Sanofi: le « re-rating » est loin d’être terminé

En quelques années, Sanofi s’est transformé : attaqué de toutes parts dans la seconde moitié des années 2000 à cause des craintes de pertes de brevets, victime d’une R&D en panne, le groupe, sous l’impulsion de Chris Viehbacher, s’est redressé et affiche aujourd’hui une santé insolante. Avec une capitalisation boursière de 110 milliards d’euros, il caracole en tête du CAC 40. Lire la suite

Lagardère: des cessions ne font (toujours) pas une stratégie

Début 2011, je publiais un papier sur Lagardère, avec (quasiment) le même titre. A voir depuis lors la performance du groupe de médias en Bourse, l’évolution de ses résultats, et l’intérêt unique des investisseurs porté aux cessions d’actifs – dont celle des pars dans EADS annoncée hier soir, le groupe d’Arnaud Lagardère a réalisé bien peu de progrès. Lire la suite

Alcatel-Lucent: les 100 premiers jours de Michel Combes

Les 100 premiers jours de Michel Combes, nouveau patron d’Alcatel-Lucent, l’équipementier télécoms mal en point, seront chargés, si l’on en croit les analystes de la banque Morgan Stanley. Bonne nouvelle: le dirigeant aura deux ans pour restructurer l’entreprise (encore deux ans se diront sans doute les salariés). Parmi les chantiers importants: la gestion du besoin en fonds de roulement (meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement et ERP). Mais les décisions les plus importantes concerneront le périmètre d’activité. Lire la suite

Ce que l’on apprend en lisant le document de référence d’Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent a publié son document de référence pour 2012, avec quelques informations intéressantes et quelques lacunes qu’il serait sans doute bon de combler pour améliorer l’information des investisseurs. Lire la suite

Carrefour: Plassat laisse les investisseurs sur leur faim

Les actionnaires de Carrefour vont sans doute devoir attendre 2015-2016 au plus tôt avant de récolter les fruits des décisions prises depuis près d’un an maintenant par Georges Plassat. Autrement dit, le redressement qu’opère le deuxième distributeur mondial sera lent et progressif – un peu comme les présentations du PDG: elles délivrent peu d’informations quantifiées et beaucoup d’éléments qualitatifs, les nouveaux éléments étant distillés de manière très progressive. Lire la suite

Eurofins Scientific: une croissance chèrement valorisée

La publication des résultats annuels d’Eurofins Scientific ce lundi est bien accueillie par les analystes. Mais après un quasi triplement de sa valeur de marché en l’espace de 2 ans, les perspectives de croissance du fournisseur de services de bio-analyse semblent chèrement valorisées par la Bourse. Lire la suite

PagesJaunes: la cosmétique seule ne suffit pas

Changer de nom sans offrir de réelles perspectives fondamentales, évoquer une augmentation de capital, le tout après une petite flambée spéculative sur son cours de Bourse: voici les ingrédients idéaux pour se faire taper sur les doigts. Cela n’a pas loupé pour PagesJaunes, devenu Solocal. Un nom porteur de sens au plan stratégique mais pas sur le plan financier. Car la transition vers l’Internet et le tout numérique n’a pour le moment aucun effet positif sur la rentabilité du groupe. Lire la suite

PagesJaunes tourne la page « papier » et se rebaptise Solocal

Pour acter le poids croissant d’Internet dans ses ventes (58%) et ses résultats (58% de la marge brute opérationnelle), PagesJaunes change de nom et devient Solocal. Mais la poursuite de la transition vers le tout numérique semble prendre plus de temps que prévu: l’activité Internet a cru de 8,3% quand l’activité papier enregistre un plongeon de 15,1%. Et cette transition pèse sur les marges, y compris d’Internet, puisque le taux de marge brute opérationnelle recule de 80 points de base à 44%.

