Allocation d’actifs: Japon et US toujours en tête au sein des actions

Les actions japonaises (TOPIX) et américaines (S&P 500) affichent toujours les meilleures performances depuis le début de l’année. Mais l’écart entre ces deux classes d’actifs sont de plus en plus différenciée. Eléments d’explication apportés par les stratégistes de JPMorgan, ainsi que quelques commentaires sur les autres grandes classes d’actifs. Lire la suite

Flux: moins de monétaire, plus d’actions et d’obligations

Depuis le début de l’année, les investisseurs arbitrentau détriment des fonds monétaires et au profit des actions ET des obligations. La thèse de la « grande rotation » est donc quelque peu remise en question, si l’on en croit Citi et les données publiées par EPFR. Lire la suite

Morgan Stanley: attendre la fin du 2ème trimestre pour prendre du risque

Morgan Stanley recommande d’attendre la fin du 2ème trimestre pour accroître le niveau de risque des portefeuilles, en s’exposant plus sensiblement aux actions (secteurs à béta élevé, actions US exposées à la croissance mondiale et actions émergentes notamment). Lire la suite

Une vue globale sur les rachats d’actions – Citi

Les sociétés qui opèrent des rachats d’actions se comportent plutôt bien en Bourse (cf l’exemple d’EADS), observent les stratégistes de Citi. Dans une note datée du 16 avril, Lire la suite

Citi positif sur les actions européennes, voit le Stoxx à 330 fin 2013

Citi reste très bullish sur les actions européennes, malgré un regain de volatilité sur le premier trimestre et une hausse de 6% des indices boursiers depuis le début de l’année. Lire la suite

Pour Barclays, les actions restent la classe d’actifs à privilégier

Barclays estime que les actions sont à privilégier, même si la classe d’actifs, après un bon début d’année, présente à court terme des risques de correction. Pour les stratégistes et responsables de la recherche la banque, l’environnement de politiques monétaires, de croissance modérée et de valorisation relativement attrayante par rapport aux obligations justifie le maintien d’une préférence en faveur de cette classe d’actifs.

Lire la suite

Doublement des émissions de convertibles depuis le début de l’année

Source: ThomsonReuters

Source: ThomsonReuters

Depuis le début de l’année, ThomsonReuters recense plus qu’un doublement (+119%) des émissions d’obligations convertibles par rapport à l’an dernier, à 25,4 milliards de dollars. Les plus fortes progressions sont enregistrées en Asie (+278%) et aux Etats-Unis (+150%). Lire la suite

Un rallye boursier ralenti, pas inversé – JPMorgan View

Le mois de février aura été plutôt décevant sur les marchés financiers, mais la hiérarchie des classes d’actifs n’a guère bougé: les actions (Japon, US, Monde, Europe) sont toujours devant le high yield US, les obligations émergents (en dollars) et les actions émergentes. L’or sous-performe (on reviendra sur ce sujet plus tard). Lire la suite

Le spread 10 ans France-Allemagne reprend de la hauteur

Source: Factset, weeko

Source: Factset, weeko – rendements à gauche en %; spread en points de base

Non seulement le rendement des OAT 10 ans du Trésor français remonte depuis début décembre, mais le spread (écart de rendement) par rapport au Bund allemand remonte lui aussi alors qu’il avait jusqu’ici plutôt eu tendance à diminuer. Lire la suite

Le pouvoir sans nom… est à la City

C’est d’ailleurs là que Pierre Moscovici s’empressera de se rendre dès lundi, après avoir reconnu vendredi que les 3% de déficit public, ce n’est pas pour maintenant… Vite, vite allons rassurer les marchés, qui savent depuis belle lurette que la France ne tiendra pas ses objectifs de croissance ou de déficit. Lire la suite

L’optimisme des investisseurs se tasse un peu – BofAML

L’optimisme des investisseurs s’est légèrement érodé au cours du mois de février, selon la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch. Lire la suite

Investissement: ce qui marche, ce qui marche moins-JPMorgan

Les stratégistes de JPMorgan en charge de l’allocation d’actifs, emmenés par Jan Loeys, font le point sur le mouvement de réallocation des portefeuilles vers les actifs risqués (une thématique portée depuis plusieurs mois par la banque). Toutefois, si certaines idées fonctionnent plutôt bien, d’autres sont moins performantes. Lire la suite

Rechute, rebond et après ? Quels scénarios pour les actions – Citi

Source: Citi

Source: Citi

Les actions devraient poursuivre leur appréciation selon Citi. Mais après un rebond de 20% depuis le dernier creu de marché, les investisseurs devraient plutôt s’attendre à un rendement à un chiffre… Lire la suite

