baisse des prévisions de résultat par le consensus, tel qu’illustré par le graphique suivant.

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko; BPA en euros

Lire la suite

Publications de résultats: la macro explique le peu de bonnes surprises au 4è trimestre

Source: Morgan Stanley

Source: Morgan Stanley

A ce jour, 240 sociétés cotées ont publié leurs résultats annuels/du 4è trimestre, soit un bon tiers de la capitalisation boursière européenne (MSCI Europe). Dans l’ensemble, l’écart entre les bonnes et les mauvaises surprises n’est que de 8%, la proportion de bonnes surprises ayant eu tendance à reculer sensiblement. Pour les stratégistes de Morgan Stanley, cela s’explique avant tout par la conjoncture morose en Europe fin 2012. Lire la suite

Michelin: année de transition et génération de cash

Après la réunion investisseurs suite à sa publication de résultats annuels, et les premiers commentaires de brokers, Michelin reste un titre intéressant pour un certain nombre de courtiers (un avis partagé sur ce blog avec un bémol). La plupart des analystes publiés ce matin sont rassurés par la génération de cash et pensent qu’au pire, 2013 sera une année de transition. Lire la suite

Voilà pourquoi le marché du travail en France est sclérosé !

En France, on a la culture des diplômes. C’est un fait. Cela dure depuis des lustres. L’effet Grandes Ecoles peut-être (ENA, X et consors)… Mais voilà. J’ouvre un doc de présentation de la conférence organisée la semaine prochaine par Morgan Stanley sur le secteur des technologies. En page 7, le portrait d’Adam Wood, analyste qui suit le secteur des logiciels et des services informatiques attire mon attention (surtout la dernière phrase): Lire la suite

Hausse des actions: plus de place pour les mauvaises surprises

Morgan Stanley s’accroche à son message de prudence sur les actions, qui lui a fait louper le rebond des indices boursiers depuis cet été. L’argument ? Les niveaux de valorisation des actifs dans les pays développés sont tels qu’ils ne supporteraient pas une mauvaise nouvelle. Or, le risque fiscal aux Etats-Unis et en Europe prend de l’ampleur et pourrait provoquer une correction dans les six mois à venir. Lire la suite

Un monde de fragilités

L’optimisme des marchés, suscité par les interventions successives des grandes banques centrales (BCE, Fed, BoJ), ne doit pas faire oublier l’état toujours moribond de l’économie internationale: la croissance ralentit sensiblement en Asie, elle est durablement inférieure au potentiel aux Etats-Unis et l’Europe connaît une nouvelle phase de récession, conséquence de la crise de la dette publique qui frappe plusieurs de ses pays. Lire la suite

Les raisons de douter…

de la vigueur de la croissance: parce que contrairement à l’an dernier, il n’y a pas de rebond cyclique de l’activité (comme au Japon), le prix du pétrole est sensiblement plus élevé qu’il y a un an (+11% pour le WTI), les contraintes fiscales pèsent toujours autant sur l’activité et le désendettement des agents économiques privés reste d’actualité. Lire la suite

Previews BCE

Grosse journée demain, pour la BCE et pour les marchés. Ces derniers attendent de Mario Draghi des annonces fortes en matière d’intervention de la BCE sur les marchés obligataires (« SMP 2.0 » selon Goldman Sachs). Mais comme à son habitude, la Bourse voit toujours trop grand trop tôt. Depuis le début de la crise, le temps des politiques et des responsables des autorités monétaires n’a jamais été plus rapide que celui des marchés. La déception pourrait provoquer un sursaut de volatilité, une rechute d’indices boursiers qui ont plutôt bien tenu ces derniers jours, et un repli de l’euro face au dollar. Lire la suite

L’allocation pays reste un outil utile de gestion du risque

La crise de la dette en zone euro et l’écartement violent des spreads entre l’Europe du Sud et l’Europe du Nord met en évidence depuis 3 ans maintenant l’importance d’une gestion du risque-pays. Et cela peut s’avérer payant en matière d’allocation d’actifs, en particulier au sein de la poche actions, si l’on en croit les analystes quantitatifs de Morgan Stanley. Lire la suite

Facebook: premières notes de brokers

La « période de silence » des brokers ayant participé à l’IPO de Facebook est close. Ces derniers ont diffusé hier leurs études initiant la couverture du réseau social. Festival. Lire la suite

« QE »: Questionable Excitment

Face aux indications de ralentissement de l’économie mondiale, il faut sans doute s’attendre à des baisses de taux d’intérêt dans les pays/régions où cela sera possible et à des mesures non conventionnelles (« QE ») là où cela ne le sera pas. Mais l’important est-il que les pays développés repartent ou que ce soient les émergents? De même, une nouvelle vague d’assouplissement quantitatif peut-elle produire un rallye des actifs risqués? Voilà une question que se posent les experts de Morgan Stanley, avec ces éléments de réponse: « nous sommes sceptiques (…) QE2 a eu un impact notamment parce que l’environnement macro était favorable ». Lire la suite

Grexit: les scénarios de Morgan Stanley

Que va devenir la Grèce? Nombreux sont les banques qui publient leurs évaluations des différents scénarios à l’oeuvre actuellement dans la zone euro, avec, au coeur de l’action, la Grèce et son éventuelle sortie de l’Union monétaire européenne. Avec son éventuelle sortie de la zone euro et le risque d’un effet domino aux autres pays de la périphérie, certains observateurs cherchent à voir quelles seraient les solutions en termes de politique économique; et quelles seraient les conséquences sur les différentes classes d’actifs. Lire la suite

François Hollande élu… Premiers commentaires de brokers

On commence par cette note d’Exane BNP Paribas: Lire la suite

Prévisions macro mondiales de Morgan Stanley

Comme de nombreuses banques internationales, les économistes de Morgan Stanley, Joachim Fels, Manoj Pradhan et Spyros Andreopoulos ont légèrement revu à la hausse leur scénario de croissance de l’économie mondiale (+3,7% cette année, +4% en 2013). Les politiques monétaires sont très accommodantes et jouent à plein leur rôle de soutien aux marchés financiers et à l’activité. Lire la suite

Le thème du « pricing power » reste d’actualité, selon Morgan Stanley

Pour les stratégistes de Morgan Stanley, lorsque l’inflation est durablement supérieure à la croissance du PIB, le meilleur moyen de protéger la performance d’un portefeuille actions est de privilégier les titres des sociétés disposant d’un « pricing power » élevé, c’est-à-dire d’une capacité à imposer leur prix de vente. Cela s’avère particulièrement utile en période d’inflation.  Lire la suite

IPO en vue pour Facebook

Le Wall Street Journal annonce le lancement de l’introduction en Bourse de Facebook la semaine prochaine, avec une valorisation comprise entre 75 et 100 milliards de dollars… Le timing semble plus qu’opportun avec des marchés bien orientés à la hausse, un « dossier » qui alimente un buzz gigantesque et qui fera oublier toute raison aux investisseurs qui participeront à l’IPO… Bon courage!

Rappelons que Facebook envisagerait de lever 10 milliards de dollars, quand Google s’était contenté de 1,9 milliard en 2004. A se demander à quoi pourra bien servir tout cet argent. Vivement le prospectus.

Europe: les anticipations de Morgan Stanley pour 2012

J’ai déjà publié en très résumé les prévisions de croissance de Morgan Stanley pour l’Europe cette année. Je reviens dessus, car leur vision est un peu plus optimiste que le consensus et peut peut-être expliquer le changement de ton que l’on observe sur les marchés en ce moment (même si tout cela reste très fragile et si les « facteurs de risque » sont encore nombreux). Lire la suite