Michelin: la Bourse fait la fine bouche

Il y a des réflexes conditionnés parfois déplacés. La Bourse a pris la fâcheuse habitude de sanctionner quasi systématiquement les annuels inférieurs aux attentes, sans trop chercher à regarder de plus près. Dans certains cas, cela peut être justifié. Dans celui de Michelin, cela trahit plutôt un manque de discernement. Lire la suite

Pour les investisseurs, les entreprises devraient investir davantage – BofAML

On parle souvent de la voracité des investisseurs pour les dividendes et/ou les rachats d’actions. Le graphique suivant, issu de la dernière enquête de Bank of America Merrill Lynch auprès d’investisseurs institutionnels dans le monde, montre que ce n’est pas vraiment le cas, et ce depuis quelques mois. Le souhait le plus fort est que les entreprises se remettent à investir. Lire la suite

Comment le patron d’ICE justifie en une phrase le rachat de NYSE Euronext

Jeffrey C. Sprecher, le patron d’IntercontinentalExchange, a expliqué en une phrase (ou presque) les motivations du rachat de NYSE Euronext. C’était lors d’une conférence téléphonique avec les analystes(source: Factset):

« I would also say to you that ultimately what we believe is that NYSE and Liffe as well as ICE’s current businesses, we think  that we can spring load these companies over the next few years, that when there is a return of capital into the equities markets, which we believe there will be, given the money that sits on the sidelines, and when there is a interest rate  environment that is not a near zero across the globe, these  companies are going to have tremendous upside leverage and I  hink we can have that like no other company in our industry. »

STMicroelectronics: une cession et beaucoup de questions

La conférence téléphonique organisée hier par STMicroelectronics pour expliquer les motifs de la cession de ST-Ericsson n’a guère apporté d’éclairage aux investisseurs. Les analystes sont globalement restés sur leur faim et ont pointé de nombreux point d’interrogation et risqués liés à l’exécution du plan stratégique annoncé. Lire la suite

Le gagnant d’une fusion SFR/Numéricable ? Iliad

Les analystes de SocGen sont, pour une fois, plutôt prolixes sur les perspectives d’une nouvelle opération de consolidation du secteur des télécoms en France. Ils ont publié coup sur coup deux notes sur le projet de fusion SFR/Numéricable, évoqué par la presse ce week-end (ici et ). Lire la suite

L’automobile européenne empêtrée dans la crise: quelles voies de sortie? (1/3)

L’industrie automobile européenne a le plus grand mal à sortir la tête de l’eau. Trouver des solutions à une sortie de crise reste une équation difficile à résoudre. Lire la suite

Peugeot : un échec familial

Depuis 10 ans, les difficultés récurrentes de l’entreprise PSA-Peugeot-Citroën ont coûté leur emploi à un nombre significatif de dirigeants et encore plus important de salariés (sans parler des effets indirects sur les sous-traitants). Pendant tout ce temps, on s’est rarement posé la question du rôle joué par la famille Peugeot dans la débâcle du deuxième constructeur automobile en Europe. Lire la suite

Les constructeurs automobiles doivent repartir de zéro

Plutôt que de chercher à créer de nouvelles gammes, les constructeurs automobiles devraient se focaliser sur la rationalisation de l’outil industriel et l’amélioration de leur profitabilité. Car 50% des modèles vendus en Europe le sont à perte. Ce sont quelques-unes des conclusions importantes tirées d’une étude publiée par Credit Suisse. Un point de vue aligné sur celui de certains constructeurs favorables à une réduction des coûts de production. Mais un point de vue qui la mérite d’éclairer certains des problèmes structurels des « généralistes » que sont PSA, Renault ou Fiat. A lire donc. Lire la suite

Vivendi : l’heure du réveil a sonné

L’attentisme des dirigeants de Vivendi commence à coûter cher aux actionnaires et aux salariés du groupe de médias et de communications. Les résultats annuels publiés le 1er mars devraient appeler un sursaut face aux multiples questions que soulèvent des perspectives de résultats en berne et un modèle économique qui ne fait pas ses preuves. Lire la suite

Quand la crise a bon dos

PSA, BNP Paribas, Société Générale… Depuis quelques jours, les plans sociaux pleuvent. La « justification économique » de ces plans est la crise de la dette ou les craintes de récession économique. La réalité est parfois différente et de nombreux plans sociaux dans des groupes de cette taille sont liés à des processus de modification des périmètres, de réallocation des ressources. Le problème n’est pas que ces ajustements aient lieu. C’est leur timing qui donne le sentiment de l’impréparation et provoque la colère justifiée des premières victimes, les salariés. Lire la suite

Le noeud gordien de Carrefour

Au-delà de sérieux problèmes opérationnels récemment découverts au Brésil, Carrefour est dans une situation financière inconfortable, qu’illustre son deuxième avertissement sur résultat en l’espace de six semaines. Le deuxième distributeur alimentaire au monde derrière Wal Mart semble de nouveau coincé entre deux options qu’il paraît incapable de rendre compatibles : gagner des parts de marché et améliorer en même temps sa rentabilité opérationnelle. Lire la suite