Citi prévoit 25% à 30% de rendement sur les actions européennes d’ici 2014

Source: Citi

Source: Citi

Pour les stratégistes de Citi, la sortie de crise ou « normalisation » est en bonne voie. La priorité des investisseurs n’est plus de protéger le capital mais de chercher une appréciation des fonds investis. La diminution des risques « macro », même s’ils existent toujours, est un facteur de soutien et de réallocation des portefeuilles. Un mouvement qui sera naturellement favorable aux actions, avec un rendement total de 25%-30% d’ici 2014. Lire la suite

Natixis AM recherche du rendement dans les actions, le high yield et les convertibles

En 2013, Natixis Asset Management estime que, sur fond de croissance économique mondiale toujours molle et d’incertitudes politiques, les investisseurs trouveront du rendement dans les actions, le high yield et les convertibles. Lire la suite

Les investisseurs sont bullish, parient sur les banques – BofAML

Les banques ne feraient-elles plus peur aux investisseurs ? Pour la première fois depuis 2007, une proportion significative d’entre eux, dans le monde, surpondèrent les valeurs financières dans leurs portefeuilles. Les gestionnaires sont même particulièrement optimistes (« bullish »), selon la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch… Ce qui n’exclut pas le risque, voire le besoin, d’une correction dans le courant du premier trimestre. Lire la suite

La volatilité entre classes d’actifs à un plus bas

Source: Bank of America Merrill Lynch

Source: Bank of America Merrill Lynch

Notons que pour les stratégistes de Bank of America Merrill Lynch, cet indicateur pointe un risque de correction des Bourses à court terme. Il présente une situation embarrassante: les actions, le crédit ont beaucoup progressé, les flux de fonds ont fortement augmenté sur la classe actions, la volatilité est très faible et les signes de surachat se multiplient… Lire la suite

Marchés financiers: 2013 sur la lancée de 2012 selon Lazard Frères Gestion

Après une très belle année boursière en 2012, les actifs risqués devraient continuer sur leur lancée en 2013, sur fond de politiques monétaires accommodantes et de recul de l’aversion au risque, ont estimé mercredi les responsables de Lazard Frères Gestion. Lire la suite

Quand les flux (de fonds) sont là, tout va

Source: EPFR

Source: EPFR

Le mouvement est encore timide, mais le titre du dernier commentaire sur les flux de fonds d’EPFR est clair: « Institutional investors showing faith in equities going into 2013 as EM funds shine. » Lire la suite

2013: retour sur terre

2012 a été marquée par l’intervention sans limite des banques centrales et par l’injection de liquidités pour éviter tout risque systémique. 2013 sera sans doute l’année où les investisseurs chercheront à voir dans quelle mesure les actions prises depuis 2-3 ans ont enfin un impact sur l’économie réelle. Lire la suite

2012, l’année de l’évitement

2012 a été l’année où les banques centrales ont fait mentir la plupart des pronostics, plutôt sombres et prudents de nombreux courtiers. L’éclatement de la zone euro n’a pas eu lieu. Aucun pays majeur de la zone (Italie, Espagne) n’a fait défaut. Les Etats-Unis n’ont pas rechuté en récession (mais l’Europe oui). La Chine, en proie à un ralentissement de son activité, n’a pas connu de « hard landing ». Lire la suite

L’appétit pour le risque revient – enquête BofAML

Les craintes des investisseurs sur l’apparition de risques extrêmes (éclatement de la zone euro, défaut d’un Etat ou d’une grande banque…) ont continué de se réduire au cours des mois écoulés, grâce à l’intervention des banques centrales, observent les stratégistes de Bank of America Merrill Lynch dans leur dernière enquête auprès des gérants professionnels. Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés – JPMorgan

L’année 2012 touche à sa fin. Dans un mouchoir de poche, les actions et la dette émergentes affichent les meilleures performances à la date du 13 décembre 2012, ainsi que les actions européennes, le high yield US, les actions US et mondiales. Toutes ces classes d’actifs affichent des rendements annuels proche de 15%… Lire la suite

Pictet espère un redémarrage du cycle du crédit en 2013

En 2013, les Etats-Unis seront au centre du scenario d’allocation d’actifs des investisseurs, estime la banque privée suisse Pictet. Lire la suite

Amundi privilégie une allocation d’actifs plus offensive en 2013

La très bonne performance des actifs risqués en 2012 pourrait bien se poursuivre en 2013, pour peu qu’un certain nombre de risques macro-économiques soient contenus, ont estimé jeudi les stratégistes d’Amundi. Lire la suite

Big Picture: perspectives 2013 par classes d’actifs selon Barclays

En attendant de regarder dans le détail les prévisions et commentaires des brokers sur les différentes classes d’actifs, voici les vues résumées en une page de Barclays pour 2013. L’allocation modèle sera décrite ultérieurement. Stay tuned.

