French Elections: Macron Wins. It’s All Good?

SocGen’s view on Macron’s win last night, in a nutshell:

« What next? Newly elected President Macron is set to shortly appoint a PM and an interim government. Attention will now turn to the legislative election on 11 and 18 June.

Rates: EGB spreads are collapsing, more because of a desperate search for yield with few near-term risks, rather than any election relief per se. Bunds are exposed as tail risk falls.

FX: We see limited upside just now for EUR/USD, given the overshooting vs rates and the risk of profit taking. EUR/JPY should gain, HUF and PLN should gain more.

Credit: Markets may tighten still after the final vote of the French presidential election. Nonetheless, thoughts should quickly turn to whether CSPP can end soon.

Equity: Macron winning the election was expected and so mostly priced in. Eurozone markets should outperform: we favour our long-term calls on Italy (FTSE MIB) and Banks (SX7E).

Equity derivatives: Equity vol collapsed after the first round, and we see little scope for lower moves. The focus should shift quickly to the general elections and then to the German election.

Technicals: CAC40 on the verge of confirming a paradigm shift. »

Frexit? No Longer a Dumb Idea…

After the Brits, the French are making the headlines, not for the best. The market is slowly pricing the possibility that a far-right movement (Front National) might win at the next presidential election.

The risk here is that such a vote might provoke a sharp market correction that could have global ripple effects, since France is the 2nd largest economy of the eurozone and has been at the core of the European project since the 50s – something the Front National is openly questioning by promoting the « Frexit ».

According to SocGen’s strategy team, this is how the French market might react if French government yield were to rise slightly:

Continuer la lecture de « Frexit? No Longer a Dumb Idea… »

Réactions aux annonces de la Fed

QE3, une politique accommodante jusqu’à mi-2015, des estimations de croissance revues en hausse, la Fed a multiplié les annonces pour affirmer son soutien à l’économie américaine, provoquant une vive réaction sur les marchés financiers (matières premières, actions émergentes, or ou devises). Voici quelques réactions et commentaires d’économistes suite à ces annonces (ce papier sera mis à jour au cours de la journée). Continuer la lecture de « Réactions aux annonces de la Fed »

La confiance, clef de la sortie de crise – SocGen

Les économistes de la Société Générale ont publié leur dernière analyse de l’économie internationale. Le processus de désendettement dans de nombreux pays est long et n’est pas près d’être terminé. La situation de croissance molle que connaissent de nombreux pays développés et le ralentissement des émergents ne sont pas tenables. La clef d’une reprise plus durable, c’est le retour de la confiance, estiment-ils. Continuer la lecture de « La confiance, clef de la sortie de crise – SocGen »

Un point sur les primes de risque actions – SG

Source: Société Générale, SG Cross Asset Research

L’Europe aidant, la prime de risque sur les actions US a retrouvé les plus hauts observés en mars 2009. Question: cela rend-il les actions plus attrayantes que les obligations (alors que les flux de fond montrent plutôt une préférence pour les valeurs refuge)? Quelques éléments de réponse et de réflexion par les stratégistes de la Société Générale. Continuer la lecture de « Un point sur les primes de risque actions – SG »

Grexit: les scénarios de la Société Générale

A l’instar de Barclays, SocGen estime que le coût d’une sortie de la Grèce de la zone euro – qui n’est pas son hypothèse centrale – resterait raisonnable (360 milliards d’euros!! soit 3,8% du PIB de la zone euro). Mais le risque d’une contagion n’en reste pas moins important et obligerait les autorités européennes à prendre des mesures d’urgence. Les marchés d’actions pourraient encore baisser de 10% et le taux de change euro-dollar reviendrait sans doute vers 1,10 selon SG. Continuer la lecture de « Grexit: les scénarios de la Société Générale »

Le de-rating des marchés actions n’est pas encore terminé

Le « permabear » Albert Edwards, stratégiste alternatif à la Société Générale, vient de publier sa dernière missive et prend une certaine revanche sur les éternels « bulls » de toutes sortes qui ne croyaient pas à sa thèse de « l’âge de glace ». L’évolution des taux longs en Europe (graphique) indique selon lui que la phase de de-rating des marchés actions est encore loin d’être terminée… Continuer la lecture de « Le de-rating des marchés actions n’est pas encore terminé »

Déjà vu – la suite

Source: Société Générale

Autre graphique intéressant de la note de stratégie « Equity Prism » de SG publiée aujourd’hui: la comparaison entre l’historique de performance annuelle du Nikkei (depuis 1992) et celle du Stoxx (actions européennes) depuis 2008, faisant apparaître une série de « mini-cycles » volatils.

Je renvoie toutefois à cette étude des gérants de Grey Owl Capital Management, publiée il y a un peu moins de deux ans. Elle montrait comment au Japon il était possible de gagner de l’argent dans des marchés volatils: « Entre mars 1990 et mars 2007, acheter le 1er quintile d’actions les moins chères rapportait ainsi 6% par an en moyenne ».

Pour réussir dans des marchés volatils, le principal facteur, répété à maintes reprises par les gérants value, c’est le prix payé pour un actif.