Source: Barclays

Source: Barclays

10 prévisions de Bank of America Merrill Lynch pour 2013

BofAML a publié hier ses prévisions pour 2013 dans le cadre de conférences de presse qui se tenaient simultanément à New-York et Londres. La banque prédit que les actions seront la classe d’actifs affichant la meilleure performance, sur fond de redressement très progressif de l’économie mondiale (+3,2% dont 2,5% aux US et 8% en Chine). Elle déroule 10 prévisions couvrant la plupart des grandes classes d’actifs: Lire la suite

Les flux de fonds vers le crédit reculent fortement – SG

Source: SG Cross Asset Research

Evolution sur les flux de fonds observées par les stratégistes de la Société Générale: les flux vers le crédit ont fortement reculé au cours des dernières semaines; ceux vers les actions émergentes ont continué de progresser (graphique). Lire la suite

Vers une poursuite de la normalisation des marchés financiers en 2013-Oddo AM

La normalisation des marchés financiers, entamée cette année, se poursuivra en 2013, selon Oddo Asset Management. Les actifs risqués – actions en tête – en profiteront largement, après une belle année 2012. Lire la suite

Correlation heatmap

Source: HSBC

« The heat map illustrates that the risk on – risk off phenomenon remains strong. There are two large red blocks corresponding to a group of highly correlated risk-on assets and another group of highly correlated risk-off assets. The blue regions show the negative correlations between strongly risk-on and strongly risk-off assets, eg the S&P and the JPY. There are some green areas (weak correlations), which indicate that a few assets have recently moved independently of the risk on – risk off phenomenon. »

Actionaria: ce que l’on a dit de 2013

Pour ceux qui n’auront pu venir sur le salon Actionaria, un petit compte-rendu de la conférence sur les perspectives des marchés financiers en 2013, avec les mêmes intervenant que l’an dernier. Lire la suite

Corporate français: CDS 5 ans et notation – BofAML

Source: Bank of America Merrill Lynch

2013: pas l’Espagne, le Portugal, ou la Grèce… mais la France – BofAML

Il n’y a pas que The Economist pour plomber l’humeur de Pierre Moscovici. Le ministre français de l’économie et des finances a peut-être pris connaissance de l’avis peu amène de deux grandes banques anglo-saxonnes sur la situation de l’économie française et sur la qualité de la dette qu’elle doit émettre pour boucler ses fins de mois. Nous avons évoqué l’étude de Citi qui conseille aux investisseurs de privilégier les actions françaises (et encore celles exposées à la demande mondiale plutôt que les titres trop « domestiques ») aux OAT. Sa consoeur, Bank of America Merrill Lynch, a remis le couvert la semaine passée en plaçant le risque obligataire français au même niveau que celui de pays comme l’Espagne, le Portugal ou la Grèce (on notera que l’Italie, qui a engagé de sérieux efforts de redressement de ses comptes publics, n’est pas mentionnée). Voici ce que dit en résumé Merrill Lynch. Lire la suite

France: préférer les actions aux obligations – Citi

2013 sera-t-elle la fin de l’exception française ? Selon une étude de la banque américaine Citi, la détérioration de la situation économique devrait se poursuivre (contraction de 0,2% du PIB réel l’an prochain). Elle pourrait bien peser sur la performances des obligations du Trésor (l’une des meilleures performances en Europe depuis 2009). Pour Citi, le pays s’expose en effet au risque de dégradation de ses perspectives, voire de sa note de crédit. Dans le même temps, le déséquilibre entre offre et de demande (moins de flux acheteurs, des émissions nettes estimées à 170 milliards d’euros) pourrait bien peser sur la performance des OAT l’an prochain. A contrario, les actions françaises devraient enregistrer une progression de 10% (après +5,8% YTD). Toutefois, la banque conseille une sélection de titres qui privilégie les histoires de croissance exposées à la demande internationale. Les actions françaises, oui. Les OAT, non… Lire la suite

Pourquoi la France n’est-elle pas sanctionnée par les marchés?

Depuis l’élection de François Hollande, le gouvernement français et plusieurs médias se gargarisent de la capacité du pays à emprunter à taux très bas sur les marchés financiers, malgré une situation économique déplorable. Cette « anomalie » n’en est pas une. Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés

Les investisseurs sont revenus vers les actifs à risque tandis que les marchés obligataires ont légèrement reculé. Le crédit reste une classe d’actif recherchée, avec un nouveau resserrement des spreads. L’un dans l’autre, les portefeuilles intègrent un scénario de croissance économique molle et de recul de la croissance bénéficiaires, mais ils intègrent aussi une réduction des risques extrêmes. Lire la suite

Le risque de crédit plus intéressant que le risque de duration-Pictet

Pour trouver de la valeur dans l’univers obligataire, il faut délaisser les actifs sans risques (bons du Trésor, Bund) et privilégier le crédit, selon Sébastien Eisinger, responsable de l’équipe obligataire de la banque privée Pictet. Lire la suite

Une année « pas cool du tout » – Cheuvreux

Un papier pas très bien écrit (ou mal édité, c’est selon) de Christopher Potts, stratégiste chez Cheuvreux, mais qui avance cette idée intéressante malgré tout: ce qui est « cool » aujourd’hui parmi les investisseurs, c’est de voir que tout va mal et de parier sur l’apparition de risques extrêmes (« tail risk »). Or l’année 2012 – et vraisemblablement 2013 – seront des années « pas cool », justement parce qu’il y a peu de risque extrême et que les classes d’actifs à risque affichent des performances plus qu’honorables… Lire la suite

Marchés développés Vs émergents: fondamentaux et sentiment des investisseurs

Depuis le début de l’année, les marchés développés ont gagné 12,9%, surperformant les places boursières émergentes (+2,8%). Pourtant, la situation économique des premiers est sans doute plus inquiétante que celle des seconds (mais l’on vit dans un monde interconnecté, non ?!). Lire la suite

15 minutes pour faire la différence entre l’Italie et l’Espagne

Les analystes d’Amundi ont publié une étude comparative de la situation économique et de l’Espagne. Ils montrent comment ce pays pourra difficilement éviter de faire appel à l’aide de l’Europe (solution qui auraient un impact temporaire favorable sur la valeur de ses obligations souveraines). A l’inverse, l’Italie présente une situation intéressante pour les porteurs d’obligations sur le long terme. Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés

Les actions ont enregistré leur plus forte baisse hebdomadaire depuis le mois de juin, reflétant un nouveau mouvement de braquet dans les portefeuilles vers moins de risque. Ces « prises de bénéfices » montrent que tous les problèmes ne sont pas résolus et que les inquiétudes sur la croissance persistent, à l’instar des statistiques finales du PIB américain (revues de 1,7% à 1,3%) ou de l’ISM passé sous la barre symbolique des 50 points. Les messages de nouveaux contradictoires venant d’Europe n’ont, bien évidemment, rien arrangé… Les seuls espoirs de rebond viennent d’éventuels plans de relance (Chine) ou de l’injection massive de liquidités (banques centrales), même si cette dernière divise profondément les investisseurs. Lire la suite

Les actions de la zone euro retrouvent grâce aux yeux des investisseurs-BofAML

La dernière enquête auprès des investisseurs réalisée par Bank of America Merrill Lynch a été publiée aujourd’hui. Elle révèle que, pour la première fois depuis avril 2011, les investisseurs ont accru leur exposition aux actions de la zone euro. « Les investisseurs considèrent désormais que la crise de la dette souveraine en Europe est un risque de moindre ampleur (‘lower tail risk’) que le ‘mur budgétaire’ (‘fiscal cliff’). » Un risque amoindri, mais qui pourrait ressurgir en cas de difficulté et provoquer de violents arbitrages de la part des investisseurs, nuançons un peu le propos. Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés

Le marché teste la tolérance de la Fed à une remontée des anticipations d’inflation, au moment où une nouvelle phase d’assouplissement quantitatif s’ouvre, estiment les stratégistes de JPMorgan. En attendant, le regain d’intérêt pour les actifs risqués est plus que manifeste, les actions US retrouvant à nouveau des niveaux de valorisation plutôt élevés. Mais les perspectives de croissance sont toujours aussi fragiles et donc pour le moins modérées (2,4% en 2012; 2,6% en 2013). Lire la suite

Réactions aux annonces de la BCE

Comme à son habitude, le marché réagit de manière épidermique à l’annonce par la BCE d’un nouveau programme d’achat d’obligations souveraines (OMT). Il faudra quelques jours pour voir si l’annonce a réellement une effet durablement positif, d’autant que les premiers commentaires après la décision de la BCE sont plutôt mesurés, voire prudents… Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés

L’attentisme prédomine. Les actions ont cédé un peu de terrain. Les spreads obligataires se sont légèrement écartés et les rendements obligataires ont légèrement reculé. Le marché se prépare à un mois de septembre chargé en termes de flux de nouvelles, en particulier sur les fronts macro et politique (réunion BCE le 6/9, débats sur l’union bancaire, décision institutionnelle en Allemagne sur l’ESM, Eurogroupe, demande d’aide possible de l’Espagne…). Lire la suite

Revue de la semaine sur les marchés

Le chant de la déception. Les marchés attendaient des actes et n’ont pas vraiment apprécié que Mario Draghi, patron de la BCE, n’en n’annonce pas de plus fermes et de plus significatifs la semaine dernière. Heureusement pour lui, l’orage n’aura duré que 24H. Lire la suite